T-Mobile : l’arrêt définitif du réseau 3G de Sprint se fera le 31 mai  

T-Mobile a déclaré mercredi que la fermeture du réseau 3G de Sprint commencera le 31 mars. Pourtant, dans une déclaration envoyée par e-mail à The Verge, la société a déclaré qu’elle migrera les clients au cours des 60 prochains jours afin de s’assurer qu’ils sont pris en charge et ne sont pas laissés sans connectivité. T-Mobile a également ajouté que le réseau sera complètement désactivé le 31 mai.

Il semblerait que la date d’arrêt réelle prévue soit reportée pour la deuxième fois. En effet, T-Mobile avait initialement prévu de supprimer progressivement le réseau en janvier, mais il a annoncé en octobre qu’il prolongerait le délai jusqu’au 31 mars. Là encore, les rapports antérieurs indiquent que la date de suspension a été reportée jusqu’au 31 mai.

T-Mobile
©piter2121/123RF.COM

Pourquoi T-Mobile veut suspendre le réseau 3G de Sprint ?

Tout a commencé en juillet 2020, lorsque Dish a acquis Boost Mobile dans l’objectif de faire de Sprint le quatrième opérateur sans fil aux États-Unis. Cela est venu après la déclaration de T-Mobile sur son intention de fermer le réseau CDMA de Sprint. Puis, les deux sociétés se sont critiquées l’une contre l’autre. Le président de Dish, Charlie Ergen, a comparé T-Mobile à Grinch. Dans un article de blog, le PDG de T-Mobile, Mike Sievert, a écrit que Dish « hésitait à emmener les clients dans le prochain monde 4G/5G ».

Cependant, l’arrêt du réseau Sprint pourrait impacter les clients Boost Mobile de Dish. Le ministère de la Justice a informé Dish Network et T-Mobile dans une lettre de juillet 2021 qu’il y avait des « sérieuses inquiétudes » concernant la fermeture du réseau Sprint.  Il a également demandé à ce que toutes les entreprises concernées prennent des mesures adaptées afin d’atténuer l’impact sur les clients et sur le réseau de communication.

L’arrêt du réseau 3G de Sprint aurait-il d’impact sur les consommateurs ?

Lorsque T-Mobile a annoncé un report pour fin mars, il a aussi publié une déclaration affirmant que ses partenaires ne remplissaient pas leur « responsabilité d’aider les clients à traverser ce changement».

Pour sa part, Jeff Blum, le vice-président des affaires étrangères chez Dish Network, a déclaré à The Verge à l’époque que les problèmes liés au Covid-19 et les pénuries de la chaîne d’approvisionnement retardaient les mises à niveau des clients. De plus, il a ajouté que ce report confirme que la fermeture d’un réseau CDMA pourrait nuire aux consommateurs qui en dépendent.

Source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.