Tesla serait prêt à fournir des batteries aux autres constructeurs automobiles

Elon Musk, le PDG de Tesla, a fait une annonce surprenante et intéressante le mardi 28 juillet 2020. Il a effectivement déclaré dans un post sur Twitter que la société était ouverte à l’idée de tendre la main à ses concurrents en leur fournissant des licences et des batteries.

Le PDG a ainsi affirmé sur le réseau social que « Tesla est ouvert à l’octroi de licences de logiciels et à la fourniture de groupes motopropulseurs et de batteries. Nous essayons simplement d’accélérer l’énergie durable, pas d’écraser nos concurrents ! » a-t-il assuré.

Crédits Unsplash

Néanmoins, beaucoup doutent des réelles intentions et des répercussions que pourrait avoir cette offre Tesla envers ses rivaux.

Un avantage concurrentiel certain

Des analystes et des responsables dans l’industrie automobile ont effectivement confié à Reuters que la fabrication de batteries octroierait un avantage concurrentiel important à Tesla par rapport aux constructeurs automobiles traditionnels.

Il convient de noter que Tesla dirige actuellement une coentreprise de batteries avec Panasonic et s’approvisionne en batteries auprès de l’entreprise chinoise Contemporary Amperex Technology (CATL) et de la société sud-coréenne LG Chem en attendant de pouvoir construire sa propre usine de fabrication de batteries dans son usine de Fremont en Californie dans le cadre de son projet « roadrunner ».

Intérêt commercial plus qu’environnemental ?

Déjà en 2014, Elon Musk avait déclaré que Tesla permettrait à d’autres constructeurs automobiles d’utiliser ses brevets dans le but d’accélérer le développement de véhicules électriques. Plus récemment, le PDG aurait dit dans une conférence téléphonique que le plus grand obstacle à l’heure actuelle à la croissance de Tesla est la production de cellules de batterie à un prix abordable. Néanmoins, le dirigeant de Tesla a ajouté que l’entreprise développerait ses activités aux côtés de LG Chem, CATL et Panasonic.

À noter également que Tesla a déjà fourni des batteries aux constructeurs automobiles Mercedes et Toyota Motor dans le cadre d’accords de partenariat distincts, rapporte Reuters. Park Chul-wan, un expert sud-coréen en batteries et professeur à l’Université Seojong, a cependant averti que si la stratégie de Tesla perçait, cela augmenterait la dépendance du marché des véhicules électriques à l’égard de Tesla et cette offre pourrait aussi nuire aux fabricants de véhicules électriques qui devraient avoir leur propre plateforme de fabrication de batteries.

Vue sous cet angle, l’offre de Tesla aurait plus pour objectif d’avoir ses concurrents au creux de sa main plutôt que de faire du bien à la planète.

Mots-clés batteriestesla