Test du OnePlus 7T, la petite claque de la rentrée

Le OnePlus 7T vous fait peut-être de l’oeil et vous vous demandez sans doute s’il sera susceptible de répondre à vos besoins et à vos attentes ? La vie est bien faite. Voici le test du téléphone. Un téléphone qui s’est avéré une excellente surprise.

En début d’année, OnePlus a choisi de se focaliser sur le OnePlus 7 Pro et le constructeur a ainsi axé une bonne partie de sa communication sur cet appareil.

Photo du OnePlus 7T de dos

Le OnePlus 7T vu de dos.

Cette fois, la situation est un peu différente et le OnePlus 7T est ainsi bien parti pour devenir le nouveau fer-de-lance de la compagnie.

Un fer de lance que vous allez pouvoir découvrir plus en détail au travers de ce test. Un test qui s’arrêtera sur son design et son ergonomie, mais aussi sur son écran, ses performances, son autonomie, son capteur photo ou même sa plateforme.

Eh oui, cet article risque d’être un peu long, mais le OnePlus 7T mérite amplement que l’on passe du temps en sa compagnie.

Design & Ergonomie

Pour commencer, nous allons donc nous focaliser sur le design et l’ergonomie du OnePlus 7T, et nous allons voir qu’il y a pas mal de choses à dire de ce côté-là.

Le OnePlus 7T, de par son chiffre et sa lettre, est censé à la base être un modèle intermédiaire, et donc faire un peu office de passerelle entre le OnePlus 7 et le OnePlus 8.

Dans les faits, cependant, ce n’est pas du tout le cas et l’appareil mériterait tout à fait d’avoir son propre chiffre tant il apporte de nombreuses nouveautés en termes de design et de form factor.

Si le verre et le métal répondent toujours présents, OnePlus a opté pour un format un peu plus allongé cette fois. L’écran passe en effet en 20:9 et il sera ainsi davantage étiré en hauteur.

Conséquence directe, l’appareil est beaucoup plus confortable en main, car plus étroit. Il sera donc tout à fait envisageable de l’utiliser d’une seule main, ce qui est plutôt rare pour un téléphone doté d’une telle diagonale d’écran.

Il faut en effet rappeler que sa dalle s’étire sur 6,55 pouces. Eh oui, c‘est pas mal.

Côté poids, rien à dire, le téléphone est très léger et cela ne le rend que plus agréable à manipuler.

Autre nouveauté, la plaque arrière bénéficie d’un traitement dépoli et le résultat est vraiment très sympathique. D’autant que ce traitement limite aussi l’apparition des traces de doigts.

Nouveau look pour le module photo qui prend la forme d’un macaron écrasé. Si ce dernier n’a pas fait l’unanimité lors de la présentation indienne du terminal, il n’est pas vilain pour autant – pas à mes yeux en tout cas – et il améliore même sa prise en main puisque l’index viendra automatiquement se placer sous le macaron.

L’écran est toujours borderless, et il comporte toujours une encoche en forme de goutte d’eau. Encoche qui n’aura aucun mal à se faire oublier, elle est en effet un peu plus fine que sur le OnePlus 7.

Concernant l’ergonomie, rien à dire, elle se calque sur celle du OnePlus 7. Les touches du volume sont placées à gauche, le bouton de mise sous tension est à droite et on a toujours le slider qui permet de passer du mode sonnerie au mode silence en passant par le mode vibreur.

Lors de ma prise en main, j’avais émis un doute léger concernant l’emplacement des boutons du volume. Ils me semblaient un peu trop bas sur la tranche. Toutefois, au bout du compte, ça ne m’a pas vraiment dérangé.

Les boutons tombent en effet bien sous les doigts lorsqu’on tient le téléphone en main.

Le OnePlus 7T est bien entendu dépourvu de prise casque, ce qui ne surprendra absolument personne. Quant au connecteur, il est placé sur la tranche inférieure, non loin de l’un des haut-parleurs du téléphone.

La trappe d’accès aux cartes, enfin, pourra uniquement accueillir deux Nano SIM et il faudra donc s’asseoir sur la micro SD.

Le OnePlus 7T posé sur une table

Le OnePlus 7T apporte pas pas de nouveautés par rapport au modèle précédent.

Le OnePlus 7T en main

Le OnePlus 7T en main

Écran, Processeur & Autonomie

Le OnePlus 7T a beaucoup de charme, mais il nous réserve aussi pas mal de surprises sur la partie technique. Le genre de surprise qui risque de faire de nombreux heureux.

Et on va tout de suite commencer par l’écran. Sur le papier, on peut dire que l’offre semble solide. OnePlus a opté pour une dalle Fluide AMOLED de 6,55 pouces. La résolution atteint le 2400 x 1080 et on a en prime une compatibilité avec le HDR10+.

Sympa, mais ce n’est pas tout, car la dalle embarquée à bord du téléphone offre aussi un taux de rafraîchissement de 90 Hz.

Le taux de rafraîchissement désigne globalement le nombre d’images qui s’affichent sur un écran à chaque seconde. Plus le chiffre est élevé, et plus l’écran est fluide.

En temps normal, les écrans des smartphones tournent autour des 50 ou 60 Hz. Certaines marques spécialisées dans le gaming vont plus loin. Comme Razer ou encore Asus.

OnePlus, de son côté, a choisi d’étendre cette fonction à l’ensemble de ses appareils. Et visiblement, c’est bien parti pour durer.

Alors ça n’a l’air de rien, mais en réalité, ça change tout et il suffit bien entendu d’utiliser le téléphone pendant quelques secondes pour s’en rendre compte. Tout est extrêmement réactif et fluide. Cela vaut pour les animations de la plateforme comme pour les jeux.

Mais le OnePlus 7T propose une autre nouveauté : un nouveau format d’écran. La dalle tend en effet vers le 20:9 et elle est donc un peu plus allongée. Si cette particularité rend le téléphone très agréable en main, elle a aussi des répercussions sur la manière dont les médias s’afficheront.

Là, tout dépendra des contenus. Les vidéos en 20:9 s’afficheront directement en plein écran, mais il n’en ira pas de même pour les autres. Et là, il faudra choisir entre conserver des bandes noires latérales à l’écran ou cropper l’image en haut et en bas. Ceci étant dit, le OnePlus 7T gère les choses intelligemment et il lui arrivera ainsi fréquemment de conserver des petites bordures sur les côtés pour ne pas perdre trop d’informations.

Pas de mauvaise surprise au niveau de la qualité de la dalle. Elle est très lumineuse et elle propose de beaux contrastes et une colorimétrie qui tombe assez juste. Il sera bien entendu possible de prendre la main sur les réglages de la dalle en se rendant dans les paramètres, mais la configuration par défaut sera largement suffisante pour la plupart des gens.

Concernant la question de la puissance, vous n’avez clairement rien à craindre. OnePlus a en effet opté pour un Snapdragon 855+ couplé à 8 Go de mémoire vive, avec pas moins de 128 Go de stockage.

Et là, la marque est bien entendu partie sur de l’UFS 3.0, avec de belles vitesses en écriture et en lecture.

Et si vous aimez les benchs, alors sachez que AnTuTu a attribué pas moins de 398 550 points à l’appareil, ce qui vous donne une petite idée de sa puissance de calcul.

Sans surprise, le OnePlus 7T sera capable e faire tourner tous les titres présents sur le Play Store avec une virtuosité à faire pâlir de jalousie tous les flagships. Notamment ceux qui sont proposés à deux fois son prix.

Surtout que cette impression de fluidité est bien entendu renforcée par l’écran 90 Hz embarqué à son bord.

Je ne vais pas vous la faire à l’envers, je joue très peu sur mon smartphone. Je préfère mes consoles, ou à la rigueur mon iPad Pro. Avec une bonne manette derrière, c’est plutôt sympa.

Maintenant, j’ai quand même pu tester quelques titres sur le OnePlus 7T et j’avoue avoir été bluffé par le rendu. Cet écran change vraiment la donne et c’est vraiment cool d’avoir droit à une telle dalle sur un téléphone qui n’est pourtant pas axé gaming.

Parce que bon, clairement, les smartphones gaming, niveau design, c’est un peu connoté. Là au moins vous pourrez jouer avec classe.

Et ça, mine de rien, c’est un bel argument. C’est un bel argument parce que le OnePlus 7T est à l’heure actuelle le seul téléphone mainstream à proposer un tel taux de rafraîchissement. Et si les autres constructeurs devraient lui emboîter le pas, OnePlus peut se vanter d’être le premier à avoir tenté de populariser cette techno.

Le moment est venu de parler d’autonomie. Sur le papier, la situation n’est pas franchement mirobolante et le OnePlus 7T se contente ainsi d’une batterie de 3800 mAh.

Je m’attendais donc à une autonomie des plus perfectibles.

Sauf que ce n’est pas le cas. Pour un usage mixte, avec pas mal de web, de la photo et une grosse dose de réseaux sociaux, le terminal pourra tenir une journée et demie sans effort et sans que l’on doive se serrer la ceinture. En faisant attention et en étant raisonnable, on pourra tenir très facilement les deux jours.

Alors bien sûr, histoire de varier les plaisirs, j’ai aussi fait tourner PC Mark dessus. Le OnePlus 7T a tenu très exactement 10h12 sur le benchmark consacré à l’autonomie, ce qui est plus que respectable.

Et le plus beau c’est qu’on aura aussi droit derrière  à la charge rapide. Très rapide, même. Grâce au Wars Charge 30T, on pourra retrouver 70 % de la capacité de la batterie en une petite demi-heure. Le temps de prendre une douche, donc.

Par contre, OnePlus a fait l’impasse sur la charge sans fil et il faut avouer que c’est dommage. D’après Pete Lau, ce choix a été en grande partie conditionné par le fait que la charge sans fil est moins efficace que la charge rapide.

Alors oui, c’est dommage, maintenant je pense qu’il s’agit simplement d’une concession à faire. Après tout, on parle tout de même d’un téléphone qui est vendu la moitié du prix de la plupart des gros flagship.

Et on termine bien entendu avec le modem. Le OnePlus 7T a été testé à l’aide de Nperf et avec un abonnement Sosh depuis la région parisienne. Il a atteint les 190 mbps en réception et les 27 mbps en émission avec une latence de 32 ms.

Niveau score, on est à 87 % en web et 96 % en vidéo, avec une note globale de 116000 points. On est pas mal, donc, et si vous avez tendance à utiliser votre téléphone comme modem avec le partage de connexion, alors vous aurez une fois encore de quoi vous amuser.

Le module photo du OnePlus 7T

Le module photo du OnePlus 7T

Le OnePlus 7T en main

Le OnePlus 7T en main

Photo, Vidéo & Son

OnePlus a souvent été critiqué pour les qualités photographiques de ses appareils, du moins à leur lancement, et il semblerait que l’entreprise ait pris acte des reproches qui lui étaient adressés. Le OnePlus 7T apporte énormément de nouveautés sur ce terrain.

Non content de proposer un nouveau design et une fiche technique remaniée pour l’occasion, la marque a en effet doté son téléphone d’un tout nouveau module photo.

Le module en question s’appuie sur trois capteurs. Le premier atteint les 48 millions de pixels et il s’accompagne d’un grand angle équivalent à un 26 mm, avec sept pièces au niveau de la lentille et une ouverture à f/1.6.

Le second atteint une définition de 16 millions de pixels et il est couronné d’un ultra grand angle équivalent à 17 mm avec 6 pièces.

Le troisième et dernier capteur atteint les 16 millions de pixels de définition aussi, cette fois avec un téléobjectif équivalent à un 51 mm et doté d’une ouverture à f/2.2 et d’un zoom optique 2x.

Sur le papier, le OnePlus 7T semble assez polyvalent, mais que vaut-il réellement en pratique et dans la vie de tous les jours ?

Lorsque la lumière est là, tout va. Le OnePlus 7T est en effet capable de produire des clichés de très bonne qualité avec un beau piqué et une dynamique assez impressionnante, notamment dans les hautes lumières. Rien à dire non plus au niveau des textures, elles sont précises et elles reflètent bien la réalité.

Les couleurs sont assez naturelles, et moins saturées que ce que proposent certains appareils concurrents.

Aucun souci particulier au niveau de la mise au point. Elle est très réactive et elle est toujours tombée juste durant mes tests. Je n’ai pas noté le moindre signe de pompage.

En temps normal, la qualité des photos produites par un smartphone baisse drastiquement en intérieur ou à la nuit tombée. Et les appareils de OnePlus ne font bien entendu pas exception à la règle. Du moins ils ne le faisaient pas avant.

Curieusement, le OnePlus 7T semble plutôt bien se prêter à cet usage. Pour peu que votre scène comporte une source lumineuse, même minimale, il sera en effet en mesure de produire des images précises avec un niveau de détails des plus corrects.

Plus surprenant, l’apparition d’artefacts est limitée et je n’ai pas noté de fourmillement particulier durant mes tests.

Le seul problème notable relevé concerne les fluctuations lumineuses. Si vous prenez en photo un sujet dans un environnement sombre, avec une source lumineuse très puissante, alors le OnePlus 7T aura tendance à produire des halos lumineux assez disgracieux autour de cette source. Il suffira cependant de s’en éloigner ou de l’exclure de notre composition pour régler le problème.

L’une des particularités du module photo du OnePlus 7T, ce sont les trois focales qu’il propose. Elles permettent à l’utilisateur de passer très rapidement d’un grand angle à un ultra grand angle à un téléobjectif. Et dans les faits, ça fonctionne plutôt bien.

Dans les trois cas, le terminal sera en effet capable de produire des images piquées, et donc avec une belle sensation de netteté. Même chose pour la dynamique, qui varie peu sur les trois focales.

Pour la colorimétrie, c’est un peu plus compliqué en revanche. Le téléobjectif et le grand angle auront en effet tendance à produire des images un peu plus jaunes. L’ultra grand angle tirera davantage sur le blanc. La différence est cependant peu significative et on a tout de même une belle impression d’homogénéité sur les trois focales.

Alors bien sûr, l’ultra grand angle aura tendance à déformer un peu les angles, mais ce n’est pas forcément déplaisant et ça créera même une belle impression de vitesse sur certains clichés.

Jusqu’ici, c’est pas mal, mais le OnePlus 7T a un petit truc en plus. Sur l’ultra grand angle, la compagnie a en effet intégré un moteur à l’optique afin de permettre au téléphone de proposer un vrai mode macro. Un mode très efficace une fois de plus.

La première chose à savoir, au sujet de ce mode, c’est qu’il nécessite beaucoup de précision. A la base, il est censé fonctionner avec des objets situés à une distance comprise entre 2,5 et 8 centimètres, mais en réalité ça dépendra vraiment du sujet et de la photo. Il faudra donc tâtonner pour trouver la distance idéale et cela veut aussi dire qu’un temps d’adaptation sera nécessaire.

Mais lorsqu’on tombe juste, alors on peut obtenir de très belles photos. Et je vais être franc, le OnePlus 7T est arrivé à me surprendre à plusieurs reprises. En réalité, il a même réussi à produire des images que je n’aurais jamais pensé pouvoir obtenir avec un smartphone.

Et les vidéos alors ? Encore une fois, elles sont très qualitatives. Le téléphone pourra filmer en 4K à 60 images par seconde, ce qui nous permettra ensuite de réaliser de beaux ralentis en post prod.

Le piqué est présent, avec toujours une très belle dynamique, notamment dans les hautes lumières et aussi dans les ombres. Il n’aura d’ailleurs aucun mal à venir à bout des scènes très contrastées, comme des contre-jours par exemple.

La stabilisation n’est pas mauvaise non plus, mais elle ne sera pas totalement parfaite non plus et il sera donc préférable d’investir une fois encore dans un stabilisateur pour obtenir les plans le plus propres possible.

Arrivés à ce stade, vous avez sans doute dû le comprendre, mais OnePlus a fait énormément d’efforts sur le terrain de la photo.  Des efforts qu’il convient de saluer.

Non content de proposer trois focales différentes, le OnePlus 7T se paye en effet le luxe de nous gratifier d’un mode macro. Difficile de faire plus complet ? Alors certes, on reste sur un zoom optique 2x au lieu des 3x proposé par le P30 Pro, mais cela suffira à la plupart des usages.

Mais avant de passer à la plateforme, il reste encore à parler du son.

Inutile de la chercher, la prise casque a disparu. Ce qui ne surprendra absolument personne.

Il faudra donc nécessairement opter pour un casque ou des écouteurs sans fil pour profiter de sa musique sur le OnePlus 7T. Et la qualité dépendra bien entendu du modèle choisi.

En prime, on trouve aussi deux haut-parleurs, des haut-parleurs qui m’ont beaucoup surpris. J’ai en effet été amené à utiliser le téléphone comme une enceinte nomade durant un petit week-end parisien et le terminal a parfaitement rempli son rôle. Bien mieux que ce que j’espérais en tout cas.

L'écran du OnePlus 7T

L’écran du OnePlus 7T

Une vidéo lancée sur le OnePlus 7T

Une vidéo lancée sur le OnePlus 7T

Plateforme & Fonctions

Le OnePlus 7T apporte de nombreuses nouveautés sur le terrain du design ou encore de la photo, mais aussi au niveau de la plateforme. Il est en effet livré sous Android 10 dès la sortie de la boîte et vous n’aurez donc pas besoin d’attendre des lustres pour pouvoir profiter de toutes les améliorations apportées par la dernière version de la plateforme d’Android.

Derrière, bien entendu, on retrouve toujours ce bon vieux OxygenOS, qui est toujours autant un régal à utiliser.

Une interface, c’est toujours un peu subjectif. En ce qui me concerne, OxygenOS a toujours été une de mes surcouches préférées. Et ce n’est visiblement pas prêt de changer.

La grande force de la plateforme, c’est sans aucun doute sa simplicité. Elle est extrêmement intuitive et il n’est pas nécessaire d’être un utilisateur émérite d’Android pour trouver ses marques.

Derrière, bien sûr, on retrouve toutes les fonctions phares d’Android 10, comme le système de navigation gestuelle, si pratique, ou encore les options de personnalisation.

Et là, OnePlus a fait fort puisque la marque a mis en place un menu entièrement dédié à ses options dans les paramètres de la plateforme. Un menu qui nous donnera la main sur de nombreux réglages comme le thème, le fond d’écran, le style d’horloge, l’animation jouée pour le lecteur d’empreintes digitales, la couleur d’accentuation, la tonalité, ou même les icônes et leur forme.

Vous n’aurez donc pas besoin d’installer des applications supplémentaires pour personnaliser l’interface de votre smartphone.

OnePlus propose également pas mal d’options du côté du bien-être numérique. Le menu associé vous donnera quantité d’informations sur la manière dont vous utilisez votre téléphone, comme le nombre de déverrouillage ou encore de notifications. Il vous permettra également d’activer le mode ne pas déranger, de définir une heure de coucher ou même de connaître le temps d’utilisation moyen.

Après, on trouve toute les fonctions habituelles, comme l’appuie prolongé sur les icônes ou encore le Picture in Picture pour certaines applications comme Netflix.

Mais ce qui fait vraiment plaisir, c’est que le OnePlus 7T est livré avec le nombre minimum d’applications. Et ça, beaucoup de constructeurs concurrents devraient prendre exemple sur OnePlus.

Le OnePlus 7T en pleine action

Le OnePlus 7T en pleine action

L'encoche du OnePlus 7T

L’encoche du OnePlus 7T

En Conclusion

Et on en vient à la conclusion de ce test.

Très clairement, pour moi, le OnePlus 7T mérite plus que sa lettre et son chiffre. Il a en effet tout d’un OnePlus 8 et il ne doit pas être considéré comme un simple modèle intermédiaire.

En réalité, il va beaucoup plus loin que son prédécesseur, et ce sur tous les plans. On a un nouveau design avec des couleurs mates vraiment magnifiques, une grosse fiche technique et surtout un module photo qui dépoussière le genre et qui réserve énormément de bonnes surprises.

Le tout, bien sûr, avec une plateforme intuitive, agréable et jolie à regarder.

Pour moi, c’est presque le sans-faute. Surtout que derrière, on conserve un prix de vente très attractif.

Proposé à 599 € à partir du 17 octobre, le OnePlus 7T coûte 40 € plus cher que son prédécesseur, mais cette hausse est largement compensée par toutes les nouveautés apportées, qu’il s’agisse de ce magnifique écran 90 Hz ou de ce module photo très versatile.

Le module photo du OnePlus 7T et ses trois capteurs

Le module photo du OnePlus 7T et ses trois capteurs

DESIGN & ERGONOMIE9
ECRAN9.5
PUISSANCE & AUTONOMIE9
PHOTO & VIDEO9
PLATEFORME & FONCTIONS9.5
RAPPORT QUALITE/PRIX9
Le OnePlus 7T est la preuve qu'un flagship n'a pas besoin de coûter 1000 € pour valoir le coup d'oeil. OnePlus a effectivement fait du très bon travail et ce terminal aurait parfaitement pu être commercialisé comme un OnePlus 8.
9.2
Mots-clés OnePlusoneplus 7t