Mauvaise nouvelle, la Terre perdra son oxygène dans un milliard d’années

La Terre est passée par plusieurs états avant de devenir la planète que nous connaissons aujourd’hui. Certains l’ignorent peut-être, mais elle était auparavant très pauvre en oxygène. A l’époque, c’était le méthane qui régnait sur notre planète. Cela a changé après un événement qui est survenu il y a 2,4 milliards d’années.

À cette période qui correspond au Protérozoïque, l’atmosphère s’est soudainement enrichie en oxygène à la suite de ce que les chercheurs appellent la Grande Oxydation. La Terre ne préservera pourtant pas son état actuel. D’après les experts, elle risque en effet de perdre tout son oxygène dans un milliard d’années.

Un satellite orbitant autour de la Terre
Crédits Pixabay

Cette nouvelle hypothèse a fait l’objet d’une étude publiée dans la revue Nature Geoscience.

Un changement inévitable

L’oxygène qui se trouve dans l’atmosphère terrestre sera amené à disparaître tôt ou tard. Et ça, les chercheurs en sont convaincus. Selon eux, le manque de dioxyde de carbone accélèrera la disparition de l’oxygène. Les auteurs de cette étude ont expliqué que le réchauffement climatique va favoriser la formation de vapeur d’eau.

Cela signifie que les plantes auront besoin d’absorber plus de dioxyde de carbone pour la photosynthèse. À terme, ce processus les rendra incapables de produire de l’oxygène. Les chercheurs ont déclaré que l’oxygène pourrait passer de 21% à 1% dans un milliard d’années. Pour reprendre les mots de Christopher Reinhard, coauteur de cette étude, « l’effondrement du niveau d’oxygène sera vertigineux. »

A lire aussi : La promo du moment, Windows 10 Pro à moins de 8 € !

Seules les bactéries anaérobies survivront

Ce changement marquera la disparition de toutes formes de vie qui ont besoin d’oxygène pour vivre. Christopher Reinhard a indiqué que les bactéries anaérobies et primitives seront les seules à subsister après cet événement. Cela aura un impact désastreux sur la Terre.

« La composition de l’atmosphère ressemblera alors à celle qu’a connue la Terre avant la Grande Oxydation survenue il y a 2,4 milliards d’années. »

Les modèles élaborés par les auteurs de cette étude suggèrent que tout l’oxygène de la Terre mettra « seulement » 10 000 ans à disparaître. Le méthane reprendra alors tous les droits sur notre planète. Nous aurons bien entendu tous disparu avant que cela se produise.

Les chercheurs ont souligné le fait que cette étude pourrait nous aider dans la recherche de la vie sur d’autres planètes. Ils en ont conclu que l’oxygène ne serait pas la seule biosignature qui peut indiquer la présence d’une forme de vie extraterrestre sur d’autres planètes.

Mots-clés terre