Sur TikTok, certains influenceurs n’hésitent pas à demander de l’argent aux ados

TikTok est au cœur de plusieurs polémiques. Il y a quelques jours, le célèbre réseau social a fait parler de lui en raison d’un challenge populaire qui met en danger la vie des jeunes utilisateurs. Aujourd’hui, TikTok se retrouve au centre d’un nouveau scandale à cause des agissements de certains influenceurs.

Une enquête menée par le site 60 millions de consommateurs révèle en effet que certains d’entre eux utilisent la plateforme pour soutirer de l’argent à des ados. D’après les témoignages recueillis par nos confrères, les sommes extorquées à ces utilisateurs s’élèvent à des centaines d’euros.

Crédits Pixabay

Les noms de plusieurs influenceurs célèbres ont été cités dans cet article publié le 9 septembre 2020.

Les langues se délient enfin

Ces pratiques peu scrupuleuses sont courantes sur TikTok. Toutefois, jusqu’à aujourd’hui, personne n’avait osé en parler. Ce n’est qu’après une initiative lancée par les créatrices du compte TikTok « elles_sassument_off », que les langues ont commencé à se délier. Ces dernières ont demandé à tous ceux qui ont payé des influenceurs de témoigner.

« De nombreux utilisateurs de l’application TikTok n’ont pas la majorité. À titre d’exemple, la moyenne d’âge de nos followers est d’environ 14 ans. Bien souvent, demander de l’argent à ses abonnés sur TikTok, c’est donc demander indirectement à des mineurs de mettre la main au portefeuille », explique Marjorie, l’une des personnes derrière le compte « elles_sassument_off. »

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour obtenir des témoignages. En quelques jours, elles ont reçu 150 messages.

À lire aussi : Quand un curé français se lance sur TikTok

Des abonnés qui payent pour de l’attention ou de la visibilité

On peut dire que les influenceurs adeptes de ce genre de pratiques profitent de la crédulité et du jeune âge de leurs abonnés. Les utilisateurs qui sont, pour la plupart, mineurs sont prêts à payer pour un peu d’attention et de la visibilité.

Par exemple, une jeune fille de 16 ans dit avoir dépensé au total 600 € pour discuter avec une influenceuse en direct :

« Je la considérais un peu comme une grande sœur. Je pensais qu’échanger avec elle m’aiderait à surmonter mon chagrin. »

Un autre utilisateur âgé de 13 ans affirme, quant à lui, avoir « viré plusieurs centaines d’euros à un autre influenceur via PayPal, en utilisant la carte bleue de mon père. » Ce dernier a effectué ces paiements « pour obtenir des publicités et gagner des abonnés. »

Sur TikTok, ces transactions se font en quelques clics via la fonctionnalité « Cadeaux. » Pour protéger les mineurs, Justine Atlan, directrice générale de l’association e-Enfance, a suggéré que l’application rende invisible l’accès à cette fonctionnalité.

À lire aussi : TikTok, un challenge à l’origine de la mort d’une ado

Mots-clés tiktok