COVID-19 : Des chercheurs inventent un test capable de donner un résultat en moins de 5 minutes

Comme vous le savez, les tests COVID-19 actuels ne donnent des résultats qu’après 30 minutes. Mais des chercheurs de l’Université de Birmingham viennent d’inventer un procédé efficace, capable de donner des résultats précis en moins de cinq minutes.

Cette technique associe la facilité d’utilisation et la rapidité des tests d’écoulement latéral à la sensibilité inhérente d’un test ARN. Elle renferme des réactifs utilisables dans les tests existants et répond aux besoins actuels en matière de tests de détection du virus ou de ses variants.

Crédits Pixabay

La rapidité et la sensibilité de cette méthode ont été démontrées dans un article en attente de relecture publié récemment sur MedRxiv. Les chercheurs ont utilisé des échantillons provenant de patients, fournis par Public Health England, dans le cadre de leurs recherches.

Le test Reverse Transcriptase Free EXPAR (RTF-EXPAR)

Le test proposé repose sur une réaction en chaîne par polymérase de transcription inverse (RT-PCR). La première étape fait appel à un enzyme transcriptase inverse pour convertir l’ARN en ADN tandis que le second nécessite des cycles de chauffage et de refroidissement pour amplifier à des niveaux détectables l’ADN copié à l’aide d’un enzyme ADN polymérase.

Le RTF-EXPAR permet de convertir l’ARN viral en ADN en une seule étape. Il a été combiné avec une technique appelée réaction d’amplification exponentielle (EXPAR) permettant d’augmenter la concentration d’ADN à des niveaux détectables à une température constante.

Réduire l’opération à moins de 20 minutes s’est avéré difficile, mais avec les avancées technologiques, des procédés à température unique ont pu être développés. Ce qui a contribué à baisser la durée requise pour l’opération.

Une demande de brevet couvrant la méthode et son utilisation dans un équipement de diagnostic (le fameux test) a été déposée par un consortium de l’Université de Birmingham, ainsi qu’une licence pour la production rapide de ce test.

Le test RTF-EXPAR : comment ça marche ?

Ce test renferme donc une séquence d’ADN liant, qui après avoir reconnu l’ARN viral du SARS-CoV-2 se lie à lui. Un enzyme (BstNI), en présence de l’ARN viral, va couper une courte section de l’ADN liant après l’avoir reconnu. Ce qui permettra à l’ARN viral libre de se lier à plus d’ADN liant. Le cycle va se répéter et permettra de détecter si on est en présence d’un cas positif.

Cette approche a été testée par les chercheurs qui ont incubé des échantillons de BstNI, d’ADN liant et de SARS-CoV-2 introduits dans des réactifs EXPAR à une température constante de 50 °C.

Une détection possible en moins de 5 minutes

Des résultats de test positifs ont été obtenus en plus ou moins 4,72 minutes sans aucun signal pour l’échantillon témoin après 10 minutes d’incubation. Une concentration d’ARN du SRAS-CoV-2 d’environ 72,7 copies / µL a été détectée dans l’échantillon positif, une valeur environ 10 fois plus basse que la charge virale moyenne observée dans les échantillons de patients COVID-19. Ce qui en dit long sur l’efficacité du procédé.

Pour la précision, au-delà du SRAS-CoV-2, l’utilisation du procédé RTF-EXPAR  peut s’étendre à la détection de n’importe quel agent infectieux à base d’ARN ou à tout biomarqueur de maladie, selon les chercheurs.