La Terre est plus proche que prévu du trou noir de notre galaxie

Finalement, la Terre est bien plus proche du trou noir géant de la Voie lactée. C’est ce que révèlent de nouvelles données recueillies par le télescope japonais VERA

Par définition, un trou noir est un endroit dans l’espace où la gravité est si élevée que même la lumière ne peut pas le traverser. Notre galaxie possède un trou noir supermassif, mieux connu sous l’appellation de Sagittarius A*. En 1985, l’Union astronomique internationale avait défini la distance qui nous sépare de ce gigantesque objet céleste à 27 700 années-lumière. Cette donnée a été mise à jour l’année dernière par le programme GRAVITY qui l’a porté à 26 673 années-lumière. Mais il semblerait qu’aucune de ces deux mesures ne corresponde à la vraie réalité. Grâce au télescope japonais VLBI Exploration of Radio Astrometry (VERA), une nouvelle carte de la Voie lactée vient de voir le jour.

Crédits Pixabay

Et comme le soulignent nos confrères de Science Alert, celle-ci a été établie en exploitant des données d’un niveau de précision sans précédent.

Un télescope de 2300 km de diamètre

Cartographier la Voie lactée en 3D n’est pas une tâche aisée. Cette difficulté vient du fait que nous nous trouvons à l’intérieur de cette galaxie. Pour résoudre ce problème de géométrie, un programme de radioastronomie reposant sur le télescope VERA a été lancé au début des années 2000.

Il s’agit d’une étude qui vise à aider les scientifiques à calculer notre distance par rapport aux étoiles émettrices d’ondes radio en calculant la parallaxe de ces dernières.

Pour ce faire, VERA utilise un certain nombre de radiotélescopes à travers l’archipel japonais. La synchronisation de ces télescopes permet de produire une résolution équivalente à celle d’un télescope de 2300 kilomètres de diamètre. Grâce justement à cette résolution particulièrement élevée, le VLBI Exploration of Radio Astrometry a été utilisé pour mesurer le mouvement de certaines étoiles par rapport à d’autres. Chaque mesure durait une année.

25 800 années-lumière

Ce changement de position a ensuite été utilisé pour calculer la distance entre une étoile et la Terre. À partir de ces observations, les astronomes ont réussi à établir une nouvelle carte qui reflète mieux la position du système solaire dans la Voie lactée, mais aussi la vitesse et la position des étoiles. Cela leur a permis de déterminer la position du centre galactique, c’est-à-dire du trou noir Sagittarius A*.

Grâce à ces travaux de recherche, on sait maintenant que le trou noir supermassif de notre galaxie se trouve à 25 800 années-lumière de notre planète. La vitesse orbitale du système solaire est également plus rapide, soit 227 kilomètres par seconde au lieu de 220 kilomètres par seconde comme on nous l’a toujours fait croire.

Mots-clés trou noir