Sony vient de présenter une tablette e-Ink géante

Sony s’intéresse depuis plusieurs années au secteur des tablettes à encre électronique, un secteur essentiellement destiné aux professionnels. Pour l’instant, la marque nippone est la seule firme travaillant sur des appareils commercialisables sur ce nouveau marché. Elle a dernièrement annoncé sa nouvelle tablette tactile baptisée DTP-RP1. Il s’agit d’une version améliorée de son ancienne DTP-S1. Conçu pour les entreprises, ce produit est fait pour réduire l’usage intensif du papier.

La tablette que la firme nipponne compte commercialiser intégrera, comme l’ancienne version, un écran à encre électronique de 13,3″ de diagonale. Toutefois, elle sera plus de fine et affichera de meilleures performances. Elle sera également munie d’un stylet pour que les utilisateurs puissent annoter leurs documents.

À l’heure actuelle, les tablettes à écrans e-Ink restent dans un marché de niche. Pour s’en procurer, il faudra donc débourser une somme d’environ 929 dollars hors-taxes.

Une liseuse numérique géante

La première sortie de la liseuse numérique géante DTP-RP1 est prévue pour le 05 juin 2017. Elle sera, dans un premier temps, commercialisée sur le marché japonais. Par rapport à l’ancienne version qui proposait une définition de 1200 x 1600 pixels, celle-ci montera à 1650 x 2200 pixels.

C’est une amélioration significative de la qualité d’affichage.

La DTP-RP1 serait pensée pour être agréable à utiliser et précise. Pour éviter que l’écran devienne glissant, sa surface sera finement travaillée. Par ailleurs, Sony veut également profiter de l’occasion pour proposer un meilleur design du produit.

Plus fine et plus légère

Sony compte réduire l’épaisseur de l’appareil à l’équivalent de trente feuilles de papier superposées. Le fabricant envisage aussi de procéder à quelques modifications afin de réduire le poids. La nouvelle tablette sera ainsi plus légère, soit environ 350 grammes. Sony n’a pas encore révélé la nature du processeur qui sera embarqué dans la DTP-RP1.

La société garantit toutefois une tablette plus rapide et plus réactive que son prédécesseur.

Sony promet deux semaines d’autonomie si le wifi est activé et trois semaines sans wifi. La tablette sera équipée d’une mémoire interne de 4 Go extensibles. Elle pourra ainsi stocker environ 2800 documents. Ces derniers devront par contre être en format PDF pour être lus dans la DTP-RP1. Anticipant cette limite, Sony compte munir l’appareil d’un convertisseur de format baptisé : Digital Paper App.

Mots-clés nopubsony