Test du OnePlus Nord CE 5G, le temps est peut-être venu de vous réconcilier avec OnePlus

OnePlus a récemment levé le voile sur un nouvel appareil positionné sur un segment milieu de gamme, le fameux OnePlus Nord CE 5G. Disponible à l’achat depuis moins d’une semaine, il m’a accompagné durant ces quinze derniers jours.

Deux semaines qui se sont révélées particulièrement instructives et qui m’ont beaucoup surpris. En dépit de son prix extrêmement accessible, le OnePlus Nord CE 5G se montre redoutable. Explications.

Le OnePlus Nord CE 5G a un look très sympa
Le OnePlus Nord CE 5G a un look très sympa

OnePlus a-t-il trahi ses engagements ? C’est la question qui divise, qui fâche et qui alimente bon nombre de discussions sur les réseaux sociaux.

Pour certains, OnePlus n’est plus vraiment OnePlus et son fameux slogan, never settle, n’a plus raison d’être. Pas après les hausses successives du prix de ses produits. Pas après le fameux le scandale de la 5G.

Pour d’autres, les changements amorcés par la marque étaient nécessaires. OnePlus avait besoin de se diversifier. OnePlus avait besoin de lancer plus de produits. Et surtout, OnePlus avait besoin de générer plus de marge pour pouvoir financer ses futurs appareils.

En ce qui me concerne, j’ai choisi d’adopter la position de Suisse. Et donc de rester le plus neutre possible. Parce qu’au final, de mon point de vue, ce qui compte vraiment, c’est le produit que les constructeurs placent entre nos mains.

Aujourd’hui, je ne vais donc pas parler des éventuelles errances de OnePlus.

Aujourd’hui, je vais vous présenter un téléphone qui a su me surprendre et je vais vous aider à déterminer s’il est fait pour vous.

Aujourd’hui, je vous présente le test du OnePlus Nord CE 5G, un smartphone qui est proposé à partir de 299 €.

Le poinçon répond évidemment à l'appel
Le poinçon répond évidemment à l’appel

Design & Ergonomie

Le OnePlus Nord CE 5G rappelle inévitablement son grand frère lorsqu’on le sort de sa boîte. La ressemblance est frappante, sans pour autant être totale.

De face, on retrouve donc l’écran borderless habituel. Pas de changement ici. Le poinçon répond également présent, mais il accueille en son sein une seule caméra frontale.

Sans surprise, OnePlus n’a pas opté pour une dalle incurvée, mais plate. Un choix logique compte tenu de la gamme.

Le dos est très proche de celui du Nord, à une exception près : la teinte. OnePlus n’a en effet pas opté pour un verre glossy, mais pour une plaque en plastique mate avec de beaux reflets irisés. Sur mon modèle, qui est la version bleue, on a donc comme un halo mauve sur les côtés de la plaque. L’effet est franchement très réussi et il donne pas mal de personnalité au téléphone, en plus de le rendre peu salissant. La version noire est en revanche assez différente, avec un dos très brillant.

Pas de changement au niveau du module photo. Les trois éléments qui le composent s’alignent sur un axe vertical. La pièce ressort également un peu de la coque, sans pour autant aller jusqu’à mettre en péril la stabilité du téléphone lorsqu’il est posé sur une table.

L’ergonomie va droit à l’essentiel. Un bouton d’alimentation, deux touches de volume et… c’est tout. Le slider ne répond pas présent. C’est dommage.

Fort heureusement, la connectique est un peu plus généreuse. En plus du port USB Type-C, on pourra donc compter sur une prise casque qui réjouira les adeptes du filaire.

La prise en main est tout cas agréable. On a un téléphone qui tient bien en main et qui a en plus le mérite d’être très léger, avec un poids qui ne dépasse pas les 170 grammes.

On appréciera aussi la finesse du châssis, un châssis qui ne dépasse pas les 7,9 mm d’épaisseur.

Et si l’on ajoute à cela une interface qui fait en sorte de placer les boutons le plus bas possible, on obtient un smartphone qui peut se manipuler sans souci d’une seule main.

Le menton n'est pas très prononcé, ce qui donne un bel équilibre au OnePlus Nord CE 5G
Le menton n’est pas très prononcé, ce qui donne un bel équilibre au OnePlus Nord CE 5G

Ecran, Processeur & Autonomie

Mais le design n’est qu’une partie de l’équation. De même pour l’ergonomie. Le moment est justement venu d’aller un peu plus loin et de nous focaliser sur la fiche technique du téléphone.

Et on va directement commencer par ce qui est indéniablement un de ses plus beaux atouts, à savoir l’écran. OnePlus l’a en effet doté d’une dalle de type Fluid AMOLED, avec une diagonale de 6,43 pouces et une résolution atteignant les 2 400 x 1080, pour une densité de pixels de 410 ppp.

Non contente d’être très impressionnante sur le papier, cette dalle est en plus efficace. Lumineuse, elle affiche de beaux contrastes et une colorimétrie qui la rend particulièrement adaptée à un usage multimédia.

Mais ce n’est pas tout, car cette dalle a un petit truc en plus. Elle peut atteindre une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz.

Cette fréquence élevée renforce bien entendu le sentiment de fluidité qui se dégage du téléphone, et elle permet également au OnePlus Nord CE se tirer son épingle du jeu en jeu. Notamment sur les jeux très rapides comme l’incontournable Call of Duty Mobile.

D’autant que derrière, on a aussi un SoC qui tient la route. Si le Snapdragon 750G n’est pas le plus puissant du marché, il reste efficace et il permet de faire tourner des jeux exigeants.

D’ailleurs, il peut être intéressant de noter que OnePlus propose trois configurations différentes. La première inclut 6 Go de RAM et 128 Go de stockage, la seconde monte à 8 Go de RAM et 128 Go de stockage et la dernière atteint les 12 Go de RAM et les 256 Go de stockage.

Trois configurations, donc, mais avec des prix qui restent maitrisés. Le modèle de base est proposé à 299 €, contre 329 ou 399 € pour les deux autres modèles.

L’autonomie, de son côté, est assurée par une belle batterie de 4500 mAh, pour une moyenne comprise entre une journée et une journée et demie. Ici, bien sûr, tout dépendra de vos usages.

La bonne nouvelle, c’est que vous n’aurez pas à attendre des lustres pour recharger votre smartphone. Grâce au Warp Charge 30T, il n’aura besoin que d’une demi-heure pour récupérer 70 % de son énergie.

Et ça, pour moi, c’est un point qui mérite d’être pris en compte. L’autonomie est importante, c’est indéniable, mais la puissance de charge ne doit pas être sous-estimée pour autant. 

Parce qu’au final, si vous avez un smartphone avec une batterie de 6000 mAh mais que la charge ne dépasse pas les 18W, ce qui vous semblait être un avantage deviendra très vite un inconvénient.

Concernant la 5G, le OnePlus Nord CE supporte toutes les bandes habituelles. En revanche, et comme toujours, ça risque de coincer avec vos opérateurs.

La bonne nouvelle, cependant, c’est que OnePlus est actuellement en train de négocier avec ces derniers afin d’accélérer l’homologation de ses produits.

La marque m’a d’ailleurs assuré qu’elle avait à coeur de résoudre le problème.

Le OnePlus Nord CE 5G est très fin
Le OnePlus Nord CE 5G est très fin

Photo & Vidéo

Je résume donc la situation. On a un téléphone au look soigné, avec un écran AMOLED, un Snapdragon 750G, 6 Go de RAM, une grosse batterie et la charge rapide, tout ça pour moins de 300 €

Là, forcément, vous devez vous dire qu’il y a un loup quelque part et que la marque a certainement dû faire des concessions sur le volet de la photo.

Vous n’avez pas tout à fait tort.

Le module arrière se compose de trois capteurs différents.

Le capteur principal atteint les 64 millions de pixels et il est associé à un grand angle qui ouvre à f/1.79. Ce n’est pas forcément l’optique la plus lumineuse du marché, mais l’ouverture reste tout de même très correcte.

Le second capteur atteint les 8 millions de pixels et il est épaulé cette fois par un ultra grand angle qui offre un champ de vision de 119° et qui ouvre à f/2.25.

Le troisième capteur, c’est le traditionnel capteur monochrome de 2 millions de pixels que l’on retrouve souvent chez OnePlus.

Le OnePlus Nord CE fait donc l’impasse sur le zoom optique, ce qui n’est pas très surprenant compte tenu de son positionnement.

Maintenant, que vaut-il vraiment en pratique ?

En pleine journée, le OnePlus Nord CE est assez efficace. Il arrive à produire des images de bonne qualité avec une colorimétrie naturelle.

La dynamique reste perfectible, surtout dans les ombres où le téléphone peine à récupérer des informations. Il lui arrive aussi de cramer les hautes lumières sur les scènes les plus éclairées, mais cela reste assez ponctuel.

La profondeur de champ m’a assez déçu. Elle est mal maitrisée et on en vient à  se demander si le téléphone arrive à comprendre ce qu’il photographie. Parfois, il produit des images totalement nettes sans tenir compte des différents plans composant la scène. Et à d’autres moments, c’est l’inverse et il va flouter des endroits qui ne devraient pas être floutés.

En intérieur, on perd beaucoup en détails. Les contours sont plus marqués et les textures moins précises. Le grand angle est sans surprise celui qui s’en sort le mieux puisque c’est aussi loin qui bénéficie de la plus grande ouverture.

Mais même avec son optique, il montrera rapidement ses limites.

Sans lumière d’appoint, les images vont donc rapidement bruiter et on verra apparaître des artefacts disgracieux dans les ombres ainsi qu’un effet granuleux sur les textures les plus complexes.

Le mode nuit n’en est pas vraiment un. Enfin si, mais pas complètement non plus.

Si vous shootez dans l’obscurité complexe, le OnePlus Nord CE produira une bouillie de pixels inexploitables. Le temps de pose n’est en effet pas suffisant pour récupérer suffisamment de détails.

En revanche, il suffira d’une source lumineuse, même diffuse, pour améliorer considérablement la qualité des clichés. Il faudra cependant prendre le temps de monter le téléphone sur un trépied et de bien composer sa scène.

Le OnePlus Nord CE propose deux vraies focales seulement. Le grand angle est plutôt efficace comme on vient de le voir. Ce n’est pas le cas de l’ultra grand angle malheureusement. Il perd rapidement en détails et il produit des images beaucoup trop lissées.

Le zoom sera opéré numériquement, mais il sera tout à fait possible de shooter en 2x sans trop de perte. En revanche, en 5x et en 10x, les images seront de mauvaise qualité et il sera difficile de les exploiter.

J’ai trouvé le mode portait assez efficace. Il détoure bien les sujets et ces derniers ressortent bien de la scène. Le fou manque de naturel, mais il est plutôt bien géré et le OnePlus Nord CE ne commet pas trop d’erreurs pour peu que l’on prenne le temps de se poser.

Enfin, il a tout de même un peu de mal avec les cheveux. Si vous observez attentivement ma mèche, vous constaterez en effet qu’elle a posé pas mal de problèmes au téléphone.

Grosse déception sur les selfies. Le rendu est très bizarre, comme si le téléphone avait voulu booster artificiellement la netteté de l’image.

On se retrouve du même coup avec des photos peu naturelles et que l’on évitera soigneusement de partager sur les réseaux sociaux.

Le dernier patch déployé corrige un peu le souci, mais on reste tout de même très loin d’un OnePlus 9. Après, le prix n’est pas le même non plus.

Concernant la vidéo, le OnePlus Nord CE nous limite à une cadence de 30 images par seconde en 4K, mais il peut monter à 60 images par seconde en 1080p. On retrouve aussi les traditionnels modes ralentis.

La qualité n’est pas mauvaise. Sans aller jusqu’à concurrencer un OnePlus 9 ou même un Pixel 4a 5G, le OnePlus Nord CE arrive tout de même à sortir des vidéos de qualité correcte. La colorimétrie est plutôt bonne, mais le téléphone pèche une fois de plus par sa dynamique poussive et par le manque de piqué.

La stabilisation, de son côté, est tout simplement inexistante et il sera donc impératif d’investir dans un gimbal.

La prise en main est très confortable
La prise en main est très confortable

En Conclusion

Je passe sur la plateforme. J’en avais pas mal parlé dans mes tests du OnePlus 9 et du OnePlus 9 Pro et je vous renvoie donc vers ces deux vidéos pour en apprendre un peu plus sur la dernière version d’OxygenOS.

Le OnePlus Nord CE n’est pas parfait, c’est indéniable. Et au final, le domaine dans lequel il pèche le plus, c’est celui de la photo et de la vidéo.

Pour le reste, on a une offre très correcte. Un design soigné, un écran AMOLED 90 Hz, un SoC efficace, une bonne autonomie, la charge rapide, il est très difficile de lui reprocher quoi que ce soit ici.

En photo, en revanche, il se révèlera très vite limitant. On peut bien entendu s’attendre à ce que OnePlus déploie des mises à jour pour améliorer la situation, mais on sait que le OnePlus Nord CE ne sera jamais au niveau d’un Pixel 4a 5G.

Après, si vous n’avez pas de gros besoins en la matière et si vous cherchez un smartphone orienté jeux et multimédias, je pense qu’il peut vous intéresser. Encore plus avec son prix. Le modèle équipé de 6 Go de RAM et de 128 Go de stockage est quand même proposé à 299 €. Et mine de rien, proposer autant de chose pour un prix aussi bas, c’est plutôt chouette.