La technique pour gagner à Pierre-Papier-Ciseaux, scientifiquement éprouvée

Il arrive parfois que l’on doive départager deux avis, pour une quelconque raison. Dans ces moments, il existe plusieurs moyens de faire ceci, comme organiser un duel entre les deux opposants, un duel plein de sueur et de sang, de tension et de douleur. Vous l’aurez compris, nous parlons ici d’un duel à Pierre-Papier-Ciseaux, bien sûr, un moyen simple et rapide de sortir un gagnant, grâce à un jeu qui pourrait sembler entièrement reposer sur un côté aléatoire. Mais finalement pas tant que ça.

Car depuis longtemps déjà on sait que ce jeu n’est pas si hasardeux que ça. Un robot est d’ailleurs capable de gagner à tous les coups, contre n’importe qui. Et si un humain ne pourra bien sûr pas égaler ce niveau de sitôt, certaines études scientifiques sont quand même là pour vous aider à vous améliorer.

Gagner à Pierre-Papier-Ciseaux-Lézard-Spock, c'est déjà plus difficile

Gagner à Pierre-Papier-Ciseaux-Lézard-Spock, c’est déjà plus difficile

C’est le cas par exemple d’une récente étude qui a réuni plusieurs universités chinoises ayant réclamé l’aide de 360 volontaires qui se sont ainsi chargés de jouer des dizaines et des dizaines de fois à Pierre-Papier-Ciseaux, les gagnants étant payés pour les motiver un peu plus.

Les résultats sont donc tombés et se révèlent être plutôt intéressants. Ainsi, si un participant gagne, il aura plus tendance à continuer à réutiliser le même coup. Au contraire, si un participant perd deux fois ou plus, il tentera un changement de stratégie visant à gagner contre le dernier coup de son adversaire. Par exemple, si votre adversaire vous bat avec Pierre, vous préférerez Papier au prochain coup.

On en déduit ainsi une technique de jeu plutôt simple. Si vous perdez, il suffit en effet de choisir le coup qui bat le dernier choix de votre adversaire puisque lui aura tendance à conserver ce choix.

Au contraire, si vous gagnez, choisissez plutôt le coup qui battra celui qui devrait normalement battre votre dernier choix : votre adversaire s’attend normalement à ce que vous réutilisiez le même coup et va donc agir en conséquence.

Évidemment, ce n’est pas infaillible, loin de là. D’autant plus que si on continue à en parler, ça n’aura plus grand intérêt de l’utiliser !

Via | Image : DMacks

Mots-clés fun