Techland licencie des employés pour recentrer son activité mais n’abandonne pas Dying Light 2

Dying Light était LA surprise de cette nouvelle génération. Techland s’était débarrassé de tous les éléments de gameplay lourd de ses Dead Island pour rajouter du parcours et une interface parfaitement pensée. Entre les phases jours/nuits, la possibilité de monter rapidement sur les structures, notamment avec le grappin, les armes à obtenir qui cassent au bout d’un moment (même les légendaires), le titre s’est avéré un succès confirmé avec le temps. Sans oublier un mode coopération qui permettait à 4 joueurs de partager l’aventure principale et le DLC très complet The Following, rien que ça !

Fort de ce succès, Techland a annoncé lors du dernier E3 une suite à Dying Light. Seulement voilà : Pawel Marchewka, big boss du studio, a annoncé de gros licenciements en interview pour GameIndustry.

Le studio rassure tout de même les joueurs : il s’agit de recentrer ses activités, Dying Light 2 est toujours sur les rails.

Techland abandonne l’édition de titres et se concentre sur Dying Light 2

Pawel Marchewka, PDG du studio, a expliqué lors d’une interview pour GameIndustry avoir décidé, après concertation, de ne plus éditer de titres. L’objectif actuel est le développement de Dying Light 2 face au succès encore aujourd’hui du premier épisode. L’homme promet aux employés licenciés une indemnité au-dessus de celles du marché vidéoludique.

Après des mois de concertation du marché, nous avons décidé de fermer le département d’édition et de distribution […] Pendant des années, la distribution de jeux physiques n’a pas été notre stratégie première, qui était de développer des AAA en open world.

Ces décisions n’auront pas d’impact sur nos projets d’édition (ndlr: l’édition terminera en 2020) et le développement de deux AAA sur lesquels nous bossons actuellement, l’un d’eux étant Dying Light 2. Notre société croît et crée de grands jeux constamment. Les ventes du premier Dying Light ne stoppent pas et augmentent tous les ans, [le titre] attire sans cesse de nouveaux joueurs, ce qui nous rend heureux et montre que nous sommes dans la bonne direction. Cela nous motive aussi pour faire de Dying Light 2 notre meilleur titre jamais paru.

J’ai veillé moi-même à assurer les carrières futures des employés de notre département de distribution qui quitteront Techland. Les indemnités de départ reçues seront au dessus de la moyenne de l’industrie, mais aussi de celle sur la législation polonaise. Je souhaite remercier cette équipe pour les années de travail passées ensemble.