Tesla a pulvérisé tous les records en 2019

Le constructeur automobile Tesla a clôturé 2019 en beauté. Durant le quatrième trimestre de l’année, l’entreprise a livré 112 000 voitures, soit 12.000 de plus que le résultat attendu. Face à ce grand triomphe, il est difficile d’imaginer que cette entreprise a démarré en ne commercialisant qu’un seul modèle sportif. Et depuis que des constructeurs premiums tels que Mercedes, BMW ou encore Audi ont commencé à proposer leurs propres véhicules électriques, personne ne se doutait que Tesla percerait un jour sur le marché.

Aujourd’hui, l’entreprise est une référence en termes de véhicules électriques et propose une large gamme de berlines et de SUV. De plus, il s’agit de modèles très prisés des consommateurs.

La Tesla Model Y en couleur rouge

Crédits Tesla

Les chiffres mis en évidence dans cet article proviennent d’un communiqué de presse rédigé par l’entreprise elle-même. Ce dernier révèle la hausse des statiques de livraisons de Tesla au cours de l’année 2019.

Un revirement de situation après un troisième trimestre légèrement décevant

Le constructeur californien a compté 97 000 livraisons durant le troisième trimestre 2019, un chiffre impressionnant, mais insatisfaisant pour la compagnie. Face à cette situation, le PDG Elon Musk a pris quelques mesures. Le défi a été relevé avec succès puisque la firme a pu livrer 112 000 voitures au quatrième trimestre 2019, soit 12 000 livraisons de plus que l’objectif fixé.

Au total, l’entreprise a livré 367 500 voitures électriques – dont 80 % sont des Model 3 – au cours de l’année dernière. Ce résultat présente une croissance de 50% par rapport aux statistiques de l’année 2018. Par conséquent, le cours de l’action de Tesla a augmenté de 450 dollars.

La firme compte encore progresser cette année

« Après le lancement des travaux à la Gigafactory de Shanghai il y a moins de 12 mois, nous avons déjà produit un peu moins de 1 000 voitures commercialisables et avons commencé des livraisons (les premières voitures ont été livrées à des employés). Nous avons également démontré une capacité de production de plus de 3 000 unités par semaine, sans compter la production locale de packs de batteries qui a débuté fin décembre », déclare Tesla dans le communiqué de presse. On peut en déduire que la firme mise beaucoup sur sa nouvelle branche en Chine.

D’un autre point de vue, il est clair qu’elle mise également le SUV Model Y, un modèle dérivant du Model 3. Toutefois, ce dernier ne sera disponible sur le marché français qu’en 2021.

Mots-clés tesla