Test et avis de la chaise gaming Secretlab TITAN Evo série 2022

Test réalisé par Diogo le 01/11/2021.
Dans le marché des chaises gaming, la concurrence est particulièrement rude. Entre les modèles aux silhouettes absconses, aux entrées de gamme à la qualité douteuse et aux nouveaux arrivants issus des magasins de mobilier grand public, difficile de s’y retrouver. On a testé pour cela la chaise gaming TITAN Evo série 2022 proposée par SecretLab.

 

Secretlab est rapidement devenu l’une des références dans le domaine du mobilier spécialisé gaming. Le tout dernier modèle en date, la chaise TITAN Evo série 2022 est le produit de la fusion entre les modèles Omega et Titan de la marque.

Proposé à partir de 499€, ce nouveau modèle se classe sur une gamme de prix bien supérieure aux autres produits de la marque. Mais peut-il s’imposer comme le nouveau standard haut de gamme de Secretlab ? Ses performances justifient-elles le prix recommandé ? On ne va pas garder le suspense plus longtemps : la TITAN Evo série 2022 est, sans nul doute, un très bon choix pour les joueurs et les joueuses les plus exigeants.

La chaise TITAN Evo série 2022

La main à la pâte

Livré dans une grosse boîte imposante, on peut être vite pris d’angoisse à l’idée de se retrouver perdu dans l’assemblage de la chaise ; comme un cauchemar made in Ikea version gaming. Heureusement, le packaging est assez malin dans sa conception pour permettre à peu près quiconque de s’en sortir sans problème.

Chaque chaise vient accompagnée de son lot d’outils d’assemblage et d’instructions claires — en anglais uniquement, ce qui est dommage — et illustrées. On recommande toutefois vivement aux personnes en bonne compagnie de faire appel à une seconde paire de mains pour certaines parties de l’assemblage : les parties en cuir du siège pouvant être assez lourdes à porter et manipuler, un peu d’aide n’est jamais superflue.

La bête en impose une fois montée — dans son format Regular pour le modèle testé présentement. Son design sobre est bien éloigné des standards habituels pour les produits de cette même gamme de prix ou inférieurs. Choisi ici dans son modèle noir aux coutures rouges, la chaise EVO 2022 en similicuir est disponible en 30 autres coloris différence, allant des teintes de noires et gris, mais également dans une multitude de différentes collaborations. Pour les accrocs à l’e-sport, il est ainsi possible d’arborer les couleurs et le logo d’équipes comme Cloud9, G2 ou encore Team Secret. Enfin, un peu moins d’une vingtaine “d’éditions spéciales” s’ajoutent à cette longue liste.

On retrouve alors des coloris inspirés de divers pans de la pop culture comme la série Game of Thrones ou le MMORPG World of Warcraft. Pour les fous de Batman, un modèle drapé du logo chauve-souris est également de la partie — parfait pour les Bruce Wayne anonymes. Si la balance penche plutôt du côté du crime, un modèle aux teintes de violet façon Joker pourra aussi faire l’affaire. On pourrait également citer les éditions inspirées de personnages de League of Legends, ou bien le modèle jaune Cyberpunk 2077 — bref, il y en a pour tous les goûts.

On retrouve le nom du modèle sur la face arrière de la chaise.

Un similicuir convaincant

L’une des principales qualités de la TITAN Evo 2022 réside dans le similicuir utilisé pour son revêtement. Sobrement appelée “Similicuir hybride Secretlab NEO”, cette concoction maison de la marque crée l’illusion parfaite — à tel point qu’il est facile de tromper l’oeil peu expert sur la véritable nature du revêtement. La légère odeur habituelle sur ce genre de similicuir neuf est vite dissipée au bout de quelques heures, chose appréciable. Cependant, la matière n’évite pas l’écueil inhérent à sa nature : sa respirabilité laisse à désirer. Il faudra se préparer à couvrir le bas de son dos lors des chaudes journées d’été pour éviter toute accumulation de sueur intempestive. Toutefois, les modèles en tissu Softweave ont été conçus spécialement pour être plus respirant si besoin.

La chaise EVO 2022 peut se révéler un peu dure en début d’utilisation — peut-être un résultat d’attente différente. Mais très vite, la sensation d’estompe pour ne laisser que celle d’un confort certain. Tout au long de ces quelques jours d’utilisation, je n’ai pas senti le besoin de changer régulièrement ma position — ce qui est le meilleur compliment possible pour un siège du genre.

L’assise de la chaise est légèrement incurvée vers l’arrière, surélevant très légèrement les jambes sans que cela soit dérangeant. Évidemment, difficile de juger sa la solidité de la chaise sur une période si succincte — le véritable test de durabilité se fera sur les semaines et les mois qui viennent. Mais pour le moment, la Titan Evo 2022 semble être prête pour garder son panache sur le long terme.

Deux leviers situés sous la chaise et des deux côtés du circuit hydraulique permettent d’ajuster sa position. Le premier sert tout simplement à régler la hauteur de la chaise. Quant au second, il permet de débloquer le maintien de suspension de la chaise dans sa globalité — une fois ouvert, il est alors possible de la pencher en arrière et d’ajuster sa position avant de la verrouiller.

La TITAN Evo 2022 vue du côté gauche

De l’importance d’une bonne posture

L’une des caractéristiques mises en avant sur le modèle EVO 2022 est la gestion du soutien lombaire intégré au dossier. A l’aide de deux manivelles situées sur les côtés de la chaise, il est ainsi possible d’ajuster à la fois sa profondeur, mais également sa position horizontale en fonction des besoins de chaque colonne vertébrale. Cette fonctionnalité est particulièrement appréciable et évite d’avoir recours à coussin ou à un quelconque support de dossier pour positionner son dos.

Pouvoir ajuster la verticalité du soutien lombaire est très pratique non seulement pour les différentes morphologies, mais également vis-à-vis de l’inclinaison du dossier. Toutefois, on notera que la manivelle de positionnement horizontal du soutien lombaire met beaucoup, beaucoup de temps à atteindre ses deux points maximums de sa position la plus haute à la plus basse, et vice-versa.

Un levier situé sur le côté droit de l’assise permet d’incliner le dossier jusqu’à un angle de 185° degrés — parfait pour toutes les sessions de gaming paresseuses. Couplé avec le mécanisme de suspension, il permet alors d’être pratiquement couché sur la chaise. Mais ce levier d’inclinaison soulève néanmoins un défaut important.

C’est peut-être l’un des plus gros problèmes de cette chaise — sur le modèle testé, l’inclinaison du dossier en arrière provoque un bruit mécanique court, sec et assez important pour être signalé. Le bruit est provoqué par la remise en position neutre du levier d’ajustement après avoir été tiré pour pencher le dossier. Même en agrippant le levier comme précisé dans les instructions d’utilisation, il est difficile d’éviter cet occasionnel choc qui donnerait presque l’impression d’avoir cassé le mécanisme.

La TITAN Evo série 2022 inclinée vers l’arrière

À bras portant…

Les deux accoudoirs disposent d’une technologie de mouvement décrite comme “4D” — ou plus simplement, en quatre directions. On remarque très rapidement le jeu important qui caractérise ces deux accoudoirs, pouvant donner une fausse impression de défaut de montage — mais qui n’impacte que très peu le confort d’utilisation. Des boutons et leviers situés sur les tranches de chaque accoudoir permettent d’ajuster leur position avant et arrière, latérale et leurs hauteurs respectives. 

Par défaut, les bras soutenant les accoudoirs sont positionnés à la distance la plus éloignée possible du siège. Pour pouvoir les rapprocher, il faut dévisser les trois écrous disposés sous chaque bras respectif avant de pouvoir les glisser vers une nouvelle position. Une opération en somme toute très facile à effectuer à l’aide du tournevis coudé fourni avec la chaise, mais qui s’est révélée assez compliqué pour le modèle testé. Peut-être une particularité de fabrication : l’un des écrous en question s’est révélé particulièrement difficile à dévisser. Un cas isolé sûrement et qui nous permet toutefois d’encourager la présence d’autrui pour ce genre d’opération — d’autant plus qu’un soutien pour manipuler les bras des accoudoirs peut se révéler particulièrement utile.

Les revêtements supérieurs des accoudoirs sont équipés d’aimants puissants — ici appelés sous le sobriquet flatteur de “CloudSwap”. Ce nom à l’américaine désigne leur capacité magnétique les rendant ainsi facilement installables et détachables à l’envie d’un simple coup sec. La chaise inclut une paire de revêtements en mousse confortables, assez solide pour soutenir les coudes et les avant-bras sans être trop durs sur la durée. SecretLab propose d’ailleurs une deuxième paire d’accoudoirs “Technogel Premium Armrest Top”, pour 65€ supplémentaires. Ces accoudoirs promettent une dispersion de la chaleur telle qu’ils garantissent une sensation de fraîcheur au toucher.

Les fameux accoudoirs “CloudSwap”

…à tête reposée

On peut aussi féliciter l’appuie-tête en mémoire de forme fourni avec la chaise, et cela pour une raison bien précise. Le diable est dans les détails : la face arrière magnétique arrière du coussin le permet de s’attacher directement à la partie supérieure du dossier aucun effort. Parfaitement placé et supportant sans difficulté la charge du crâne, ce coussin drapé de velours a le mérite d’être confortable et d’être également repositionnable à l’envie.

Pas besoin de défaire des scratches ou tout autre système de maintien — détacher le coussin pour ajuster sa position est un vrai jeu d’enfant. On pourrait croire qu’opter pour des aimants ne diminue le maintien de l’appuie-tête, mais ce n’est pas le cas : il est parfaitement équipé pour rester en place et soutenir le poids du crâne au niveau de la nuque.

L’appuie-tête magnétique

Disponible en 3 tailles

Une nouveauté qui arrive enfin au sein des produits Secretlab : la TITAN Evo 2022 est déclinée en différente taille — Small, Regular et XL. Le site recommande le modèle Small pour les petits gabarits de moins d’1m69, tandis que la Regular convient aux tailles allant de 1m70 à 1m89c de hauteur. Enfin, la taille XL fera le bonheur des grandes tailles dépasses les 1m81. Les modèles Small et Regular sont proposés au même prix de départ de 499€ mentionné plus haut. Quant au modèle XL, son tarif est plus élevé, partant d’une base de 549€.

En plus du similicuir, deux autres choix de revêtements sont proposés pour la TITAN Evo 2022. Celles et ceux qui veulent se pencher vers le textile peuvent opter pour le tissu “Secretlab Softweave Plus”. Inspiré du “matériau qui compose les chaussures haute performance”, ce tissu est composé de boucles de fibre entrelacées et est proposé pour une vingtaine d’euros supplémentaires., Et pour les aficionados du cuir, une option de revêtement en véritable cuir NAPA figure en tant que troisième option de revêtement — il faudra néanmoins payer le prix fort pour le matériau, le prix des chaises partant ainsi à 949€.

Du point de vue de la garantie, la TITAN Evo 2022 dispose d’une garantie de 3 ans à l’achat, avec possibilité d’extension jusqu’à 5 ans pour 42€ supplémentaires. Toutefois, vous pouvez avoir la garantie gratuitement en publiant une image de la chaise sur Facebook !

En conclusion

Secretlab n’a pas fait dans la demi-mesure pour son nouveau produit phare : la chaise TITAN Evo série 2022 se place facilement parmi les meilleures de son domaine. Combinant les meilleurs éléments des autres modèles de la marque, la TITAN Evo 2022 est une chaise solide et robuste sans pour autant oublier un sens certain de la souplesse de l’ergonomie.

L’ajout du soutien lombaire est la nouveauté la plus importante à souligner et offre une flexibilité de confort qui en fait une option de choix pour toute morphologie. On félicite également le confort de son appuie-tête et l’ingéniosité des accoudoirs, ayant tous deux fait le pari réussi du tout magnétique. Les améliorations apportées au modèle font donc grimper l’addition qui, même pour le modèle sans extra, reste salée.

 

CatégorieCommentaire de FredZoneNote
EsthétiqueSi on reste dans l’esthétique habituelle des chaise gaming, la TITAN Evo 2022 reste toutefois assez sobre, forte d’un similicuir convaincant8/10
MontageOn recommande vivement la présence d’une seconde paire de mains pour le montage qui peut se révèler assez compliqué en solo.7/10
GlobalMalgrés un prix d’entrée assez élevé, la TITAN Evo 2022 reste un investissement qui semble prêt à tenir la durée90%

 

Deux points techniques qu’il est important de mentionner concernant à la TITAN Evo 2022. Certaines unités de chaise — notamment parmi les premières unités produites — il n’est pas rare de rencontrer un problème de bruit de grincement lié au soutien lombaire. Dans ce cas de figure, Secretlab recommande de faire jouer les manivelles du soutien lombaire — d’abord en l’ajustement à sa profondeur maximum, puis en le déplaçant de sa position la plus haute à la plus basse un certain nombre de fois — afin de fluidifier le mécanisme et estomper le bruit. Si le problème persiste, il est recommandé d’envoyer un email au service après-vente de la marque.

Autre défaut pouvant toucher certaines unités du modèle, et plus particulièrement ceux équipés du similicuir NEO Hybrid : des bruits de frottement intempestifs entre les parties en similicuir et les surfaces planes de la chaise. La marque recommande une nouvelle fois aux clients concernés d’entrer en contact avec le service après-vente, et assure qu’un correctif sera bientôt mis en place pour régler ce problème.

Mots-clés secretlab