TENG, un dispositif optimisant les panneaux photovoltaïques

Grâce à une cellule hybride, des panneaux photovoltaïques peuvent se servir des gouttes de pluie pour produire de l’électricité. Cette fameuse cellule possède la capacité de recueillir l’énergie de la lumière solaire et des gouttes de pluie. Cependant, à elle seule, elle ne peut rien faire. Tout repose sur un système se basant sur des nanogénérateurs triboélectriques ou TENG.

Il s’agit d’un dispositif qui génère une charge électrique via le frottement de deux matériaux.

Tout comme avec l’électricité statique, il suffit de quelques frictions pour que les TENG puissent produire de l’énergie. Dans ce cas précis, ce sont les mouvements de roulement des gouttes de pluie sur un panneau solaire qui créent de l’énergie. L’objectif est de rendre les panneaux solaires efficaces, quelles que soient les conditions météorologiques.

L’utilisation des TENG n’est pas un concept nouveau, mais cette fois-ci, des chercheurs de l’université Soochow en Chine ont décidé de développer un système ni complexe ni encombrant.

Zoom sur le dispositif TENG

Pour que les panneaux solaires puissent produire de l’électricité lorsqu’il pleut, les TENG sont placés au-dessus de la cellule photovoltaïque. Ils sont formés à partir de deux couches de polymère pourvues de rainures faites avec des empreintes de DVD standard. Les rainures garantissent une meilleure efficacité énergétique.

Durant les tests effectués par les scientifiques de l’université Soochow, les couches texturées de polymère ont fait office d’électrode mutuelle pour les TENG et le panneau solaire sous-jacent. Grâce à l’impact des gouttes de pluie, elles ont pu transmettre l’énergie entre les deux dispositifs.

D’autres couches pour capter la lumière solaire

À part les TENG, des couches supplémentaires transparentes ont été ajoutées au dispositif. Cela permettra aux panneaux solaires de capter aussi bien la lumière du soleil que l’énergie mécanique des gouttes de pluie. Cependant, les TENG resteront toujours l’atout majeur de ce nouveau type de panneau photovoltaïque. Comme une barrière protectrice, les TENG préservent la cellule solaire contre toute pénétration des gouttes de pluie dans le silicium. En outre, il élimine également la réflexion indésirable de la lumière.

Les chercheurs de l’université Soochow ont réussi à créer des panneaux solaires aussi efficaces en période de pluie qu’en période ensoleillée. Leur prochain défi est de booster la quantité d’électricité produite pour ensuite envisager une commercialisation.