Grâce à cette technologie, nous allons peut-être pouvoir créer de l’oxygène et du carburant sur Mars

Des chercheurs ont mis au point un électrolyseur capable de produire de l’oxygène et de l’hydrogène à partir de l’eau salée et glacée de Mars. Une invention qui devrait faciliter la colonisation de la planète rouge.

De la NASA à SpaceX, en passant par l’Agence spatiale européenne (ESA) ou encore la Chine, de plus en plus de pays et d’organismes privés s’intéressent à Mars. Concernant en particulier les États-Unis, la première puissance économique mondiale ambitionne de placer « un homme ou une femme » sur la planète rouge d’ici 2034. Pour l’heure, les missions d’exploration menées par la NASA se limitent à l’utilisation de robots tels que les rovers Curiosity et Perserverance. Atteindre Mars est une question, mais pouvoir y vivre en est une autre.

Crédits Pixabay

C’est visiblement pour cette raison que des scientifiques de l’Université de Washington à Saint Louis (Missouri, États-Unis), ont créé un nouveau procédé permettant d’extraire de l’oxygène à partir de l’eau salée et glacée.

Un électrolyseur unique en son genre

Avec la capacité de transport limitée des véhicules spatiaux, les scientifiques ne cessent de développer de nouvelles technologies pour permettre aux astronautes de vivre le plus confortablement possible au cours de leurs périples. En ce qui concerne par exemple le dispositif que l’équipe de chercheurs issus de l’université américaine mentionnée plus haut a récemment présenté, il s’agit d’un électrolyseur capable d’extraire de l’oxygène et l’hydrogène à partir de l’eau très salée martienne.

L’oxygène servira bien évidemment à la respiration, tandis que l’hydrogène pourra être utilisé comme carburant. L’électrolyse de l’eau est une méthode enseignée dès le lycée. Il ne s’agit donc pas d’un concept nouveau. Toutefois, dans ce cas précis, la technique élaborée par les chercheurs de l’Université de Washington est un peu différente. Cela vient du fait que les eaux martiennes ont une très forte teneur en sel qu’il conviendra d’abord de réduire. À cela s’ajoute bien entendu le fait que ces processus sont censés se dérouler dans un environnement extraterrestre particulièrement hostile…

Un électrolyseur pensé pour l’environnement martien

Par conséquent, les chercheurs ont mis au point un nouveau système d’électrolyse qui peut fonctionner sur de l’eau très salée et très glacée. Contrairement à un dispositif d’électrolyse classique, celui-ci utilise une anode en pyrochlore de ruthénate de plomb et une cathode en platine comportant une couche carbone. Afin de tester l’efficacité de l’appareil, l’équipe a simulé l’atmosphère martienne qui nécessitait de l’eau salée refroidie à -36 °C. Une expérience qui a généré des résultats satisfaisants !

Mots-clés mars