Tesla en “grande difficulté” à cause du manque de puces

Tesla fait face à de grands problèmes depuis quelques mois, ce qu’Elon Musk n’a pas manqué de souligner dans le cadre de la présentation des résultats de Tesla sur le premier trimestre 2021.

Deux paramètres se conjuguent pour mettre la firme d’Elon Musk dans ce profond désarroi. D’un côté, la pandémie a sérieusement perturbé la chaîne d’approvisionnement de Tesla, d’un autre côté, il y a la pénurie de micropuces à l’échelle mondiale.

Le panneau d'un Super Charger de Tesla

Crédits Pixabay

Elon Musk a ainsi avoué aux investisseurs lors de leurs discussions sur les revenus trimestriels que Tesla fait face à une grande crise cette année. Selon ses propres mots, ce sont de « folles difficultés » qui se traduisent en des contraintes et problématiques pour la bonne marche des activités du constructeur.

Quand les répercussions du Covid-19 affectent les affaires de Tesla

Elon Musk qualifie les évènements comme faisant partie des défis les plus ardus auxquels Tesla a dû faire face depuis son existence. Tesla a donc urgemment besoin d’un plan pour pallier ces contraintes mondiales qui ne sont près de se terminer de sitôt.

La crise de micropuces à l’échelle mondiale survient au lendemain de la pandémie. La Chine, l’un des principaux producteurs de micropuces, est mise de côté à cause des mesures de restrictions dans les rapports d’échange et de commerce internationaux. L’offre diminue donc effroyablement, alors que bon nombre d’entreprises ont besoin de ces puces. D’ailleurs, selon Bloomberg, les compagnies pourraient perdre jusqu’à 61 milliards de dollars à cause de cette pénurie.

Autre problème généré par la pandémie, les cargaisons et les navires sont bloqués dans les ports. Et comme les bateaux de fret se font rares, l’expédition des produits finis et l’importation des matériels reviennent plus chères.

Contourner ou composer avec le problème, Tesla doit définir sa voie

Le premier trimestre 2021 se sera donc révélé dur à affronter pour le constructeur. Cela étant, c’est une situation que Tesla pouvait entrevoir depuis déjà quelque temps, et l’entreprise doit maintenant décider du chemin qu’il va suivre.

Certains constructeurs automobiles ont dû fermer des usines et se focaliser sur la production de leurs modèles les plus vendus pour contourner le problème d’approvisionnement en micropuces. Des compagnies comme Coca-Cola choisissent quant à eux d’appliquer une hausse des prix pour compenser les pertes causées par le retard de livraison des cargaisons et la hausse du prix des expéditions.

Les mesures doivent arriver le plus tôt possible pour arrêter l’hémorragie. Les difficultés sont d’envergure, Elon Musk l’admet, et il sera intéressant de voir par quelles mesures l’entreprise amortira les pertes générées par cette situation critique au niveau mondial.

Mots-clés tesla