“Terminator Dark Fate” est à voir comme la suite directe de “Terminator 2” selon James Cameron

Visiblement pas le dernier pour adouber des films pas emballants dans leur proposition, James Cameron, à la production sur Terminator: Dark Fate, a déclaré au sujet de ce dernier que la meilleure manière de le voir est de le considérer comme la suite directe de Terminator 2 : Le Jugement dernier.

Il y a quelques jours, la bande-annonce officielle de Terminator: Dark Fate a fait son apparition sur la toile, et, comment dire… Au vu de sa réception et de la mise en avant de Sarah Connor et de son interprète emblématique Linda Hamilton, on comprend que des efforts sont consentis pour séduire les fans des premiers films, mais possiblement pas les bons (efforts, j’entends).

crédit YouTube

James Cameron, dont on se souvient qu’il avait fait les louanges de Terminator Genisys avant de sembler revenir sur ses propos quelques années plus tard, a récemment ressorti la brosse à reluire pour donner envie de voir Dark Fate comme le véritable retour aux affaires de la saga.

Retour au R pour Terminator Dark Fate

“Je pense que la meilleure façon de définir Terminator: Dark Fate est de l’imaginer comme la suite directe de Terminator 2, le troisième film dans la série”, déclare James Cameron cité par AlloCiné. “Nous allons continuer l’arc narratif de Sarah, de John et du retour du T-800 – un T-800 différent avec un rôle tel qu’on ne l’a jamais vu auparavant.”

Et de mentionner une différence de ton avec les derniers volets : “Ce qui en fait une suite directe de T1 et T2 se situe davantage dans le ton que sur une base narrative : le film est classé R [NDLR : Restricted, les mineurs de moins de 17 ans doivent être accompagnés d’un adulte], c’est sinistre, c’est rêche, c’est rapide, c’est intense, c’est linéaire. Toute l’histoire tient en 36 heures. Ce n’est pas une histoire complexe et emphatique. C’est surtout concentré sur les personnages, très dans l’instant”.

Pour rappel, les deux derniers films Terminator avaient reçu une classification ne les déconseillant aux moins de 13 ans, même si Terminator Salvation était remonté à R pour sa version director’s cut. À voir si Tim Miller fera aussi bien que Deadpool, sa dernière réalisation en date, ou si Terminator: Dark Fate portera rudement bien son nom.

Sortie prévue le 23 octobre prochain en France et le 15 novembre aux États-Unis.