Switch : Nintendo et Tencent ont écoulé un million de consoles en Chine

Tencent, avec lequel Nintendo s’est associé pour officiellement lancer la Switch en Chine, vient de déclarer qu’un million de consoles ont d’ores été déjà été vendues sur le territoire. Un score qui, combiné avec les ventes réalisées sur le marché gris, placerait la Switch devant la PlayStation 4 sur le sol chinois.

Pour permettre à sa Switch d’être distribuée de manière officielle en Chine, Nintendo avait dû établir un partenariat avec le local Tencent. Près de trois ans après la majorité du globe, soit en décembre 2019, des joueurs chinois ont donc pu acquérir la Switch sans avoir à faire dans l’importation dangereuse.

Crédits Pixabay

Un an et seulement treize jeux plus tard, comment se porte la Switch sur le territoire chinois ? Tencent, via VGC, a annoncé qu’un million de consoles avaient d’ores et déjà trouvé preneur. Mais d’après le cabinet marketing Niko Partners, le parc installé de Switch serait bien plus conséquent au pays de Xi Jinping.

En Chine, la Switch se serait déjà plus vendue que la PlayStation 4

En comptabilisant les consoles vendues sur le marché gris, Niko Partners estime que la Switch totalise 4 millions d’unités en Chine. Un chiffre qui viendrait placer la console de Nintendo en tête des machines actuelles les plus vendues sur le territoire, devant la PlayStation 4 (3,52 millions) et la Xbox One (1,24 million).

Comme évoqué plus haut, les consommateurs chinois ont accès à un nombre restreint de jeux, une sélection comprenant entre autres Super Mario Odyssey et Mario Kart 8 Deluxe mais pas The Legend of Zelda : Breath of the Wild et Animal Crossing : New Horizons. Le cabinet ajoute à ce propos que la plupart des jeux Switch disponibles en Chine viennent de développeurs locaux.

Daniel Ahmad, de Niko Partners, évoque un mouvement stratégique de la part de Nintendo : “La Chine est importante pour Nintendo car le pays n’a pas encore de culture console comme les États-Unis ou le Japon, ce qui représente une opportunité de croissance pour la société”.

La Chine n’est toutefois pas la dernière roue du carrosse car ce n’est qu’en septembre dernier que la Switch a officiellement été lancée au Brésil. Avec un prix avoisinant les 450 euros (2 999 réaux brésiliens, merci les taxes d’importation),  on ne lui prédira pas un avenir aussi radieux qu’ailleurs.