La Terre est sur le point de perdre sa “mini lune”… définitivement

En septembre 2020, le télescope chasseur d’astéroïde Pan-STARRS 1 a débusqué un petit objet dans l’orbite de la Terre, à mi-chemin entre notre planète et la Lune. Les astronomes l’ont baptisé 2020 SO et même si on la surnomme la seconde lune de la Terre, il s’agit en fait d’un satellite temporaire, également connu sous le nom de mini-lune.

Alors que de nombreuses hypothèses circulaient sur la nature de 2020 SO, les scientifiques de la NASA ont rapidement découvert que ce n’était pas une roche spatiale mais des débris d’un propulseur de fusée qui a été lancé dans les années 1960 dans le cadre des missions lunaires American Surveyor.

Crédits Pixabay

Par ailleurs, en faisant quelques recherches, l’agence spatiale américaine a découvert qu’il s’était déjà approché près de la Terre au cours de ces dernières décennies.

Cette « mini lune » n’est pas une mini lune

En fait, la NASA a confirmé que 2020 SO est en fait un propulseur de la fusée Centaur, grâce à laquelle la NASA avait lancé sa sonde Surveyor 2 en direction de la Lune en 1966.

La NASA a effectivement trouvé des similitudes entre l’objet et un autre propulseur de fusée, qui est en orbite depuis 1971.

2020 SO s’est rapproché près de la Terre le mardi 1er décembre 2020. Toutefois, c’était le 2 février 2021 que ce booster a été le plus proche de notre planète puisqu’il était à 220 000 kilomètres environ de notre monde, soit à 58% du trajet entre la Terre et la Lune, nous rapporte Livescience.

2020 SO orbitera autour du soleil en mars

D’après les informations d’EarthSky, après cette dernière approche, 2020 SO va s’éloigner de la Terre et quittera définitivement notre orbite d’ici mars 2021 pour se mettre en orbite autour du soleil. Un projet de télescope virtuel à Rome programmait d’organiser un adieu en ligne pour cet objet spatial au cours de la nuit du 1er février mais, malheureusement, la diffusion a été reportée pour cause de ciel nuageux.

Pour information, 2020 SO faisait une dizaine de mètres de large et il est devenu un satellite temporaire de la Terre en octobre et en novembre 2020. Malgré le fait que la perte de cette « mini-lune » nous attriste, nous avons aussi des raisons de nous réjouir puisqu’on pense savoir d’où vient l’eau de la Lune et, parlant de l’astre lunaire, avez-vous déjà vu cette image très précise de la Lune qui a été prise…depuis la Terre ?