Test du OnePlus 7T Pro

OnePlus a tenu le 12 octobre un événement spécial à Londres, un événement durant lequel la marque a officialisé le OnePlus 7T Pro. Vous le savez, ce dernier m’accompagne depuis deux semaines environ. Le moment est donc bien choisi pour un test.

Mais avant d’aller plus loin, et pour vous éviter de perdre votre temps, on va mettre les choses au clair dès le départ : si vous avez un OnePlus 7 Pro, alors vous n’avez (presque) aucun intérêt à switcher sur un OnePlus 7T Pro.

Le OnePlus 7T Pro aux côtés de l'édition McLaren

Le OnePlus 7T Pro aux côtés de l’édition McLaren

Les deux appareils sont en effet très proches l’un de l’autre, que ce soit au niveau du design ou même de leur fiche technique.

Alors c’est vrai, j’aurais pu me contenter de pointer les différences entre les deux téléphones, mais en même temps, c’est quand même un téléphone qui mérite qu’on s’y attarde un minimum.

En revanche, on va quand même éviter les répétitions et ce test se focalisera principalement sur son design, sa fiche technique et tout ce qui a trait à la photo. J’ai pas mal détaillé les nouveautés apportées par la dernière version d’Oxygen OS dans mon test du OnePlus 7T et je vous renvoie donc vers cette vidéo si vous voulez en savoir un peu plus sur le sujet.

Et à la place, et bien on parlera de l’édition McLaren du OnePlus 7T Pro.

Design & Ergonomie

Mais trêve de bavardages, le moment est venu de nous atteler à la tâche et on va donc démarrer avec le design et l’ergonomie du téléphone.

Le OnePlus 7T Pro ne révolutionne donc pas le genre. Il reprend en effet les mêmes fondamentaux que le OnePlus 7 Pro… et c’est une très bonne chose.

Sans surprise, le boîtier est donc fait de verre et de métal. La plaque arrière a été dépolie et teinte dans un dégradé de bleu. Le Haze Blue comme ils disent.

Et le résultat est vraiment à la hauteur de ce qu’on est en droit d’attendre d’un flagship. Cette couleur est vraiment magnifique et elle rend aussi le téléphone peu salissant, ce qui ne manquera pas d’enthousiasmer celles et ceux qui passent leur temps à essuyer leurs traces de doigts avec des chiffons en microfibre

À l’avant, on retrouve un écran immense… et incurvé. La dalle recouvre en effet une partie des bordures du téléphone et le résultat est franchement sympa… d’autant qu’elle ne compte ni trou ni encoche.

La caméra frontale n’a pas été supprimée, bien sûr. Elle a en réalité été déplacée dans une pièce pop up située au niveau de la tranche supérieure. Une pièce que vous connaissez déjà puisqu’elle était aussi présente sur le OnePlus 7 Pro. La recette n’a pas changé.

On ne va pas se mentir, le OnePlus 7T Pro a un look ravageur. Et le côté borderless, c’est vraiment un régal.

Maintenant, dans la vie, rien n’est parfait et chaque atout a ses faiblesses. Ici, en l’occurrence, il y a deux à souligner.

Le premier est inhérent aux dalles incurvées. Elles sont certes très jolies, mais elles sont aussi sujettes aux reflets. Ce qui peut être assez emmerdant à la plage ou même en voiture derrière. Surtout avec les vieux modèles qui n’ont pas de vitres surteintées.

Le second défaut, je l’avais déjà évoqué durant mon test du OnePlus 7 Pro. La caméra frontale met environ une seconde à se déployer complètement. Dans la vie de tous les jours, ce n’est pas un problème, mais si vous utilisez la reconnaissance faciale alors il y a toujours un petit temps d’attente. Ce n’est pas grand-chose, bien sûr, mais il fallait le souligner.

Et ensuite ? Pas de grosses surprises pour le reste. Le bouton de mise sous tension est à droite, sous l’interrupteur permettant de changer de profil sonore. Les deux touches du volume sont de l’autre côté et on a le connecteur sur la tranche inférieure, à côté du premier haut-parleur.

Le second haut-parleur se trouve en effet entre le haut de l’écran et la bordure supérieure.

La seule autre différence visible entre le OnePlus 7 Pro et le OnePlus 7T Pro, finalement, se trouve au niveau du module photo. À côté des trois optiques, on trouve un capteur supplémentaire… et plus précisément un autofocus laser.

La mise au point devrait donc en théorie être un poil plus rapide. Dans la pratique, je n’ai pas vraiment vu de différence avec le 7T, mais on en reparlera un peu plus tard.

Le OnePlus 7T Pro apporte du neuf sur la photo

Le OnePlus 7T Pro apporte du neuf sur la photo

Les OnePlus 7T Pro de dos.

Les OnePlus 7T Pro de dos.

Ecran, Processeur & Autonomie

Le OnePlus 7T Pro ne réinvente peut-être pas le genre, mais cela ne l’empêche pas d’avoir un look soigné. Et comme on va le voir tout de suite, son design n’est pas son seul atout.

L’écran, pour commencer, atteint une diagonale de 6,67 pouces et il est tout simplement magnifique, avec de beaux contrastes, une belle luminosité et un large panel de couleurs. D’ailleurs, OnePlus assure une compatibilité HDR10+.

On est bien entendu sur du Fluid AMOLED, avec une définition tendant vers le QHD+, soit du 3120 x 1440. Contrairement au OnePlus 7T, la marque n’est donc pas partie sur une dalle au format 20:9 et on reste ainsi sur du 19,5:9.

Très concrètement, cela veut dire que le téléphone sera un peu moins maniable que son camarade, car plus large. En contrepartie, on aura un peu plus de surface d’affichage, ce qui ne manquera pas de réjouir celles et ceux qui consomment beaucoup de vidéos.

Encore que, la différence n’est pas très marquée. Avec son écran de 6,55 pouces, le OnePlus 7T se prête aussi très bien à cet usage.

Au final, on note surtout deux différences : les courbes de la dalle et son caractère borderless.

Tout comme son prédécesseur, le OnePlus 7T Pro est en effet doté d’une dalle incurvée aux bordures contenues. Et attention, car cette fois, aucune encoche ou trou ne vient gâcher la vue. Et bien sûr, cela donne beaucoup de style à l’appareil.

D’ailleurs, ce n’est pas juste une histoire de style. Cet écran est aussi très agréable pour regarder des films… ou pour jouer. En plus de faire l’impasse sur le trou et l’encoche, il a en effet la très bonne idée d’offrir un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Tout sera donc plus fluide et on y gagnera bien entendu en réactivité, ce qui ne manquera pas de faire la joie des amateurs de jeux très rythmés… et très nerveux.

Surtout que derrière, on peut compter sur la puissance de calcul du Snapdragon 855+, un Snapdragon 855+ associé à 8 Go de mémoire vive et à 256 Go de mémoire interne au format UFS 3.0.

Et là, bien sûr, on se retrouve avec des perfs similaires à celles du OnePlus 7T. Le téléphone ne craindra donc rien, ni les vidéos en 4K ni même les jeux les plus gourmands. Il sera à l’aise en toute occasion et il ne montrera aucun signe de faiblesse. Du moins, il n’en a pas montré durant ces deux semaines de tests.

Côté autonomie, pas de mauvaise surprise, le OnePlus 7T Pro pourra tenir la journée sans la moindre difficulté. Voir plus si vous passez le taux de rafraîchissement à 60 Hz. Si vous ne le faites pas, et si vous jouez beaucoup, alors la batterie fondra comme neige au soleil.

En marge, j’ai bien entendu fait tourner PC Mark sur le OnePlus 7T Pro histoire d’avoir une vision un peu plus globale de sa consommation. En pure perte malheureusement, puisque l’application a planté durant mes deux essais.

La charge rapide est toujours aussi efficace pour sa part. Le terminal retrouvera 70 % de la capacité de sa batterie en une grosse demi-heure, ce qui est des plus corrects.

Il nous reste maintenant à évoquer le modem. Et comme à l’accoutumée, le test de ses débits a été réalisé avec Nperf et avec ma SIM Sosh, depuis la région parisienne. J’ai fait plusieurs tests à différents moments de la journée, ce qui m’a permis de calculer une moyenne.

Le Oneplus 7T Pro a donc atteint les 200 mbps en réception et les 26 mbps en émission avec une latence de 29 ms. Le tout pour un score de 85 % en web et de 96 % en vidéo. Et un score total de 119 000 points en moyenne.

Le OnePlus 7T Pro et le Oneplus 7T Pro McLaren, deux appareils assez différents au niveau du design

Le OnePlus 7T Pro et le Oneplus 7T Pro McLaren, deux appareils assez différents au niveau du design

Du verre, encore du verre, toujours du verre, et un effet dépoli sur le modèle original très réussi

Du verre, encore du verre, toujours du verre, et un effet dépoli sur le modèle original très réussi

Photo, Vidéo & Son

Le moment est bien entendu venu de passer à la photo, à la vidéo et au son. Et là, il est bien entendu très difficile de ne pas penser au OnePlus 7T.

Si les modules de ces deux appareils ne se ressemblent pas vraiment, ils héritent en effet de la même architecture.

On retrouve ainsi un capteur principal IMX 586 de 48 millions de pixels, avec une optique composée de sept pièces, une stabilisation optique, une stabilisation électronique et une ouverture à f/1.6. Une optique très lumineuse, donc.

Pour l’accompagner, on trouve un second capteur de 16 millions de pixels avec cette fois un ultra grand-angle offrant un champ de vision de 117° et une ouverture à f/2.2.

Le troisième capteur se limite pour sa part à 8 millions de pixels de définition, avec un téléobjectif ouvrant à f/2.4 et un zoom optique 3X.

En dehors de la présence d’un autofocus laser, la seule différence notable se trouve donc du côté du zoom optique qui atteint les 3x sur le OnePlus 7T Pro, contre du 2x pour le OnePlus 7T.

Et ça veut aussi dire que derrière, les performances sont sensiblement les mêmes.

[JOUR]

En pleine journée, le OnePlus 7T Pro est donc capable de sortir des photos avec un niveau de détail élevé et une belle dynamique. Encore une fois, il se révèle impressionnant ici, même dans les conditions les plus difficiles. OnePlus a en effet spécialement optimisé ses algorithmes afin de permettre à son téléphone de se sentir plus à l’aise sur des scènes très lumineuses ou même présentant d’importants contre-jours.

La colorimétrie est plutôt naturelle. Le temps n’a pas franchement aidé ces dernières semaines, mais le OnePlus 7T Pro a quand même du répondant et on sent vraiment que son constructeur a apporté le plus grand à la photo. Ce qui est finalement une bonne chose puisque c’était la seule chose qui faisait véritablement défaut aux modèles précédents.

[NUIT]

La nuit, le OnePlus 7T Pro est aussi à l’aise que son camarade et il pourra là encore obtenir de belles images. Le mode nuit est en revanche un peu moins efficace que ce que proposent certains appareils concurrents. Je pense notamment à l’iPhone 11 Pro, ou encore au Pixel 4.

Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de shooter autant qu’avec le OnePlus 7T, mais je n’ai pas noté de vraies différences entre les photos obtenues par ces deux appareils.

Ce qui est évidemment une bonne nouvelle.

[FOCALE]

Comme indiqué un peu plus haut, le OnePlus 7T Pro va un peu plus loin au niveau du zoom et il peut ainsi monter à un grossissement de 3x en optique. Il est donc un peu plus flexible en matière de composition.

Plus généralement, le changement de focale n’a pas un gros impact sur la colorimétrie et si on distingue tout de même quelques différences d’une focale à l’autre, on est tout de même sur des clichés proches les uns des autres.

En revanche, en raison du manque d’ouverture de l’ultra grand-angle, le OnePlus 7T Pro aura du mal à générer du flou d’arrière-plan sur cette focale. Contrairement au grand-angle qui, lui, sera capable de générer des bokeh à la fois doux et soyeux.

[MACRO]

Le mode macro répond bien entendu à l’appel et il est toujours aussi efficace. Du moins à condition de bien placer le téléphone et d’éviter les tremblements. Sur ce mode, le moindre centimètre de décalage peut en effet avoir un impact sur la qualité de la photo générée.

Maintenant, une fois qu’on a l’habitude, on peut vraiment prendre de très belles photos macro avec le OnePlus 7T Pro.

Et je pense que c’est vraiment ça l’atout de ce téléphone. Aujourd’hui, la plupart des téléphones proposent deux ou trois focales différentes. Mais avec ce mode macro, on monte à un total de quatre focales. Ce qui fait du OnePlus 7T Pro un véritable couteau suisse de la photo.

De manière plus générale et comme je l’avais dit durant mon test du OnePlus 7T, j’ai été franchement épaté de voir le chemin parcouru par OnePlus sur ce terrain-là. Comparé à un OnePlus 7 ou un OnePlus 7 Pro, c’est vraiment le jour et la nuit.

Concernant les vidéos, rien à dire de plus. Les performances offertes par le OnePlus 7T Pro sont similaires à celles du OnePlus 7T. On pourra donc obtenir des séquences très piquées avec une belle colorimétrie et une dynamique étendue. La stabilisation n’est pas mauvaise, mais il sera bien entendu préférable d’investir dans un gimbal si vous souhaitez réaliser des plans fluides et sans tremblements.

Il reste maintenant à évoquer la partie sonore, qui est toujours très bonne.

Le OnePlus 7T Pro est toujours dépourvu de prise casque, mais il intègre deux haut-parleurs et il est capable de restituer un son de très bonne qualité. Perso, il m’arrive souvent de regarder des animes ou même des séries sur mon téléphone au lit ou du fond du canapé, et le OnePlus 7T Pro se prête très bien à cet usage.

Les deux éditions du OnePlus 7T Pro côte à côte.

Les deux éditions du OnePlus 7T Pro côte à côte.

On trouve des notes orangées sur l'édition McLaren

On trouve des notes orangées sur l’édition McLaren

Le OnePlus 7T Pro McLaren Edition

Je vous l’ai dit tout à l’heure, mais cette vidéo n’évoquera pas la plateforme vu que mon test du OnePlus 7T en parlait déjà pas mal. Du coup, pour cette dernière partie, on va se focaliser sur l’édition McLaren du OnePlus 7T Pro.

Si vous avez vu mon déballage du OnePlus 7T Pro McLaren Edition, alors vous savez que ce dernier ne ressemble pas vraiment au modèle standard. On reste sur du verre et sur un écran borderless, mais le dos change pas mal avec un effet tâche d’encre autour du module photo et des reflets lumineux orangés dans la partie basse.

L’effet est plutôt réussi et ces touches de personnalisation donnent finalement beaucoup de personnalité à l’appareil.

Et puis surtout, OnePlus n’a pas cédé aux sirènes du claquant. En dépit de son caractère racé, le OnePlus 7T Pro McLaren Edition est donc suffisamment sobre et épuré pour plaire au plus grand nombre.

Toutefois, le design n’est pas le seul point qui diffère entre les deux éditions du OnePlus 7T Pro. La version McLaren a aussi pour principale particularité d’embarquer pas moins de 12 Go de mémoire vive à son bord.

Et la question que vous vous posez, c’est bien entendu de savoir si vous avez besoin d’autant de mémoire vive sur un smartphone.

Là, finalement, tout va dépendre de votre manière de fonctionner. Si vous changez de téléphone tous les un ou deux ans, alors non, vous n’aurez certainement pas besoin d’autant de mémoire vive à bord de votre téléphone. En revanche, si vous êtes du genre à conserver votre téléphone pendant cinq ou six ans avant de le changer, alors ces 12 Go de mémoire vive peuvent avoir un intérêt certain. Dans cinq ou six ans, nul doute que les jeux mobiles seront beaucoup plus gourmands qu’à l’heure actuelle.

Maintenant, en ce qui me concerne, je vous avoue qu’à choisir, j’aurais préféré que le constructeur se focalise sur la capacité de stockage de son téléphone et double la mise sur cette édition spéciale.

Sinon, eh bien OnePlus ne s’est pas limité au design extérieur de son téléphone. Le constructeur a aussi personnalisé sa plateforme.

On a donc des couleurs tirant vers le brun, et une typo spécialement élaborée pour l’occasion. Pour un ensemble finalement assez cohérent. 

Le Haze Blue, la nouvelle couleur du OnePlus 7T Pro

Le Haze Blue, la nouvelle couleur du OnePlus 7T Pro

Toujours ce bon vieil écran borderless qui en impose tellement sur le plan visuel

Toujours ce bon vieil écran borderless qui en impose tellement sur le plan visuel

En Conclusion

Et on en vient à la conclusion de ce test. Il nous reste donc à répondre à la question que vous vous posez peut-être, à savoir : est-ce que ça vaut le coup d’acheter le OnePlus 7T Pro ?

Là, finalement, il y a plusieurs cas de figure. Si vous avez un vieux téléphone et que vous avez envie de changer, alors oui, le OnePlus 7T Pro est une excellente option. De tous les flagships du marché, il est l’un des plus réussis et des moins chers. Le rapport qualité/prix est donc excellent.

Et d’ailleurs, si la photo n’est pas votre priorité, alors vous pourrez même vous tourner vers le OnePlus 7 Pro qui est encore moins cher.

Maintenant, si vous avez un OnePlus 7 Pro, alors non, comme je l’ai dit un peu plus haut, je ne pense pas que l’investissement soit nécessaire. Certes, le 7T Pro est clairement plus à l’aise en photo, mais je ne suis pas certain que cela justifie un nouvel investissement.

J’aurais davantage tendance à attendre le OnePlus 8 qui sera sans doute annoncé entre le premier et le second trimestre 2020.

Alors après, j’ai vu passer beaucoup de critiques sur ce OnePlus 7T Pro. Des critiques portant essentiellement sur le peu de changements entre le 7 Pro et le 7T Pro. Et je vous avoue que je ne comprends pas vraiment la réaction de certains de mes confrères.

Le OnePlus 7T Pro est un modèle intermédiaire et il est donc logique qu’il ne marque de rupture dans la gamme. OnePlus a simplement fait ce que la plupart des constructeurs font d’une année sur l’autre. Il a amélioré le hardware et la partie logicielle. Après tout, chez Apple, on conserve bien le même design pendant plusieurs années de suite, non ?

Je pense que l’incompréhension vient principalement du OnePlus 7T. Un OnePlus 7T qui lui marque une vraie rupture dans la gamme. Et du coup, à mon avis, beaucoup espéraient que le 7T Pro prenne le même chemin.

Mais au final, pour moi, ce n’est pas une critique fondée. Ce n’est pas parce que OnePlus a fait un gros effort sur le OnePlus 7T qu’il faut lui reprocher de ne pas en avoir fait autant sur le OnePlus 7T Pro.

Après, c’est vrai aussi que le cycle de renouvellement du constructeur est assez court. Lancer un nouveau téléphone tous les six mois, ça fait court et il aurait peut-être été préférable de partir sur un cycle de renouvellement d’un an et de diviser l’année entre le OnePlus 7/7T et le OnePlus 7 Pro/7T Pro.

Maintenant, cette stratégie permet aussi à OnePlus d’occuper le marché. Et vu la concurrence, on comprend aussi ce qui motive la firme.

 

Deux identités visuelles assumées

Deux identités visuelles assumées

Des bordures presqu'inexistantes

Des bordures presqu’inexistantes

L'écran recouvre une partie des bordures de l'appareil

L’écran recouvre une partie des bordures de l’appareil

L'écran Fluid AMOLED du OnePlus 7T Pro en pleine action

L’écran Fluid AMOLED du OnePlus 7T Pro en pleine action

Un boîtier fin et aux finitions irréprochables

Un boîtier fin et aux finitions irréprochables

La caméra pop up, qui a besoin d'une seconde pour se déployer

La caméra pop up, qui a besoin d’une seconde pour se déployer

Un deuxième haut-parleur est placé entre l'écran et la bordure supérieure

Un deuxième haut-parleur est placé entre l’écran et la bordure supérieure

Pas d'encoche ni de poinçon en vue, mon capitaine

Pas d’encoche ni de poinçon en vue, mon capitaine

DESIGN & ERGONOMIE9.5
ECRAN9.5
PUISSANCE & AUTONOMIE9.5
PHOTO & VIDEO9.1
PLATEFORME & FONCTIPNS9.4
RAPPORT QUALITE/PRIX9.3
Le OnePlus 7T Pro est clairement l'un des meilleurs flagships du moment. S'il ressemble inévitablement au modèle précédent, il apporte tout de même du neuf, notamment sur le terrain de la photo, où il corrige les défauts de son prédécesseur. Reste que le cycle de renouvellement de OnePlus est sans doute un peu trop court pour nous permettre d'apprécier pleinement les nouveautés apportées à ses appareils.
9.4