Test du Nest WiFi, le répétiteur qui va réveiller votre WiFi

Google compte désormais pas mal d’appareils à son catalogue, mais ce n’est pas suffisant à son goût et la firme a ainsi dévoilé en novembre un tout nouvel appareil de type réseau, le Nest WiFi. Un appareil dont le seul et unique but consiste à booster votre WiFi tout en améliorant sa couverture.

Mais avant de commencer, on va prendre le temps d’expliquer ce qu’est exactement le Nest WiFi.

Le Nest WiFi, ou plutôt son répétiteur

Le Nest WiFi, ou plutôt son répétiteur

Le Nest WiFi est donc une solution réseau développée par Google, une solution qui s’appuie sur deux éléments. D’un côté, vous avez un routeur qui viendra se connecter à votre box et qui vous permettra de déployer un réseau local à travers votre domicile ou votre bureau. Et de l’autre, on a un répétiteur qui va vous permettre d’étendre la couverture WiFi.

À la base, le WiFi 802.11 n a une portée théorique de 250 mètres. Mais ça, ça vaut en extérieur, avec un terrain dégagé et sans aucune perturbation. En intérieur, on tombera plutôt à quelques dizaines de mètres. Tout dépendra en effet de la topologie des lieux ou même encore de l’épaisseur de vos murs.

Concrètement, cela veut dire que vous ne pourrez pas bénéficier d’un WiFi optimal dans une maison à plusieurs niveaux, ou s’étendant sur plus de cent mètres carrés.

Et c’est là que le répétiteur va entrer en jeu puisqu’il va vous permettre de répéter le signal WiFi et de l’étendre à de nouvelles pièces.

En la matière, il existe évidemment pléthore de solutions, et le Nest WiFi en fait partie. Sauf que derrière, on a en plus le savoir-faire de Google. Et vous allez le voir dans ce test, ce n’est clairement pas anodin.

Globalement, ce test va s’articuler autour de deux points. Après avoir déballé le Nest WiFi et s’être attardé sur le design du produit, on passera à la mise en place et aux fonctions.

Packaging & Accessoires

Google a opté pour un écrin minimaliste et épuré. Une boîte blanche, un visuel en façade et à l’arrière, c’est simple et direct. Maintenant, on a aussi quelques explications sur les côtés, avec un schéma détaillant le fonctionnement du produit.

La boîte s’ouvre par au-dessus et une fois le capot retiré, on tombe directement sur le routeur et son répétiteur. Qui se ressemblent beaucoup.

Après les avoir retirés de la boîte et avoir retiré leur socle, on pourra accéder à la documentation et aux accessoires.

La documentation est très bien faite et elle comporte de nombreuses illustrations qui faciliteront sans doute la vie des néophytes.

En plus, on trouve les deux alimentations, mais aussi une boîte supplémentaire dans laquelle a été glissé un câble RJ45. On aura donc tout ce qu’il faut pour déployer la solution.

Le Nest WiFi est le plus imposant des deux. Fidèle à ses habitudes, Google a opté pour un design minimaliste. Le routeur se présente donc sous la forme d’un cylindre recouvert d’un plastique blanc mat. Aucune antenne pour nous gâcher la vue. Et c’est évidemment une bonne chose puisqu’on pourra laisser le routeur apparent sans craindre pour sa déco d’intérieur.

La connectique est ramassée sous le cylindre et elle comporte trois éléments : deux prises Ethernet et une alimentation.

Le répétiteur est un peu plus compact, mais il reprend les mêmes éléments de design. Il prend donc la forme d’un cylindre blanc mat.

Toutefois, il présente plusieurs différences notables par rapport au routeur. Contrairement à ce dernier, il est dépourvu de prises ethernet. En outre, il intègre un haut parleur et… plusieurs microphones. Eh oui, car notre répétiteur ne servira pas uniquement à amplifier votre WiFi, il fera aussi office d’enceinte et il proposera des fonctions similaires au Google Home.

Et ce n’est évidemment pas anodin. Google a été plutôt fin sur ce coup et le répétiteur embarque Google Assistant.

Ce qui veut dire qu’il pourra répondre à la fameuse phrase clé « Ok Google », avec toutes les fonctions propres aux Google Home.

Vous pourrez donc lancer de la musique sur Spotify, contrôler vos ampoules connectées ou même gérer votre agenda depuis votre répétiteur. Et ça franchement, c’est du jamais vu.

Et avant d’en finir avec cette première partie, il faut aussi souligner un autre point important.

Le Nest WiFi est une solution évolutive. Ce pack renferme un routeur et un répétiteur, mais vous pourrez très bien ajouter d’autres points d’accès par la suite pour étendre votre couverture réseau, en fonction de vos besoins et de votre logement.

La connectique du routeur

La connectique du routeur

Les deux boîtiers vus de haut

Les deux boîtiers vus de haut

Mise en place & Fonctions

Maintenant que nous avons vu ce que renferme la boîte du Nest Wifi, nous allons pouvoir passer à sa mise en place.

Le Nest WiFi se destine à une cible large et le produit s’adresse autant aux utilisateurs avertis qu’aux néophytes qui ne sont pas très à l’aide avec tout ce qui a trait aux réseaux.

Et c’est un point important, car Google a tout mis en oeuvre pour rentre l’installation du Nest WiFi la plus simple et la plus transparente possible.

La première chose à faire, ce sera de prendre le routeur et de le placer à côté de votre box domestique. Ensuite, il faudra utiliser le câble RJ45 fourni pour connecter le port décoré d’un globe terrestre à l’un des ports Ethernet de votre box. Après quoi il ne vous restera plus qu’à connecter le câble d’alimentation au Nest WiFi pour le mettre sous tension.

Attendez ensuite que la LED présente sur la façade du boîtier passe au blanc fixe.

Ensuite, il faudra passer à l’étape de configuration. Et là, tout ce que vous aurez à faire, ce sera d’installer l’application Google Home disponible sur iOS ou Android. C’est en effet elle qui nous permettra de configurer le routeur de Google et ses différents points d’accès.

Et là, on en vient à un point important. Pour pouvoir utiliser l’application, vous devrez impérativement disposer d’un compte Google. Il sera en effet impossible de l’utiliser sans cela, ce qui veut dire aussi que vous ne pourrez pas bénéficier des fonctions du Nest WiFi sans ce même compte.

Après avoir installé l’application, lancez-la et cliquez sur le petit plus situé en haut à gauche de l’écran pour ajouter un nouvel appareil. Google Home va lancer la détection et trouver le routeur que vous venez d’installer. L’outil vous proposera alors de lancer l’assistant qui vous permettra de le configurer.

Je ne vais pas détailler toute la procédure, mais sachez simplement que vous devrez, entre autres choses, définir l’endroit où est installé le Nest WiFi, scanner son QR Code pour autoriser la connexion et définir ensuite le nom du point d’accès ainsi que le mot de passe qui vous permettra d’y accéder.

Lorsque ce sera fait, l’application vous proposera de vérifier si une mise à jour n’a pas été déployée par Google et elle l’installera dans la foulée, toujours avec votre autorisation.

Après être arrivé au terme de cet assistant, votre Nest WiFi sera pleinement fonctionnel. Et il vous suffira donc de sélectionner le nom du point d’accès sur votre ordinateur, téléviseur, smartphone ou même tablette tout en saisissant ensuite le mot de passe que vous venez de définir.

Néanmoins, il nous reste encore à configurer le point d’accès, et donc le répétiteur.

Et là encore, l’installation est on ne peut plus simple puisqu’il vous suffira de placer le point d’accès à l’endroit de votre choix et de le brancher. Ensuite, vous devrez attendre une trentaine de secondes, le temps que la mise en route se fasse. Lorsque le répétiteur sera prêt à être configuré, il vous le fera savoir par le biais de la voix de Google Assistant.

La procédure ne change pas. Tout se passera une fois encore par le biais de l’application Google Home et il faudra répéter les mêmes étapes pour détecter le répétiteur et lancer l’assistant d’installation.

L’assistant en question sera en revanche assez différent de l’autre et il comprendra davantage d’étapes. Une fois la configuration de base terminée, il vous demandera en effet de configurer Voice Match, mais aussi les différentes applications associées à Google Assistant.

Et tout ce que vous aurez à faire, finalement, ce sera de lire les informations présentes à l’écran.

L’assistant est en effet bien pensé et il vous prendra par la main afin de vous aider à compléter toutes les étapes demandées.

Une fois que la procédure sera terminée, l’outil vous proposera simplement de vérifier la qualité du maillage – et donc de la connexion entre le répétiteur et le routeur. Je vous conseille de ne pas sauter cette étape puisqu’elle vous permettra de déterminer si vous avez bien placé le répétiteur.

Pour le reste, tout est transparent. Le réseau WiFi restera le même et il portera le même nom. Pas de changement non plus pour le mot de passe.

Maintenant, en prime, on trouve aussi quelques fonctions avancées du côté du répétiteur.

Pour accéder à ces fonctions, il faudra une fois encore passer par l’application Google Home et taper ensuite sur l’icône représentant le répétiteur.

Google Home vous affichera alors l’objet, avec une animation et un petit lien en bas pour lancer le test du réseau maillé. Un test que vous avez déjà effectué si vous avez suivi mes conseils.

Regardez maintenant le coin supérieur de l’écran. Vous avez une première icône symbolisée par une enceinte. Si vous appuyez dessus, vous serez renvoyé vers un nouvel écran sur lequel vous pourrez modifier le volume ou encore casser votre contenu audio.

En haut à droite, vous verrez aussi apparaître une nouvelle icône symbolisée par deux jauges. Elles vous donneront accès à l’égaliseur de l’enceinte du répétiteur.

Mais pour mettre la main sur les fonctions avancées, il faudra taper sur le petit écran. Et là, en plus de toutes les informations habituelles comme le nom de l’endroit où se trouve le répétiteur ou encore le nom de l’appareil, vous trouverez un menu intitulé bien-être numérique.

Ce menu permet de mettre en pause l’appareil pour souffler un peu, mais aussi d’accéder à ses filtres. Des filtres qui vous permettront par exemple de restreindre les vidéos ou même la musique accessible par son biais.

C’est aussi sur cet écran que vous allez trouver un accès vers la planification du temps de pause, un outil qui vous permettra d’indiquer des heures durant lesquelles le Nest WiFi coupera automatiquement les accès. Typiquement le genre de fonction qui devrait intéresser les parents soucieux du bien-être de leur ado…

Si vous revenez en arrière sur le menu principal, alors vous trouverez de nombreuses autres options comme le mode nuit, pratique pour éviter de réveiller toute la maisonnée, ou encore le mode ne pas déranger.

Si vous voulez connecter votre Nest WiFi à vos autres équipements connectés, il faudra là aussi passer par l’application Google Home. Elle vous permettra par exemple d’établir une passerelle entre vos produits Nest et les ampoules connectées Hue.

Les microphones du répétiteur

Les microphones du répétiteur

Le haut parleur du répétiteur

Le haut parleur du répétiteur

En Conclusion

Pour en finir avec ce test, il me reste à évoquer un point important : les performances de la solution.

Et là, rien à dire, elles sont extrêmement bonnes. Alors bien sûr, le Nest WiFi restera tributaire du débit de votre offre et de votre ligne, mais il offre une stabilité et une portée accrue par rapport aux box traditionnelles. En tout cas, à la maison, on a vraiment constaté une amélioration notable après l’installation de la solution de Google.

Derrière, il faut également noter que tout est géré automatiquement par le firmware embarqué. Il se chargera en effet de choisir le meilleur canal, mais aussi de prioriser les accès en fonction de ce que feront les utilisateurs de votre foyer.

Au final, donc, le bilan est extrêmement positif. Le Nest WiFi est plutôt joli à regarder, il est extrêmement simple à configurer et il offre en plus de très bonnes performances, avec une batterie de fonctions qui nous permettront d’adapter son fonctionnement à nos besoins.

Et tout ça pour un prix finalement très accessible. Le routeur lui-même est en effet proposé à 159 € et le répétiteur est à 139 €. Mais vous pouvez aussi opter directement pour un pack qui regroupe les deux, pour un prix calé cette fois à 259 €.

DESIGN9.5
ERGONOMIE9.5
PERFORMANCES9.5
FONCTIONS8
RAPPORT QUALITE/PRIX8
Le Nest WiFi est une solution idéale pour les néophytes. Elle leur permettra en effet de booster leur WiFi sans se prendre la tête et sans avoir à mettre les mains dans le cambouis. En revanche, les utilisateurs un peu plus branchés sur la technique seront sans doute déçus du manque d'options proposées.
8.9
Mots-clés googlenestnest wifi