Voilà de combien de temps vous avez besoin pour vous départir d’une habitude

Nous avons tous des habitudes. Certaines d’entre elles, comme le fait d’aller souvent à la salle de sport, contribuent à notre bien-être. D’autres sont nocives pour notre santé. Par exemple, sur le long terme, le fait de fumer un paquet de cigarettes par jour finira par endommager nos poumons. Il est parfois difficile de se défaire de ces habitudes. Pour y arriver, il faut une bonne dose de volonté, de la motivation et surtout beaucoup de patience.

Des chercheurs ont mené des études pour savoir combien de temps il faut pour se départir d’une habitude. En 1960, le chirurgien plastique Maxwell Maltz a publié un livre intitulé « Psycho-Cybernetics » dans lequel il révèle que ses patients mettaient environ 21 jours à s’habituer à leur nouveau visage. Néanmoins, une étude réalisée en 2009 affirme qu’il faudrait plus de temps pour se défaire d’une habitude.

Un homme se tenant la tête dans les mains
Crédits Pixabay

Elle a été menée par les chercheurs de l’University College London. Selon eux, une personne a besoin d’environ 66 jours pour abandonner une habitude.

Comptez environ deux mois

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont examiné les nouvelles habitudes de 96 personnes pendant 12 semaines. Ils ont découvert que la durée moyenne pour se défaire d’une habitude était en fait de 66 jours. Les durées individuelles, quant à elles, variaient de 18 à 254 jours.

Le psychologue Timothy Pychyl a déclaré qu’il fallait parfois acquérir une nouvelle habitude pour se défaire d’une autre :

« Se départir d’une habitude signifie en général qu’il faut en établir une nouvelle – une nouvelle réponse prépotente. L’ancienne habitude ou l’ancien modèle de réponse est toujours là, mais il est moins dominant. »

Le neuroscientifique Elliot Berkman a ajouté qu’il était en effet « plus facile de commencer à faire une nouvelle chose que d’arrêter de faire quelque chose d’habituel sans comportement de remplacement. »

La motivation est à prendre en compte

Les experts sont d’accord pour dire qu’il existe de nombreux paramètres à prendre en compte si on veut se défaire d’une habitude. Ils ont évoqué entre autres la personnalité, la motivation, les circonstances et la nature de l’habitude en question. D’après Elliot Berkman, « les gens qui veulent se départir d’une habitude pour des raisons qui sont en accord avec leurs valeurs personnelles vont changer leur comportement plus rapidement. »

Les personnes qui sont obligées d’abandonner certaines de leurs habitudes à cause de raisons externes, telles que la pression sociale, mettront plus de temps à y arriver. Le professeur en psychologie Susan Krauss Whitbourne a expliqué qu’une habitude pouvait néanmoins être brisée rapidement.

« Dans des cas extrêmes, il est possible de rompre une habitude instantanément, par exemple si vous tombez gravement malade lorsque vous inhalez la fumée de cigarette. »

Mots-clés psychologie