T411 ne sera pas vraiment bloqué en fin de compte

La guerre entre les pirates et les ayants droit fait rage depuis plusieurs années, mais l’affaire a pris un nouveau tournant depuis quelques mois lorsque la justice a commencé à ordonner le blocage de certains sites. T411 était d’ailleurs censé être le prochain, mais ce ne sera finalement pas le cas. Enfin si, mais pas complètement non plus et vous allez très vite comprendre pourquoi.

T411, pour celles et ceux qui ne le connaîtraient pas encore, propose un peu la même chose que The Pirate Bay ou KickAssTorrents et il suffit ainsi de se rendre sur le site pour découvrir des milliers de fichiers torrents pointant vers des oeuvres protégées par les droits d’auteur.

T411.io

T411 a changé d’adresse pour éviter les blocages.

Il n’a eu aucun mal à faire son trou et il attire ainsi chaque jours des millions d’utilisateurs venant des quatre coins (haha) de l’hexagone mais également de plusieurs pays d’Europe.

Pour contourner un blocage, il suffit de changer d’adresse

Mieux, selon Alexa, il serait même le soixante-dixième site le plus fréquenté en France, et autant dire qu’il ne passe pas vraiment inaperçu. C’est d’ailleurs ce qui l’a placé dans le collimateur des avocats de la Société Civile des Producteurs Photographiques, et donc de la SCPP.

Entre février et mai 2014, ces derniers ont fait dresser plusieurs procès-verbaux à l’encontre du site. Des procès-verbaux constatant la présence de nombreuses oeuvres protégées par les droits d’auteur. Le dossier a ensuite été transmis au Tribunal de Grande Instance de Paris qui a rendu son jugement le 2 avril dernier.

Un jugement assez sévère puisqu’il a décidé de demander aux fournisseurs d’accès de bloquer l’accès au site depuis la France.

Alors bien sûr, et comme vous le savez déjà, il existe de nombreuses solutions pour outrepasser ces blocages. La plus simple consiste à changer ses DNS et ce sujet avait d’ailleurs été évoqué en long en large et en travers dans ce billet.

Oui, mais vous n’allez même pas avoir besoin de bidouiller votre ordinateur puisque le jugement rendu par le TGI ne va servir à rien.

Comme évoqué un peu plus haut, la procédure lancée par la SCPP s’appuyait sur des procès-verbaux établis durant la première moitié de l’année dernière. Mais voilà, entre temps, T411 a changé d’adresse pour anticiper le jugement. Il n’est donc plus disponible à l’adresse t411.me, mais à l’adresse t411.io.

La suite de l’histoire, vous vous en doutez déjà.

L’adresse qui va être bloquée n’est pas la dernière, mais la première. Cette procédure ne sert donc à rien et la SCPP le savait depuis le début. Difficile de parler de victoire dans ce contexte, non ?

Via

Mots-clés législationt411web