Switch : l’atypique moon s’impose en tête de l’eShop japonais

En attendant le jour forcément béni où il se découvrira officiellement au public occidental, moon vient de conquérir les joueurs nippons en s’imposant ainsi en tête de l’eShop Switch japonais. Pour vous donner une idée de la performance, deux Dragon Quest figurent aux deuxième et troisième places du top.

Qui aurait pu prédire un tel destin à un titre seulement connu d’une partie d’un public japonais vieillissant et de quelques férus d’import ? Le site Japanese Nintendo nous rapporte ainsi des charts eShop Japon particulièrement favorables à moon, la ressortie d’un titre PlayStation.

crédit YouTube

Jeu tellement timide qu’il n’ose même pas présenter de majuscule, moon est désigné, on le rappelle, tel le contraire du RPG japonais tel qu’on l’a bien connu dans les années 1990. Son personnage principal évolue dans un monde où est passé le héros d’un RPG, n’ayant laissé derrière lui que des maisons pillées, des coffres ouverts et des monstres délestés de leur expérience.

eShop Switch Japon : moon fait mieux que Dragon Quest XI S

Sorti le 10 octobre au prix de 1 980 yens, soient environ 16,5 euros, moon, uniquement disponible en téléchargement sur Switch, s’est directement positionné en tête des ventes eShop. Celles-ci portent sur la période du 5 au 11 octobre, une précision rendant la première place de moon encore plus impressionnante.

  1. moon (Onion Games)
  2. Dragon Quest XI S : Les Combattants de la destinée – Édition ultime (Square-Enix)
  3. Dragon Quest III (Square Enix)
  4. Untitled Goose Game (Panic)
  5. The Legend of Zelda: Link’s Awakening (Nintendo)
  6. Cuphead (Studio MDHR)
  7. Minna de Kuuki Yomi 2 ~Reiwa~ (G-mode)
  8. Overcooked 2 (Team17)
  9. Minecraft (Mojang)
  10. Dead by Daylight (Behaviour Interactive)

Étant donné qu’il est facile d’acheter du contenu d’eShop étrangers sur Switch, succomber au charme de moon (pesant 1,7 Go au passage) apparaît tel un jeu d’enfant. Seulement, précisons que le jeu est uniquement disponible en langue japonaise et rappelons que sa sortie aux États-Unis et en Europe ne devrait plus tarder.

Le scénariste du jeu Yoshiro Kimura avait ainsi indiqué il y a quelques semaines que moon devrait « bientôt » se découvrir au public international. Et a priori, seul l’anglais sera au rendez-vous, ce qui, à l’instar de 428: Shibuya Scramble, sera déjà le plus grand des accomplissements pour tous les néophytes de la langue nippone.