Tesla : un conducteur demande l’interdiction de la commercialisation d’Autopilot

Un propriétaire de Tesla du nom de Briggs Matsko a intenté une action en justice à San Francisco contre le constructeur automobile et son PDG, Elon Musk. Matsko affirme qu’ils commercialisent « de manière trompeuse » les systèmes avancés d’assistance à la conduite (ADAS) Autopilot et le « Full Self-Driving ».

Selon Automotive News, l’affaire porte le nom de Matsko contre Tesla, US District Court, Northern District of California, n°22-05240. La plainte a été déposée mercredi dans le cadre d’un recours collectif et accuse Tesla d’avoir induit en erreur ses clients en annonçant à tort les fonctionnalités de pilote automatique et de conduite autonome complète de ses véhicules.

Tesla Model S
Crédits ©benwehrman/123RF.COM

Les déclarations de Matsko

Matsko s’est plaint d’avoir déboursé 5 000$ (5 005,02€) en plus pour son Tesla Model X 2018 pour bénéficier du pilote automatique amélioré. Ce dernier a été vendu comme étant un précurseur de la technologie « Full Self-Driving », un logiciel complémentaire de 15 000 $ qui n’est toujours pas prêt à être expédié. Matsko veut une injonction qui interdira par la suite à Tesla la commercialisation d’ADAS, la restitution de l’argent qu’il a dépensé pour cette technologie ainsi que des dommages et intérêts.

Le problème est que Tesla et Elon Musk vendent des produits qui ne sont pas encore disponibles ni fonctionnels voire inexistants. Ils disaient qu’ils étaient sur le point de perfectionner cette fameuse technologie et de tenir leur promesse de produire un système entièrement autonome, mais qui tarde à sortir.

Ce n’est pas le seul souci de Tesla

Pour le moment, Tesla n’a pas encore répondu aux demandes de commentaires. Pour rappel, la société a dissout son service de relations avec les médias en 2020. D’ailleurs, elle fait actuellement face à un autre recours collectif concernant, selon The Verge, « des incidents de freinage fantômes », qui ont tourmenté les fonctions de régulateur de vitesse adaptif de Tesla pendant plusieurs années.

Selon Tesla, le pilote automatique permet aux véhicules de se diriger, d’accélérer et de freiner. Quant à la conduite autonome complète, elle permet aux voitures d’obéir aux feux de circulation et de changer de voie. Le constructeur automobile a annoncé cette technologie depuis 2016.

source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.