TESS a trouvé sa troisième exoplanète

Le satellite TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite) de la NASA est actuellement dans l’espace pour une mission de deux ans. L’objectif de la mission est de repérer des exoplanètes à travers des transits. Un transit est un phénomène qui se produit lorsqu’une planète passe devant son étoile, provoquant ainsi une baisse de sa luminosité.

Aux dernières nouvelles, la sonde a découvert le mois dernier une nouvelle planète en dehors de notre système solaire.

Espace

La NASA a annoncé la nouvelle lors de la réunion de l’American Astronomical Society, organisée en janvier à Seattle. La planète gazeuse est située dans la constellation du réticulum. Baptisée HD 21749b, elle orbite autour d’une étoile naine localisée à environ cinquante-trois années-lumière de la Terre qui est presque aussi brillante que le soleil.

HD 21749b est la troisième exoplanète confirmée découverte par le « chasseur de planète » de la NASA depuis le début de sa mission. Les deux autres sont Pi Mensae b et LHS 3844b.

Une planète pas ordinaire

Pi Mensae b, qui tourne autour de son étoile en 6,3 jours, est considéré comme une « super-terre ». LHS 3844b est une planète rocheuse orbitant autour de son étoile en seulement onze heures. Par rapport à ses prédécesseurs, HD 21749b bouge très lentement. Le globe met trente-six jours pour accomplir son mouvement de rotation.

En outre, la température à sa surface, atteignant environ 300° Celsius, est étonnamment froide, compte tenu de la proximité de son étoile. « C’est la petite planète la plus tempérée que nous connaissions autour d’une étoile aussi brillante », a déclaré Diana Dragomir, post-doctorante à l’Institut Kavli du MIT, qui a dirigé cette dernière découverte.

De nombreuses potentielles découvertes

« Nous en savons beaucoup sur les atmosphères des planètes chaudes, mais comme il est très difficile de trouver de petites planètes qui gravitent autour de leurs étoiles et sont donc plus froides, nous n’avons pas pu en apprendre beaucoup sur ces planètes plus petites et plus froides », a poursuivi la scientifique. « Mais ici nous avons eu de la chance et avons attrapé celle-ci et nous pouvons maintenant l’étudier plus en détail. »

« Nous avons confirmé trois planètes jusqu’à présent, et de nombreuses autres attendent juste une confirmation », a-t-elle ajouté. « C’est donc très bien et TESS nous aide déjà à mieux connaître la diversité de ces petites planètes.»

HD 21749b est environ deux fois plus grande et deux fois plus massive que la Terre. Malheureusement, les experts estiment qu’elle n’est pas habitable. Néanmoins, TESS est sur le point de confirmer l’existence d’une autre exoplanète située dans la même constellation. Apparemment, celle-ci serait de la même taille que la terre.