Tesla veut lancer une voiture 100 % autonome avant la fin de l’année

Elon Musk, le patron de Tesla, a récemment annoncé que des véhicules entièrement autonomes seront prêts à entrer sur le marché d’ici à la fin de cette année. Ils seront donc capables de se déplacer sans l’intervention humaine ni au volant ni à la supervision.

Même si la société reste un leader dans la construction des voitures dotées d’intelligence artificielle, il faudra d’abord convaincre le grand public de la fiabilité de ce système.

Crédits Unsplash

Tesla a pris énormément d’avance en dépit du fait que certains experts comme Waymo et Uber Technologies ont déclaré que ce genre de technologie n’est pas encore près de sortir. Force est pourtant de constater que des constructeurs automobiles et des groupes high-tech ont investi des milliards de dollars dans la conception des véhicules autonomes.

Actuellement, la société américaine a pris la place de Toyota en tant que premier constructeur automobile mondial. Elle a franchi la barre des 200 milliards de dollars en termes de capitalisation boursière.

Se déplacer au moyen d’une application

« Je suis extrêmement confiant et je pense que cela aura lieu très rapidement. Tesla est proche du niveau 5 qui est l’autonomie complète. Je reste persuadé que nous disposerons des fonctionnalités de base pour cette année », a déclaré le directeur général de Tesla à l’ouverture de la conférence mondiale sur l’IA (WAIC) à Shanghai.

Tesla a travaillé pendant des années pour atteindre ce niveau d’autonomie. Le groupe a même réussi à augmenter ses ventes de 35% en Chine, avec 14 954 véhicules écoulés. En attendant, la société propose l’Autopilot, un programme de conduite autonome qui permet au conducteur de bénéficier d’une aide à la conduite dans certaines situations.

La société a déjà adapté certains véhicules, comme les Model 3, à la conduite autonome. Ces voitures disposent d’une caméra vidéosurveillance. A terme et si la législation évolue favorablement, elles pourront devenir des « robotaxis » et leurs propriétaires auront même la possibilité les confier à un système de transport automatisé reposant sur une application.

À lire aussi : Les superchargeurs de Tesla abîment-ils la batterie des véhicules ?

Une nécessité de faire évoluer le Code de la route

La plupart des pays devront cependant et avant tout faire évoluer leur code de la route pour permettre la circulation d’un véhicule entièrement autonome. En théorie, le service qui sera proposé va directement concurrencer les taxis qui risquent à terme d’être évincés par l’intégration de l’intelligence artificielle dans les voitures.

Pour se faire, le robotaxi devra venir directement jusqu’aux clients et enchaîner automatiquement les courses après avoir déposé les passagers. Évidemment, de nombreux paramètres devront être considérés avant de les mettre sur le marché. Maintenant et au delà de ce service, les propriétaires d’une voiture qui se conduit toute seule pourront bientôt profiter d’un énorme gain de temps et de confort.

À lire aussi : Les Tesla se mettent à jour et gagnent en fonctionnalités

Mots-clés tesla