Swiftly serait-il le nouvel Uber des transports publics ?

Via ID, une filiale du groupe Mobivia, a pour mission de trouver les entreprises innovatrices dans le secteur des transports et de l’automobile. Elle a déjà mis en avant des sociétés comme Drivy, en ce moment numéro un en France pour la location de véhicule entre particuliers. Il y a aussi Smoove qui vient de décrocher le marché des Velib’ parisiens. Récemment, elle a repéré une start-up dont la technologie est appelée à remodeler les transports publics.

L’entreprise a en effet annoncé en début de semaine vouloir investir 2,5 millions de dollars dans Swiftly, une entreprise californienne qui utilise les algorithmes afin de produire des outils de gestion des transports publics.

Swiftly

Depuis sa création, elle a déjà conquis vingt-cinq villes aux États-Unis, dont Chicago, Boston et Miami. Cette attraction est compréhensible. Dans le domaine du transport public, ses outils d’informations et de prédictions sont parmi les plus fiables et puissants du marché.

Swiftly, une entreprise qui monte

Des entreprises comme Samsung, Ford ou encore RATP Dev sont intéressées par le potentiel de Swiftly à la lumière de ses résultats.

Yann Marteil, président exécutif de Via ID, affirme que « Swiftly atteint un taux d’exactitude de 95% dans ses prédictions contre 77% dans les systèmes classiques embarqués. »

RATP Dev, une entreprise de gestions de flux des transports publics hors de la région parisienne a notamment souligné que : « Les capacités de Swiftly laissent entrevoir un potentiel d’amélioration de la performance et de la régularité. C’est très prometteur pour nous, car ces critères correspondent à une exigence souvent contractuelle de nos clients. »

Vers un marché international

L’entreprise californienne prévoit d’étendre ses activités outre-Atlantique. Le PDG fondateur de la start-up, Jonathan Simkin, a déjà affirmé que : « Via ID et RATP Dev vont nous permettre de mieux comprendre le marché européen. » Les fondateurs de l’entreprise ont d’ailleurs organisé un voyage à Paris en mi-février dernier.

Ford, par sa filiale Ford Smart Mobility, recherche et développe des solutions de mobilités. La technologie de Swiftly sera évidemment mise au service du fait de sa position dans le conseil d’administration. Samsung, de son côté, envisage d’intégrer l’outil dans des smartphones pour aider les utilisateurs durant leurs voyages.