Surface Neo, la tablette pliable de Microsoft

Microsoft n’a pas lésiné sur les annonces lors de sa dernière conférence de presse. Non contente de lever le voile sur le Surface Laptop 3, la Surface Pro 7 ou encore les Surface Earbuds et la Surface Pro X, la firme a également introduit un tout nouvel appareil : le Surface Neo.

Le Surface Neo ressemble à un simple carnet ou à un cahier, mais il suffit de l’ouvrir pour réaliser qu’il en est en fait très loin.

En réalité, il s’agit plutôt d’une tablette, une tablette capable de se replier sur elle-même ou de se déplier en un instant.

Surface Neo : le carnet numérique et flexible

Attention cependant, car contrairement au Galaxy Fold, Microsoft n’a pas opté pour une dalle pliable. En réalité, l’écran placé à l’intérieur de la tablette se compose de deux dalles distinctes. Et cela veut aussi dire qu’une séparation restera visible entre les deux.

Sans surprise, Microsoft s’est tourné vers Windows 10 pour l’animer, avec une interface remaniée et plus adaptée à un usage tactile. Les deux écrans seront d’ailleurs gérés comme du multi écran basique et il sera bien entendu possible de faire passer ses applications de l’un à l’autre comme vous le feriez avec n’importe quel PC.

Dénué de clavier, le Surface Neo ne fait cependant pas totalement l’impasse sur les accessoires. Il pourra en effet être piloté au stylet et Microsoft a même prévu une accroche magnétique au dos de la tablette.

Et pour la saison alors ? Rassurez-vous, car Microsoft a pensé à tout et il sera ainsi possible de coller un clavier physique sur l’un des écrans pour transformer la tablette en netbook. Et lorsque l’accessoire sera en place, alors une zone tactile apparaîtra au-dessus, un peu comme ce que proposent certains ZenBook d’Asus. Une zone baptisée WonderBar et dans laquelle nous pourrons également glisser des applications. Comme Netflix, par exemple.

Deux écrans et un OS pour en tirer parti

Quant à la charnière développée par la firme, elle permettra de faire tenir le deuxième écran à la verticale sans souci.

Cette fameuse charnière pourra d’ailleurs pivoter à 180° et il sera du coup possible de rabattre complètement l’un des panneaux de la tablette.

Le principal atout du Surface Neo, c’est sans aucun doute son encombrement. Le dispositif est très compact et son boîtier mesure environ 5,6 mm de large, avec un poids de 655 grammes. Cela n’a cependant pas empêché les ingénieurs de l’entreprise de traiter les verres de ses écrans au Gorilla Glass afin d’en améliorer la résistance.

Concernant l’OS, Microsoft a donc développé une version spécialement adaptée aux appareils à multi écran : Windows 10X. Il est pensé pour cet usage exclusif et il s’accompagne d’un menu démarrer optimisé pour ces appareils, mais aussi d’un nouveau système de gestion des fenêtres.

Pas de souci particulier au niveau des applications, elles seront toutes supportées par l’OS.

Le Surface Neo ne sortira pas tout de suite. Il est prévu pour 2020 et nous ignorons encore son prix.