Tesla recrute deux chefs de projet pour développer ses activités énergétiques en Chine

Ces derniers temps, Tesla a fait bouger ses activités en Chine. En décembre, par exemple, le constructeur américain avait contracté un nouveau prêt auprès des banques chinoises pour faire fonctionner à plein régime sa nouvelle usine située à Shanghai inaugurée en janvier 2020. Pour preuve, le même mois, Tesla avait déjà commencé la production et la livraison de ses premières Tesla Model 3 « made in China ».

Bien que la crise sanitaire actuelle sur le coronavirus Covid-19 ait impacté sur l’approvisionnement en pièces de l’entreprise, Tesla n’en perd pas le nord pour autant, mais, au contraire, chercherait déjà à étendre ses activités énergétiques dans le pays.

Crédits Unsplash

Car, oui, rappelons-le, Tesla ne fait pas seulement dans l’automobile, comme nous le prouvent ses services solaires Solar Roof et Powerwall.

Justement, l’entreprise a publié depuis peu une annonce sur le compte WeChat officiel du département des ressources humaines de Tesla dans laquelle elle cherche à embaucher deux chefs de projet en Chine.

Les clients chinois pourront bientôt profiter du Solar Roof et du Powerwall de Tesla

C’est Reuters qui nous rapporte la nouvelle le vendredi 6 mars 2020. C’est la première fois que le constructeur automobile américain cherche à embaucher pour de tels postes en Chine. Parmi les deux postes à pourvoir, le premier aura pour mission de concevoir et exécuter des projets solaires pour des clients commerciaux ou résidentiels.

Quant au second chef de projet, il aura pour rôle de développer des projets de stockage d’énergie photovoltaïque. Rappelons que, jusqu’à présent, les services solaires de Tesla comprennent Solar Roof, un système de production d’électricité qui ressemble – ou en tout cas veut ressembler – à des tuiles normales ; et Powerwall qui peut stocker l’énergie accumulée par les panneaux solaires.

Tesla loucherait-il sur la subvention promise par le gouvernement chinois ?

Tesla est effectivement entré dans le secteur solaire en 2016, avec le rachat de SolarCity, une entreprise basée en Californie, pour une valeur de 2,6 milliards de dollars. À présent, Tesla souhaite ainsi étendre ses activités en Chine d’autant plus que l’administration chinoise en charge de l’énergie a déjà annoncé une enveloppe de 1,5 milliard de yuans qui sera allouée à de nouveaux projets d’énergie solaire en 2020.

Avant la parution de ces offres d’emploi, le patron de Tesla, Elon Musk, avait déjà laissé entendre en février dernier que l’entreprise allait « bientôt » annoncer le timing de ses projets solaires en Chine et en Europe, mais sans pour autant fournir plus de détails.

En tout cas, pour ce qui est de l’Europe, le site 20 Minutes affirme qu’ « il est désormais possible de précommander le Solar Roof » sur le site Internet français de Tesla.