Swatting : l’auteur du coup de fil qui a conduit à la mort d’un homme ne s’estime pas responsable

Tyler Barriss a passé un appel la semaine dernière afin d’envoyer le SWAT chez un habitant du Kansas. Un membre de l’équipe d’intervention a ouvert le feu sur le père de famille vivant à l’adresse indiquée, le tuant sur le coup. L’auteur de l’appel a profité d’une entrevue menée par une chaîne YouTube pour revenir sur ses agissements… et pour indiquer qu’il ne se sentait pas du tout responsable du drame.

L’affaire remonte à samedi dernier. Les forces de police de Wichita ont reçu un appel anonyme faisant état d’une prise d’otage dans une maison située dans un quartier résidentiel de la ville.

Meurtre AMD Nvidia

Les autorités ont immédiatement envoyé une équipe du SWAT sur place.

Le swatting a fait une victime

Le SWAT est une unité d’élite américaine et elle est généralement appelée pour intervenir sur des opérations antiterroristes ou en cas de prise d’otage. Elle est très représentée au cinéma, mais également dans les grosses licences vidéoludiques comme Rainbow Six ou même Payday.

Les années passant, les autorités ont vu émerger une nouvelle pratique pour le moins discutable, une pratique consistant tout simplement à lancer des canulars téléphoniques pour piéger les services de police et provoquer le déplacement de cette unité d’élite : le swatting.

L’équipe est donc rapidement arrivée sur place et elle a pris position autour de l’adresse indiquée par l’auteur du coup de fil anonyme.

Le responsable de l’intervention a ensuite demandé à l’auteur présumé de la prise d’otage de sortir de l’habitation. L’homme, un père de famille du nom de Finch, s’est bien évidemment exécuté, mais il a eu un geste involontaire de la main et l’un des membres de l’équipe d’intervention a ouvert le feu.

Le suspect a été tué sur le coup et l’auteur du coup a été placé en congé forcé le temps de la fin de l’enquête interne.

L’auteur de l’appel ne se sent pas responsable

Les autorités ont bien entendu ouvert une enquête et elles ont rapidement identifié l’auteur du coup de fil, un certain Tyler Barriss. Pire, les enquêteurs ont également réalisé que ce dernier n’en était pas à son coup d’essai.

Il avait en effet versé à plusieurs reprises dans le swatting par le passé.

DramaAlert, une chaîne YouTube spécialisée dans les dramas sur la toile, a eu l’occasion de s’entretenir rapidement avec Tyler Barriss. Ce dernier a bien évidemment profité de l’occasion pour revenir sur l’affaire et exposer son ressenti sur la mort de cet homme.

Contre toute attente, Barriss a indiqué qu’il ne se sentait pas le moins du monde responsable. S’il a reconnu son implication du fait de son appel, il a aussi insisté sur le fait que ce n’est pas lui qui a appuyé sur la gâchette.

Pour lui, le véritable meurtrier est donc l’agent du SWAT.

En outre, il a également indiqué que cet appel n’était pas le fruit d’une quelconque vengeance. Pas directement, du moins. L’adresse lui aurait en effet été donnée par une tierce personne et il se serait ainsi contenté de la transmettre aux forces de police.

Mots-clés swatting