Tesla : Autopilot refait l’objet d’une enquête du gouvernement fédéral

Même si la technologie de la conduite autonome est largement déployée sur les véhicules électriques, certains modèles ne sont pas épargnés par les accidents routiers. Aux États-Unis, Tesla est de nouveau au cœur des actualités. Autopilot est de nouveau mis en cause par la National Highway Traffic Safety Administration après une série d’incidents.

Depuis 2020, des voitures de la marque sont impliquées dans plus d’une douzaine d’accidents. Le mercredi 17 mars 2021, un incident s’est produit : une Model Y a heurté violemment une voiture de police dans le Michigan.

Un Tesla Model Y de couleur blanche

Photo de Craventure Media. Crédits Unsplash

Fort heureusement, il n’a eu que des dégâts matériels. Ni le conducteur ni la victime n’ont été blessés. Aux dernières nouvelles, le conducteur a déclaré que l’Autopilot était activé au moment de l’accident.

Depuis le 11 mars 2021, trois accidents ont été causés par des véhicules Tesla. Du côté du gouvernement fédéral, cela a valu l’ouverture d’une enquête afin de déterminer d’où vient la faille.

Autopilot mis en cause

Ce dernier accident vient s’ajouter à la liste des accidents impliquant des modèles de voiture Tesla. L’incident s’est produit à proximité de Lansing. Une fois de plus, les enquêteurs ont affirmé que le modèle concerné était une Model Y embarquant la technologie de conduite autonome de Tesla, Autopilot.

Cette fois-ci, les enjeux sont de taille : la police est victime du crash. Arrivées sur les lieux, les équipes chargées de l’enquête sur terrain ont scruté au centimètre près chaque détail pouvant aider à découvrir ce qui a pu provoquer ce nouvel accident. Il faudra attendre la fin du processus pour obtenir des réponses claires et nettes.

Mesures prises par l’état

Dans un des communiqués de presse, un représentant de l’autorité américaine de la sécurité routière (NHTSA) déclare que l’enquête est officiellement ré-ouverte. En l’espace d’un mois, entre février et mars, c’est la deuxième enquête mettant en cause la fiabilité d’Autopilot. Dans l’exercice de ses fonctions et en accord avec son obligation de surveillance de la sécurité routière, la NHTSA déclare avoir mis des enquêteurs spécialisés dans le domaine pour éclaircir le mystère des accidents Tesla.

En attendant les résultats de cette deuxième enquête, les conducteurs de véhicule Tesla doivent rester vigilants. C’est que la NHTSA a précisé dans don dernier communiqué de presse.

Mots-clés crashtesla