Tesla et AMD, futurs alliés sur le secteur de la voiture autonome ?

Tesla aurait conclu un accord avec AMD afin d’améliorer les performances du mode autonome de ses véhicules. Du moins d’après certaines rumeurs. Selon CNBC, les deux sociétés seraient actuellement en train de plancher sur des puces d’intelligence artificielle dédiées à la conduite autonome. Tesla en aurait même déjà reçu plusieurs exemplaires qui devraient être intégrés dans ses véhicules tests.

CNBC tiendrait la nouvelle du PDG de GlobalFoundries, Sanjay Jha. Lors de la conférence GlobalFoundries Techonology, conférence qui s’est tenue ce 20 septembre 2017, l’intéressé aurait en effet laissé entendre que les deux entreprises étaient en pleine collaboration.

Tesla Model Y

Pour l’instant, aucune confirmation n’a été faite. Les principaux intéressés n’ont pas encore fait de commentaires quant à ce soi-disant partenariat.

Un rapprochement logique

Tesla et AMD seraient donc en train de mettre au point des puces dédiées à la conduite autonome. Si aucun des deux n’a confirmé la rumeur, plusieurs faits concordent et pourraient appuyer cette théorie. À commencer par la déclaration de Sanjay Jha qui avait laissé entendre que GlobalFoundries, autrefois très liée à AMD, travaillait avec plusieurs constructeurs automobiles, dont Tesla.

À cela s’ajoute le recrutement de Jim Keller par Tesla au début de l’année 2016. Il se trouve que ce dernier est un spécialiste des microprocesseurs et ex-employé chez AMD.

Le constructeur de voiture électrique avait jusqu’alors collaboré avec l’entreprise MobilEye pour la création de ses microprocesseurs. La collaboration avait cependant tourné court il y a de cela quelques mois suite à de nombreux différends entre les deux sociétés.

Mauvaise interprétation ?

Si tout porte à croire que Tesla et AMD collaborent réellement ensemble, un porte-parole de GlobalFoundries a déclaré que la nouvelle n’était pas fondée. Il explique que CNBC se serait trompé dans son interprétation des paroles de Sanjay Jha.

En effet, dans son discours, ce dernier aurait tout simplement cité Tesla ainsi que d’autres géants de l’électronique comme exemples d’entreprises qui sont intéressées par une alliance avec des spécialistes en silicium comme sa société.

« Tesla ne s’est cependant pas engagé à travailler avec nous sur une technologie ou un produit de conduite autonome. » a précisé le porte-parole en faisant allusion à AMD. Les deux entreprises restent toujours très liées, et ce, bien que GlobalFoundries ne soit plus rattachée à AMD depuis un certain temps.

Mots-clés amdrumeurstesla