T-Mobile vous permettra d’essayer son réseau gratuitement pendant trois mois

T-Mobile veut inciter les gens à utiliser son réseau, d’où les nouvelles fonctionnalités d’application comme le Network Pass ou Easy Switch. Le premier permet aux utilisateurs d’essayer le réseau de T-Mobile avec des données illimitées pendant une période de trois mois. Le second facilite le processus de création de nouveau compte avec T-Mobile à l’aide de la technologie eSIM.

Les fonctionnalités mentionnées auparavant font partie de la prochaine mise à jour de l’application qui est actuellement disponible sur iOS, tandis que la mise à jour Android suivra « bientôt ». Pour information, la commutation via eSIM est déjà prise en charge par T-Mobile. En effet, The Verge dit que « le ministère de la Justice s’est assuré que la société soutiendrait l’eSIM en faisant une condition de sa fusion avec Sprint ».

T-Mobile
©piter2121/123RF.COM

A propos des nouvelles fonctionnalités de T-Mobile

La fonctionnalité Network Pass permet d’essayer le réseau T-Mobile gratuitement tout en gardant son forfait sans fil existant actif. L’ancienne version du programme Test Drive avait quelques limites : 30 jours seulement ou 30 Go de données selon la première éventualité, ces limites sont inexistantes avec le nouveau programme vu que les données sont illimitées pour la période d’essai complète d’une durée de trois mois. Il est disponible pour les appareils Android ou iOS mais il faut qu’ils soient compatibles avec la technologie eSIM.

Auparavant, il fallait se souscrire à un forfait et suivre quelques étapes supplémentaires pour configurer un appareil compatible eSIM. Le nouveau processus d’inscription basé sur cette technologie eSIM a été élaboré pour simplifier la vie des potentiels clients. Il marque le changement vers une adoption plus complète de la technologie.

Tout sur eSIM

La technologie eSIM a commencé à figurer dans les appareils depuis 2017. A l’époque, elle promettait déjà d’essayer le réseau d’un autre opérateur et de le changer facilement. The Verge dit que les opérateurs américains en particulier ont pris leur temps pour prendre en charge cette technologie. C’est parce que, grâce à elle, il est facile de revenir à un autre opérateur. Mais vu que la plupart des nouveaux téléphones sur le marché incluent dorénavant une prise en charge eSIM, les opérateurs n’avaient pas d’autres choix que de s’y adapter.

The Verge soulève d’autres problèmes. Il dit qu’une prise en charge plus large de l’eSIM ne va pas résoudre tous les problèmes existants. Il dit qu’abandonner les cartes SIM physiques devrait aider mais que ce n’est pas le seul obstacle à surmonter.

source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.