Test de la Huawei Sound X, l’enceinte qui envoie du lourd mais qui a du mal à se passer des services de Google

Huawei a lancé au début de l’année en Chine une nouvelle enceinte haut de gamme développée en partenariat avec Devialet, la Sound X. Quelques mois plus tard, c’est à la France d’en profiter.

Et justement, après pas moins de trois semaines passées en sa compagnie, le moment est enfin venu d’en parler.

La Sound X a beaucoup de charme

La Sound X a beaucoup de charme

Design & Ergonomie

Lorsque Huawei a présenté la Sound X, beaucoup n’ont pas manqué de faire un parallèle avec une enceinte concurrente. Une enceinte ornée d’une pomme. Et effectivement, il faut reconnaître que les deux produits ont une certaine ressemblance… tout en affichant aussi pas mal de différences.

La Sound X est objectivement ce que l’on pourrait appeler un produit élégant. Le genre de produit que nous n’aurons pas honte d’exhiber à la vue de tous.

L’enceinte, très compacte, se présente sous la forme d’un cylindre écrasé, un cylindre composé d’une partie brillante en haut et d’une partie en nid d’abeille en bas, avec de larges ouvertures sur les côtés. Des ouvertures laissant apparaître deux woofers placés dos à dos, dans la tradition du fameux push push de Devialet.

Ce positionnement peut surprendre, mais il a pour avantage d’annuler toutes les vibrations à l’extérieur… pour des basses plus claires et de meilleure qualité.

La partie du bas, quant à elle, est occupée par pas moins de six tweeters orientés vers l’extérieur et capables de diffuser un son à 360°. Peu importe l’endroit où vous poserez la Sound X, le son ne sera donc pas étouffé.

C’est assurément une bonne chose, d’autant que six microphones complètent le tableau. Nous verrons cependant plus loin que ces derniers ont, pour le moment, finalement peu d’intérêt.

Un panneau de contrôle se trouve au sommet de l’enceinte. Il suffira de passer la main au-dessus pour voir apparaître les boutons tactiles. Et là, nous pourrons, au choix, couper les microphones ou bien modifier le volume sonore, tout ça du bout des doigts.

Dans l’ensemble, l’enceinte est de bonne facture et elle est même assez élégante. Attention en revanche, car la surface brillante aura tendance à attirer les traces.

Huawei a d’ailleurs prévu le coup puisque la Sound X est livrée avec un chiffon.

Le haut de l'enceinte est très brillant... et aussi très salissant

Le haut de l’enceinte est très brillant… et aussi très salissant

La Sound X est assez compacte

La Sound X est assez compacte

Qualité Audio & Fonctions

Vous le savez sans doute, mais depuis l’année dernière, Huawei n’a plus le droit d’utiliser les technologies de Google.

Si cette décision a eu de lourdes répercussions sur la branche mobile de la firme, elle a aussi des conséquences sur la Sound X.

Exit donc Google Assistant ou même Alexa. Contrairement à bon nombre de ses concurrents, la Sound X est livrée sans assistant. Du moins pour le moment. Celia, le nouvel assistant de Huawei, sera en effet déployé sur l’enceinte à la rentrée.

Google Cast manque également à l’appel. Il ne sera donc pas possible de « pousser » rapidement un contenu vers l’enceinte depuis un smartphone ou une tablette.

Pire encore, Spotify n’est pas présent à bord de l’enceinte, pas plus que les services concurrents. Concrètement, le seul moyen de diffuser de la musique sur l’enceinte sera de se connecter dessus en s’appuyant par exemple sur le Bluetooth ou sur un outil gérant le protocole upnp.

Alors on ne va pas se mentir, toutes ces fonctions manquent cruellement. L’enceinte perd du coup pas mal en praticité. Fort heureusement, ce manque d’accessibilité est compensé par son excellente qualité sonore.

Sur ce terrain, on peut clairement dire que la Sound X est une des meilleures enceintes du marché. Le rapport qualité/prix est excellent et elle sera ainsi capable de fournir un son extrêmement riche avec des basses très impressionnantes compte tenu de ses dimensions compactes.

Les médiums et les aigus ne sont pas mauvais non plus et ils lui permettent de restituer un son tout en nuances.

Et le plus plaisant, c’est que la Sound X est à l’aise avec tous les genres musicaux.

Peu importe que vous écoutiez du rap, du rock, du jazz ou de la musique classique, c’est un véritable régal pour les oreilles.

Alors derrière, on a aussi une application baptisée AI Life. Elle est plutôt bien fichue et elle permet d’accéder à pas mal de paramètres une fois l’enceinte connectée au téléphone. On pourra notamment activer ou désactiver la diffusion par upnp, mais aussi mettre à jour le firmware de l’enceinte ou… accéder à son égaliseur.

Dans ce second cas, on pourra soit opter pour une configuration HiFi soit pour une configuration voix et régler la puissance des basses.

Le panneau supérieur regroupe toutes les commandes tactiles

Le panneau supérieur regroupe toutes les commandes tactiles

Les basses sont apparentes

Les basses sont apparentes

En Conclusion

Dans l’ensemble, la Sound X est une bonne surprise, et ce même si elle tient plus de l’enceinte que de l’enceinte connectée.

Google Assistant et Alexa manquent un peu, c’est sûr, de même pour la technologie Google Cast ou pour les applications natives.

Celia changera peut-être la donne, mais on ne pourra malheureusement pas le savoir avant son déploiement sur l’enceinte.

Et puis, il y a aussi un autre manque qu’il faut souligner. Et ce manque, c’est le multiroom. A l’heure actuelle, il n’est en effet pas possible de connecter deux Sound X et j’avoue que c’est vraiment dommage quand on voit ses excellentes capacités audio.

Maintenant, il y a tout de même une note d’espoir. Tous les manques signalés sont liés au logiciel et donc au firmware installé sur l’enceinte. Un firmware qui pourra très bien évoluer par le biais de mises à jour futures.

Huawei Sound X

299 €
8.6

Design

9.0/10

Ergonomie

9.0/10

Qualité Audio

9.0/10

Fonctions

7.5/10

Pour

  • Le design, très looké
  • L'ergonomie, bien pensée
  • La qualité audio, présente

Contre

  • Le manque de fonctions