Tesla : L’accès au réseau social Blind a été bloqué pour ses employés

Blind regroupe actuellement des millions d’employés et de techniciens travaillant au sein de différentes entreprises. C’est un réseau social spécialement réservé aux personnes souhaitant s’exprimer librement sur leurs conditions de travail sans devoir dévoiler leur identité.

Pour la compagnie Tesla, des milliers d’employés ont adhéré à ce service de chat anonyme.

Cependant, d’après une publication parue sur Verdict, Tesla aurait empêché ses employés d’avoir accès à Blind. Selon les informations, Blind a été mis au courant du problème le 4 mai dernier et n’a pas manqué de donner son opinion sur le sujet.

Le porte-parole de Blind a annoncé que Tesla serait l’unique entreprise ayant bloqué l’accès au service à ses employés.

Des courriers électroniques bloqués

Pour les nouveaux utilisateurs de Blind, il est nécessaire de finaliser leur inscription après réception du courriel de vérification. Le problème est que les employés au sein de l’entreprise automobile ont du mal à recevoir cet e-mail de vérification et ne peuvent donc pas rejoindre la communauté Tesla. D’autre part, ceux qui sont déjà inscrits ne peuvent pas non plus y accéder par le réseau WIFI de l’entreprise.

Selon le porte-parole de Blind, ils ont été mis au courant du problème grâce aux courriers électroniques que certains utilisateurs leur avaient envoyés. Ces derniers se plaignaient du fait qu’ils ne pouvaient ni vérifier leur adresse électronique professionnelle ni recevoir de nouvelles publications sur le forum public de la plateforme.

Une affaire de confidentialité

Pour accéder au réseau de l’entreprise sur Blind, les employés de Tesla doivent désormais utiliser les données de leur téléphone mobile.

Un ingénieur au sein de la société automobile a déclaré que le blocage des courriers électroniques de vérification concerne tout le réseau international de Tesla. Ce comportement laisserait penser que Tesla ne souhaite pas que ses employés s’expriment sur certains sujets qui concernent l’entreprise.

Les enquêtes menées par Blind ont révélé que le blocage des e-mails de vérification est monté en flèche à partir du 4 mai dernier. Quelques jours auparavant, un employé avait été accusé d’avoir transféré des données confidentielles de l’entreprise sur son compte privé. Celui-ci avait ensuite menacé de dévoiler les informations. Suite à cet incident, Tesla a porté plainte contre l’homme en question.

Le 3 mai, l’équipe de sécurité de Tesla  a envoyé un courrier électronique aux employés de la firme. Elle les menaçait de licenciement et de poursuites judiciaires si des informations confidentielles sur le constructeur automobile venaient à être divulguées. D’après le porte-parole de Blind, ce serait cet incident qui a poussé Tesla à bloquer tout accès à la plateforme.

Face à une telle situation, on est en droit de se demander  jusqu’où  le constructeur automobile pourra aller pour empêcher la fuite d’informations au sein de l’entreprise.

Mots-clés blindtesla