Test de QI : seules 17% des personnes ont réussi à donner les bonnes réponses à ces trois questions

Il existe des centaines de tests de QI en ligne. Celui de Shane Frederick, un professeur travaillant pour l’Institut de Technologie du Massachusetts, est sans doute le plus rapide et le plus original de tous. Et pour cause puisqu’il ne comporte que trois questions.

À l’origine, ce test a été élaboré en 2005 et il a même fait l’objet d’un document de recherche.

Cerveau

Crédits Pixabay

Il était cependant passé relativement inaperçu à l’époque et peu de gens en avaient eu connaissance.

Un test de QI ultra rapide

Du moins jusqu’à cette semaine. Suite à un papier publié par Men’s Health, le test de QI de Shane Frederick s’est en effet retrouvé d’un coup sous les feux des projecteurs. Et ce pour une raison simple : il s’appuie sur seulement trois questions différentes.

Par ces trois questions, le créateur de ce test pense en effet être en mesure de tester les capacités cognitives de n’importe quel individu.

Mais trêve de bavardage, voici les trois questions constituant le test :

  1. Une batte et une balle coûtent 1,10 $ au total. La batte coûte 1 $ de plus que la balle. Dans ce cas, combien coûte la balle ?
  2. Cinq machines mettent cinq minutes pour créer cinq produits. Combien de temps cela prendrait-il à cent machines de créer cent produits ?
  3. Des nénuphars poussent dans un lac. Leur nombre double chaque jour. Si les nénuphars ont besoin de 48 jours pour recouvrir l’ensemble de la surface du lac, de combien de jours auront-ils besoin pour en recouvrir la première moitié ?

Si ces questions semblent assez simples au premier abord, elles ne le sont pas tant que ça lorsqu’on prend le temps de les analyser. Shane Frederick conseille ainsi d’exclure d’entrée de jeu les réponses qui semblent les plus évidentes puisque ce ne sont pas les bonnes.

Et voici les réponses !

Et justement, le moment semble bien choisi pour donner les réponses à ces fameuses questions…

De prime abord, les réponses qui s’imposent à la première lecture de ces trois questions sont les suivantes : 10 centimes, 100 minutes et 24 jours.

Si ces réponses semblent être évidentes, c’est parce que notre cerveau est programmé avec des raccourcis cognitifs précis. Le meilleur exemple est sans doute la seconde question. En lisant la première partie, notre cerveau repère immédiatement la répétition du nombre “5” dans l’énoncé et il est donc tenté de compléter la seconde partie de la question par une séquence similaire en remplaçant cette fois le “5” par “100”.

Mais bien entendu, c’est totalement faux. En réalité, 100 machines n’auront pas besoin de plus de temps que cinq machines pour créer 100 produits et la réponse exacte est donc… cinq minutes.

La troisième question repose elle aussi sur un piège. En la lisant, le cerveau retient que les nénuphars ont eu besoin de 48 jours pour recouvrir l’intégralité du lac. Il divise ainsi automatiquement ce nombre par deux pour tenter de trouver la réponse à la question posée. C’est un peu comme s’il avait oublié la première partie de l’énoncé.

Dans les faits, il n’a pas forcément tort. Pour recouvrir la moitié du lac, les nénuphars auront bien besoin de 24 jours. Sauf que nous savons que ce seul a été atteint… la veille puisque le nombre de nénuphars double tous les jours. Ici, il fallait donc raisonner un peu à l’envers.

Et la bonne réponse est donc 47 jours.

Pour être tout à fait franc, c’est vraiment la première question qui m’a semblé la plus retorse. Sachant que la batte coûte un dollar de plus, on est immédiatement tenté de répondre 0,10 centime pour le prix de la balle. Maintenant, la notion du “plus” induit que cette différence d’un dollar s’ajoutait au prix initial.

En utilisant l’inconnu “X” pour désigner le prix de la balle, on obtient donc : Pack Complet : X + (X+1). Soit : 1,1 $ = 2X + 1 ou 2X = 0,1 et donc finalement X = 0,1 / 2, soit 0,05. Pour résoudre le problème, il fallait donc passer par une équation du premier degré.

Alors, vous aviez les trois réponses ?

Mots-clés insolite