Tesla va mettre à jour son Autopilot en Europe et cela ne va pas plaire à tout le monde

Pour se plier aux réglementations européennes, Tesla va lancer une mise à jour qui risque de brider certaines fonctions de son Autopilot. Cette mise à jour va certainement susciter la grogne des clients européens de la marque étant donné qu’ils se verront priver de plusieurs fonctionnalités qui sont disponibles en Amérique du Nord.

Les principaux concernés par cette nouvelle mise à jour sont les propriétaires européens des Tesla modèles S et X qui embarquent l’Autopilot V1. Il y a quelques semaines, ils ont eu la surprise de recevoir un mail du constructeur automobile qui leur annonçait que l’Autopilot fera l’objet de limitations en raison des réglementations européennes.

Le volant d'une Tesla

Crédits Unsplash

Ce n’était qu’une question de temps avant que cela n’arrive étant donné que le Model 3, le modèle le plus récent de Tesla, a été lancé avec un Autopilot bridé.

Tesla se dit déçu

Dans son mail, Tesla explique les raisons qui l’ont obligé à prendre cette décision et se dit déçu d’être contraint de limiter les performances de son Autopilot sur le marché européen.

« Notre dernière mise à jour logicielle introduit des changements dans certaines fonctions d’Autopilot qui affecteront leur fonctionnement sur votre Modèle S. Ces changements sont nécessaires pour répondre aux réglementations européennes et n’affectent que certains véhicules des Modèles S et X car la plupart des Tesla équipés d’Autopilot disposent déjà de cette fonctionnalité. »

Tesla a poursuivi en indiquant qu’il était « déçu par les exigences que les régulateurs ont choisi d’imposer, limitant l’efficacité de ces fonctionnalités, et nous continuerons à préconiser le rétablissement de la fonctionnalité complète. »

Plusieurs modifications à prendre en compte

Dans son mail, Tesla a listé les modifications que subira Autopilot lorsque la mise à jour sera déployée et il y en a beaucoup. Pour commencer, Tesla a limité l’utilisation du changement automatique de voie à « des routes rapides séparées avec deux ou plusieurs voies dans n’importe quelle direction. »

Par la suite, lorsque le changement de voie automatique s’opère, il faudra attendre « au moins 1 seconde et demie avant de commencer à changer de voie. » Si l’action de changement de voie automatique n’est pas possible, la voiture devra attendre 5 secondes avant d’annuler son action. Tesla a également limité l’angle du volant.

Pour utiliser la fonction Summon, les utilisateurs devront s’assurer qu’ils se trouvent dans un rayon de 6 mètres. Enfin, une alerte sera envoyée aux utilisateurs lorsqu’ils n’ont pas leurs mains sur le volant pendant 15 secondes.

Mots-clés tesla