Tesla : le retour des employés au bureau ne se passe pas comme prévu

Une fois de plus, Elon Musk, le PDG de Tesla fait parler de lui. Cette fois-ci, il s’agit des conséquences de sa décision concernant l’abolition du travail à distance. Le jeune milliardaire a ordonné aux employés en télétravail de retourner dans les locaux faute de quoi ils perdraient leurs emplois.

La situation est devenue ironique car l’entreprise s’est mal préparée pour accueillir à nouveau ses employés. Quand les travailleurs sont arrivés à l’usine de Tesla à Fremont, en Californie, ils ont constaté un manque de places de stationnement, il n’y avait pas assez de bureaux pour s’asseoir et la connexion Wi-Fi était de très mauvaise qualité.

Tesla
©sylv1rob1/123RF.COM

Les parkings sont bondés, la connexion Wi-Fi médiocre et le mobilier fait défaut

Tesla a beaucoup de mal à accueillir correctement ses employés en présentiel. Les employés actuels ont déclaré que ceux qui se rendaient au travail à l’usine de Fremont avaient du mal à trouver une place de parking et auraient même garé leur voiture à la station BART située à environ 2,5 Km du siège puis ont pris les navettes de Tesla. Ces navettes sont habituellement mises en place par la société pour les employés utilisant les transports en commun.

D’après The Verge, à l’intérieur des bureaux, certains employés n’avaient même pas de place pour s’asseoir. Il semblerait que l’entreprise ait décidé de réaffecter certaines zones du bureau pendant la pandémie et n’aurait pas fait de réaménagements depuis. Les bureaux étaient tellement remplis que les responsables ont dû dire à certains employés de travailler à domicile. Et ceux qui ont trouvé une place dans l’usine n’ont pas pu travailler correctement à cause du signal Wi-Fi qui était trop faible.

Pourquoi les bureaux ont été subitement bondés ?

Tesla n’aurait pas pris en compte l’augmentation du nombre de ses employés. En effet, depuis 2019, l’effectif de Tesla a doublé et compte actuellement 99 210 employés. Et un tiers de ces employés travaille dans les bureaux de Fremont. De plus, la firme a embauché un grand nombre de personnes durant la pandémie de Covid-19, en 2020 et 2021.

Ces employés travaillaient à distance et n’avaient jusqu’à présent aucune obligation de venir sur place, privilégiant le télétravail. L’erreur était de ne pas avoir pris le temps d’inventorier le mobilier et de vérifier la connexion Wi-Fi.

source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.