Surface RT : 900.000 expéditions à peine d’après IDC

La Surface RT est disponible sur le marché depuis quelques semaines maintenant, mais il semblerait qu’elle ne parvienne pas à trouver son public. Car en effet, si l’on en croit les résultats de l’étude menée par IDC, alors Microsoft aurait écoulé au quatrième trimestre 2012 à peine 900.000 tablettes, contre 22 millions pour Apple, 8 millions pour Samsung, 6 millions pour Amazon et 3 millions pour Asus. Le pire reste à venir puisque la firme de Redmond avait initialement prévu de vendre 4 millions de Surface RT avant les fêtes de fin d’année. Est-ce qu’on peut parler d’un bide ? Tout la question est là, justement.

Avant d’aller plus loin, il faut rappeler que les études ne sont malheureusement pas toujours fiables. En l’occurrence, ces chiffres ne proviennent pas des constructeurs eux-mêmes, mais directement du cabinet d’analyse, ce qui veut aussi dire qu’ils doivent être pris avec la plus extrême précaution. Précisons enfin que ces chiffres mettent en avant les expéditions de tablettes à travers le monde. C’est important parce qu’expédition ne rime pas toujours avec vente.

Surface RT : 900.000 expéditions à peine d'après IDC

La Surface RT connaitrait un succès très mitigé si l’on en croit l’étude menée par IDC.

Commençons donc par les chiffres avancés par IDC. D’après le cabinet, c’est donc Apple qui arrive en tête d’affiche avec plus de 22 millions de tablettes expédiées au quatrième trimestre 2012. Apple qui détiendrait ainsi 43.6% de parts de marché, soit une progression de 48.1% par rapport à l’année précédente. Juste derrière, on trouve Samsung avec 7.9 millions d’ardoises et donc 15.1% de parts de marché. C’est peu face à Apple, mais on peut tout-de-même ajouter que le géant sud-coréen a connu une expédition monstrueuse de 263% par rapport à l’année d’avant. Enfin, en troisième position, on a Asus et ses 3.1 millions de tablettes expédiées, ses 5.8% de part de marché et une progression de 26.8%. Je passe sur les autres constructeurs, le tableau complet se trouve de toute façon par ici.

Et Microsoft alors ? Comme mentionné un peu plus haut, la firme n’aurait expédié que 900.000 unités, et cela prouverait donc que la Surface RT a beaucoup de mal à s’installer sur le marché. Notez d’ailleurs que les chiffres avancés par Venture Beat ne sont guère plus réjouissants. D’après eux, la firme aurait effectivement expédié 1.25 millions de tablettes, pour un volume de ventes se situant aux alentours de 700.000. Des résultats décevants, mais il y a pire encore puisque l’ardoise souffrirait en plus de taux de retour très élevés. En d’autres termes, elle aurait du mal à se vendre, c’est un fait, mais elle n’arriverait pas non plus à convaincre sur la durée.

Après, il ne faut pas non plus oublier que la Surface RT souffre, comme son nom l’indique, des limitations de Windows RT. Il faudra donc attendre l’arrivée de la Surface Pro pour avoir une idée plus nette de la place occupée par Microsoft sur le marché.

Sinon, sachez que vous pouvez retrouver mon test de la Surface RT à cette adresse.