Tesla : le pilote automatique aurait-il fait sa première erreur ?

Tesla se trouve dans une situation assez inconfortable. Un client de la marque a en effet perdu la vie dans un accident mortel alors qu’il se trouvait au volant d’une Model S. Le pire reste à venir car il avait activé le pilote automatique sur le véhicule. L’agence américaine de la sécurité routière, ou NHTSA pour les intimes, a d’ailleurs ouvert une enquête afin de déterminer si l’autopilote a fonctionné comme il aurait du.

L’accident s’est produit le 7 mai dernier sur une autoroute située au nord de la Floride. Il faisait très beau et le ciel était éclatant. La Model S filait à vive allure sur la voie mais un semi-remorque lui a coupé la route en la traversant perpendiculairement.

Accident Tesla

Un homme a perdu la vie dans un accident impliquant une Tesla.

Le conducteur n’a pas vu la remorque à cause du soleil. Elle était effectivement d’un blanc immaculé.

Le conducteur n’a pas vu le semi-remorque

Fait étrange, les caméras du pilote automatique n’ont rien décelé non plus et les freins du véhicule ne se sont pas activés. L’avant de la Model S est donc passé sous la remorque du poids lourd. Le pare-brise de la voiture a explosé sous le choc et le conducteur est mort sur le coup, écrasé par les roues de la remorque du camion.

Tesla a publié un communiqué de presse peu après l’accident. Le constructeur a notamment déclaré que l’accident aurait sans doute été beaucoup moins grave si la voiture avait percuté frontalement le semi-remorque.

Il a aussi indiqué qu’il s’agissait du premier accident mortel impliquant le pilote automatique de la marque, sur plus de 209 millions de kilomètres parcourus avec l’autopilote.

Comme si cela ne suffisait pas, il a enfoncé le clou en s’appuyant sur d’autres chiffres et en indiquant que la moyenne actuelle se trouvait autour d’un mort tous les 151 millions de kilomètres pour l’ensemble des voitures aux Etats-Unis, et d’un tous les 96 millions dans le monde entier.

Elon Musk a exprimé ses condoléances

Tesla a en plus tenu à rappeler que le pilote automatique n’était pas activé par défaut sur tous les véhicules de la marque. En réalité, c’est au conducteur de faire le nécessaire pour en profiter et tout est fait pour lui faire comprendre que cette fonction est proposée en bêta.

Elon Musk a tout de même tenu à exprimer ses condoléances. La victime s’appelait Joshua Brown et elle avait une quarantaine d’années.

C’est d’ailleurs assez ironique car l’homme avait partagé plus tôt dans l’année une vidéo pour vanter les mérites du pilote automatique de sa Model S, un pilote automatique qui lui avait permis d’éviter un accident avec… un camion.

Mots-clés tesla