Tesla a désactivé à distance la fonction Autopilot d’une Model S d’occasion après sa vente

La semaine dernière, Jalopnik nous a rapporté une mésaventure arrivée à un propriétaire de Model S d’occasion. La nouvelle fait état d’un homme, surnommé Alec par le site d’informations, qui a acheté une Model S d’occasion auprès d’un concessionnaire tiers. Ce dernier a lui-même fait l’acquisition de la voiture auprès de Tesla elle-même qui en avait organisé la vente aux enchères.

En décembre 2019, Alec fait donc l’acquisition de sa voiture, laquelle lui a été vendue par le concessionnaire comme possédant les fonctionnalités « Enhaced Autopilot » et « Full Self Driving Mode ». Toutefois, lorsqu’Alec a récupéré sa voiture le 20 décembre 2019, il a eu la surprise de constater que sa Model S n’avait pas accès aux fonctionnalités annoncées !

Tesla sauvé accident

Mais alors, est-ce le concessionnaire qui était de mauvaise foi et a fait de la publicité mensongère ou y avait-il une autre raison ?

Apparemment, l’erreur vient de Tesla

En effet, Tesla aurait, à l’insu du concessionnaire, mené un « audit » logiciel de la voiture après la lui avoir vendue et, toujours à son insu, le constructeur automobile aurait alors désactivé les fonctionnalités de la Model S dans une mise à jour déployée en décembre dernier.

Lorsqu’Alec a contacté le service client de Tesla, on lui a ainsi répondu ceci :

Tesla a récemment identifié des cas de véhicules mal configurés pour des versions de pilote automatique pour lesquelles les propriétaires n’avaient pas payé.

Depuis, une vérification a été effectuée pour corriger ces cas.

Votre véhicule est l’un des véhicules qui a été mal configuré pour le pilote automatique. Nous avons consulté votre historique d’achat et, malheureusement, la conduite entièrement autonome n’était pas une fonctionnalité pour laquelle vous avez payé. Nous nous excusons pour la confusion. Si vous êtes toujours intéressé par ces fonctionnalités supplémentaires, nous pouvons commencer le processus d’achat de la mise à niveau.

La mise à jour à distance de Tesla peut être problématique, voire même dangereuse pour les clients non informés

La valeur des fonctions de conduite autonome, censées faire partie et être actives dans la Model S achetée par notre infortuné conducteur, coûte environ huit mille dollars. Or, Alec a acheté la voiture en partant du principe que les fonctionnalités étaient déjà incluses dans le prix de la voiture.

Dorénavant, Tesla lui demande de payer pour réactiver ces fonctionnalités.

Cette mésaventure illustre à quel point la capacité de Tesla à mettre à jour ses véhicules à distance peut poser problème. Bien que les véhicules Tesla ne perdent pas automatiquement leurs fonctionnalités lorsqu’ils sont revendus sur le marché des voitures d’occasion, ces dernières peuvent être bloquées par une mise à jour opérée à distance par Tesla.

Le cas d’Alec aura au moins le mérite de nous inciter à la prudence dans les achats de voitures Tesla d’occasion.