Tesla a contracté un nouveau prêt de 1,4 milliard de dollars auprès des banques chinoises pour son usine à Shanghai

Le constructeur automobile américain Tesla aurait contracté un nouveau prêt auprès de banques chinoises, rapporte Reuters le lundi 23 décembre 2019. Pour rappel, Tesla avait déjà contracté un prêt de 3,5 milliards de yuans auprès des banques chinoises, pour une facilité de paiement de 12 mois devant arriver à échéance le 4 mars 2020, selon un dossier déposé par Tesla auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis.

Cette fois-ci, le constructeur automobile aurait une nouvelle fois convenu d’un prêt de 10 milliards de yuans, soit environ 1,4 milliard de dollars, avec les institutions bancaires chinoises pour un remboursement sur cinq ans. Avec cette somme colossale, Tesla envisagerait de reconduire sa dette précédente, mais surtout d’utiliser le reste pour son usine à Shanghai et les opérations de l’entreprise en Chine.

Crédits Unsplash

Les banques impliquées dans cette transaction sont la China Construction Bank (CCB), l’Agricultural Bank of China (AgBank), l’Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) et Shanghai Pudong Development Bank (SPDB), selon les déclarations de trois sources proches du dossier à Reuters.

Tesla veut produire au moins 1000 voitures Model 3 par jour avec son usine à Shanghai

Tesla a effectivement inauguré son usine à Shanghai en janvier 2019. Il s’agit du premier site de fabrications de véhicules Tesla en dehors des États-Unis. Le constructeur automobile a même déjà commencé à produire des véhicules à partir de son usine à Shanghai et ambitionne de produire au moins 1.000 voitures Model 3 par semaine d’ici la fin de cette année 2019.

De plus, le constructeur automobile compte bien faire de ce site une pièce maîtresse pour accomplir ses ambitions d’accroître ses ventes sur le plus grand marché automobile au monde. D’autant plus que l’implantation d’une usine à Shanghai s’est avérée stratégique pour le constructeur automobile dans le sens où Tesla veut éviter d’être touché par les tarifs d’importation plus élevés sur les voitures de fabrication américaine.

La Chine soutient Tesla dans ses démarches

Pour l’heure, aucune des quatre institutions bancaires n’a émis de commentaire sur le prêt supplémentaire de Tesla. Néanmoins, la municipalité de Shanghai ne cache pas son soutien envers le projet du constructeur automobile.

Le gouvernement chinois a effectivement pris la décision d’ouvrir son marché automobile et il se trouve que Tesla est la première usine automobile entièrement étrangère qui s’est établie en Chine. En marge de cette affaire, les actions de Tesla ont augmenté pour dépasser pour la première fois les 420 dollars lors de la session du lundi 23 décembre 2019.

Mots-clés Shanghaitesla