Tesla a enfin révélé son pick-up électrique, et il donne l’impression de sortir tout droit de Mad Max

Elon Musk avait promis une annonce et il n’a pas menti. Tesla a présenté cette nuit son tout premier pick-up électrique, un pick-up baptisé… Cybertruck. Un nom qui lui colle à merveille. Le véhicule semble en effet sortir tout droit un épisode de Mad Max. Cela ne l’empêche cependant pas d’avoir des arguments à faire valoir.

Futuriste. Robuste. Autonome. Voici les trois objectifs que l’on pourrait utiliser pour décrire le Cybertruck.

Le Cybertruck de Tesla donne l'impression de venir tout droit d'un film de science fiction

Le Cybertruck de Tesla donne l’impression de venir tout droit d’un film de science-fiction

Ses lignes, tout d’abord, semblent venir tout droit d’une oeuvre de science-fiction majeure, ou de la cave d’un justicier ayant besoin d’une bonne thérapie.

Le Cybertruck, un pick-up électrique vraiment original

Tesla a en effet doté le Cybertruck de lignes acérées, des lignes donnant le sentiment d’avoir été coupées à la serpe. L’effet est original, mais il ne plaira sans doute pas à tout le monde ; on saluera donc la prise de risque.

Comme tous les pick-ups, le Cybertruck de Tesla embarque un large dégagement à l’arrière, avec une capacité de chargement de 2831 litres et un système de suspension permettant de rehausser le couvre benne pour accueillir plus de marchandises. Un couvre belle intégré par défaut à tous les modèles proposés à la vente.

Si vous craignez d’être limité au niveau de l’habitacle, alors rassurez-vous. Tesla a une fois encore vu large et le pick-up pourra accueillir pas moins de six passagers : trois à l’avant, trois à l’arrière.

Tesla a également apporté le plus grand soin à la résistance de la carrosserie. Elle est construite en acier laminé et elle s’accompagne d’un verre blindé. Le Cybertruck est donc à l’épreuve des balles, ce qui ne manquera pas d’intéresser les adeptes de guérilla urbaine ou les survivalistes obsédés par la théorie de l’effondrement.

Mais le pick-up a aussi de la ressource du côté du remorquage et il pourra ainsi tracter un poids de 6350 kg à la seule force de son moteur. Quant au 0 à 100, il sera bouclé en seulement 2,9 secondes.

Trois modèles au choix

Tesla proposera trois configurations différentes, variant en fonction du moteur.

Le premier modèle sera équipé d’un système de propulsion arrière et d’un seul moteur, avec une autonomie de 400 km et le 0 à 100 en moins de 6,5 secondes. Il sera proposé à 39 900 $ sur le territoire américain, ce qui le rend très attractif comparé à d’autres modèles de pick up.

En plus, Tesla proposera un second modèle équipé cette fois d’un double moteur, un modèle qui bouclera le 0 à 100 en 4,5 secondes et qui pourra circuler sur 482 km avec une seule charge. Le prix grimpera alors à 49 900 $.

Quant au troisième modèle, il propose trois moteurs avec une autonomie de 800 km et le 0 à 100 en 2,9 secondes, pour un prix atteignant les 69 900 $.

Le Cybertruck peut être pré-commandé sur le site de Tesla, mais la production ne démarrera pas avant fin 2021 pour les deux premiers modèles… et fin 2022 pour le troisième. Il va donc falloir vous montrer très patient.

Le Cybertruck, le meilleur allié des campeurs ?

Le Cybertruck, le meilleur allié des campeurs ?

Un intérieur spacieux pour le Cybertruck

Un intérieur spacieux pour le Cybertruck

Mots-clés tesla