Tesla : Elon Musk fait fi des interdictions du comté d’Alameda et rouvre son usine californienne

Nous vous rapportions récemment qu’Elon Musk en avait marre du confinement, à tel point que le PDG de Tesla avait vu rouge quand le gouverneur de la Californie, Gavin Newsom, avait permis aux fabricants de reprendre leurs activités alors que les responsables du comté d’Alameda ont étendu les mesures de confinement jusqu’en fin mai.

En effet, la directive du gouverneur permettait aux différents gouvernements locaux de maintenir des règles plus restrictives et le comté d’Alameda a choisi, à l’instar d’autres comtés et villes de la région de la baie de San Francisco, d’alléger certaines des restrictions. Néanmoins, le comté n’a pas permis à Tesla de reprendre ses activités tant que les mesures de confinement seraient maintenues en vigueur.

Crédits Unsplash

Mais c’était sans compter la réaction d’Elon Musk qui ne s’est d’ailleurs pas fait attendre, rapporte TechCrunch. Au lieu d’attendre patiemment que le comté daigne lever les restrictions, le PDG a pris les devants et a rouvert son usine en Californie tout en faisant fi des recommandations des responsables locaux.

Tesla a redémarré ses activités dès le lundi 11 mai

Le PDG de Tesla, Elon Musk, avait effectivement déclaré lundi dernier que son usine à Fremont, en Califormie, avait rouvert et qu’elle redémarrait la production et ce, en dépit des ordres de confinement émis par le comté d’Alameda. Allant plus loin, Elon Musk a affirmé qu’il serait « sur la ligne » et que si quelqu’un devait être arrêté, il demande à ce qu’il soit le seul à être arrêté.

Rappelons que cette situation fait suite à un véritable bras de fer entre le dirigeant de Tesla et les fonctionnaires du comté et de la ville de Fremont ainsi que son service de police. Le responsable de l’information du département du shérif du comté d’Alameda, Sgt Ray Kelly, assure cependant que les responsables du comté d’Alameda et de la ville de Fremont continuent de mener des négociations avec Tesla.

L’attente de trop pour Elon Musk ?

Par ailleurs, Tesla avait intenté un procès contre le comté d’Alameda le samedi 9 mai afin d’obtenir une injonction visant à annuler l’ordonnance qui empêche l’entreprise de rouvrir. Dans la soirée du même jour, Tesla avait publié un document de 37 pages, un plan de retour au travail, qui expliquait comment il comptait rouvrir son usine tout en assurant la sécurité de ses employés. Le vendredi 8 mai, l’entreprise avait déclaré qu’elle comptait ramener environ 30% de ses employés dans l’usine pour sa réouverture.

Le lundi 11 mai, le gouverneur a déclaré dans son briefing quotidien sur le Covid-19 qu’il soutenait Tesla et Elon Musk et qu’il pensait que les tensions entre l’entreprise et le comté d’Alameda seraient apaisées dans les prochains jours.

Pas si sûr, si l’on considère le fait qu’Elon Musk songe sérieusement à déplacer son usine hors de la Californie.

Mots-clés elon musktesla