Test du OnePlus Nord, le smartphone qui pointe dans la bonne direction

OnePlus a récemment dévoilé un tout nouvel appareil positionné sur le milieu de gamme, le OnePlus Nord. Une grosse semaine après vous avoir présenté sa prise en main, le moment est venu de passer aux choses sérieuses et de vous proposer son test.

Cet article couvrira pas mal de sujets différents, mais il est important de signaler que ce test a été réalisé à partir du firmware sur lequel est livrée la version commerciale du terminal. Il ne prend donc pas en compte les différentes évolutions logicielles qui ont eu lieu par la suite.

Le OnePlus Nord, un smartphone milieu de gamme qui réserve de bonnes surprises

Le OnePlus Nord, un smartphone milieu de gamme qui réserve de bonnes surprises

Design & Ergonomie

S’il y a un terrain sur lequel le OnePlus Nord surprend, c’est bien sur celui du design.

Appareil milieu de gamme oblige, on aurait pu s’attendre à des finitions perfectibles et à un côté un peu cheap, mais ce n’est heureusement pas le cas.

En réalité, c’est même tout l’inverse. En dépit de son positionnement tarifaire des plus attractif, le OnePlus Nord bénéficie d’un look soigné et parfaitement dans l’air du temps. Mieux encore, il reprend même tous les codes propres aux appareils haut de gamme.

L’écran, pour commencer, est imposant et il est entouré par de fines bordures. OnePlus n’a pas opté pour une dalle incurvée cette fois, mais ce n’est pas très grave. Le ratio dalle/façade reste de toute manière au-dessus de la moyenne.

Tout comme le OnePlus 8 et le OnePlus 8 Pro, la marque a opté pour une dalle poinçonnée et la caméra frontale est donc placée directement dans le coin supérieur gauche de l’écran. Ou plutôt les caméras frontales, car elles sont au nombre de deux.

Pourquoi avoir doublé la mise ? Tout simplement pour nous offrir un peu plus de flexibilité au niveau du cadrage. La pièce se compose d’un grand angle et d’un ultra grand angle et il sera donc possible d’opter pour un cadrage serré ou un peu plus large.

Ce système est plutôt bien pensé et il donne pas mal de flexibilité au terminal, mais il n’est malheureusement pas exploité par la reconnaissance faciale.

Et c’est dommage. C’est dommage, car en s’appuyant sur les deux capteurs, OnePlus aurait pu nous proposer un système plus sécurisé. Maintenant, il s’agit davantage d’une limitation logicielle, qui pourra éventuellement être corrigée par une mise à jour future.

Autre bonne nouvelle, le lecteur d’empreintes est directement intégré à la dalle du téléphone et il fonctionne extrêmement bien. Je n’ai pas réussi à le prendre en défaut une seule fois durant ces semaines de test et je n’ai pas non plus noté de différences flagrantes avec le OnePlus 8 ou le OnePlus 8 Pro.

Le reste de l’ergonomie est assez conventionnel. Le bouton de mise sous tension est intégré sur la tranche de droite et les touches du volume se trouvent de l’autre côté. Quant au slider, il est toujours présent, en surplomb du bouton de mise sous tension.

OnePlus a fait de gros efforts en termes de construction. Si les bordures du téléphone sont en plastique, ce n’est pas le cas de la plaque arrière. Ici, le constructeur a opté pour une plaque en verre, avec en prime un traitement Gorilla Glass. Le terminal se décline également en deux couleurs : gris ou bleu. En ce qui me concerne, c’est la seconde version qui m’a été prêtée et elle est franchement de toute beauté.

La connectique risque d’en laisser certains sur leur faim. Elle se repose en tout et pour tout sur un seul connecteur, de type USB Type-C. Le OnePlus Nord fait l’impasse sur la prise casque et il faudra donc investir dans un adaptateur pour pouvoir brancher son casque ou ses écouteurs filaires.

On peut également déplorer le fait que le terminal n’embarque qu’un seul et unique haut-parleur. Si ce dernier reste de bonne qualité, il ne permettra pas au OnePlus Nord de produire un son spatialisé.

Des concessions qui sont cependant assez logiques compte tenu du positionnement tarifaire de l’appareil.

L'écran, borderless, peut aussi monter à 90 Hz

L’écran, borderless, peut aussi monter à 90 Hz

Un dos en verre sur un smartphone positionné sous la barre des 400 €, sympa

Un dos en verre sur un smartphone positionné sous la barre des 400 €, sympa

Écran, Processeur & Autonomie

Le OnePlus Nord n’a pas uniquement un physique avantageux, il est également à la tête d’une fiche technique solide et bien équilibrée.

L’écran, pour commencer par le début, est de type Fluid AMOLED et il atteint une diagonale de 6,44 pouces avec une définition en Full HD+, pour un format en 20:9. Derrière, on a une densité de pixels de 408 ppp et la prise en charge du sRGB et du P3.

Concrètement, le OnePlus Nord affiche donc une image très contrastée, avec un large panel de couleurs, pour un rendu similaire à celui du OnePlus 8. Les mordus de films, de séries ou même de vidéos seront donc aux anges.

Et il en va exactement de même pour les joueurs. Non content d’afficher de belles images, le Nord est en effet capable d’atteindre un taux de rafraîchissement de 90 Hz, ce qui se traduira par un sentiment de fluidité accru.

D’autant que derrière, on trouve aussi une puce des plus correctes. S’il n’égale pas le Snapdragon 865, le Snapdragon 765G reste en effet suffisamment puissant pour faire tourner les titres les plus gourmands. Et avec 8 ou 12 Go de mémoire vive en prime, nous aurons largement de quoi voir venir. De même d’ailleurs pour le modem qui a la bonne idée d’être compatible avec la 5G. Une 5G qui devrait considérablement se développer dans les mois et années à venir.

L’autonomie est correcte, sans être ébouriffante. Avec sa batterie de 4115 mAh, le OnePlus Nord pourra tenir, en moyenne, entre une journée et une journée et demie.

Bien sûr, dans les faits, tout dépendra des usages. Si vous jouez beaucoup, il aura du mal à tenir plus de quelques heures. Pour vous donner un ordre d’idée, sur PC Mark, l’appareil a tenu très exactement 11h18 heures.

Le OnePlus Nord se prête bien au jeu du multimédia

Le module photo est sans doute le point noir du téléphone

Le module photo est sans doute le point noir du téléphone

Photo & Vidéo

Et le moment est venu d’aborder un point très important, à savoir celui de la photo et de la vidéo.

Vous avez été très nombreux à me demander ce que valait le OnePlus Nord sur ce terrain.

À l’arrière du Oneplus Nord, on va retrouver un total de 4 capteurs.

Le capteur principal atteint les 48 mpx et il s’agit du fameux IMX586, que l’on retrouve sur à peu près tous les appareils milieu de gamme du marché. Il est couplé à un grand angle ouvrant à f/1.75, avec un OIS et un EIS.

Pour l’accompagner, on va avoir pour commencer un capteur de 8 mpx associé à un ultra grand angle ouvrant à f/2.25.

C’est ensuite que les choses se compliquent puisque le Nord embarque un premier capteur de 5 mpx consacré à la profondeur de champ et un dernier capteur de 2 mpx pour la macro. Des capteurs qui, au final et comme nous le verrons un peu plus loin, ne servent pas à grand-chose.

Précision importante par ailleurs, le capteur de 5 mpx est en réalité le même capteur que celui consacré à la couleur et qui est présent sur les OnePlus 8. Sauf qu’il ne sert pas tout à fait à la même chose pour le coup.

En pleine journée, les performances du OnePlus Nord sont honorables, sans pour autant être complètement folles. La colorimétrie tombe assez juste et la dynamique est correcte, mais le contraste est un peu trop souligné à mon goût.

Sur certaines scènes, les sujets sont en effet tendance à être découpés à la serpe et s’il sera toujours possible de corriger un peu le tir en post prod, cela reste assez gênant.

Le rendu des textures est plutôt flatteur et on conserve un bon niveau de piqué en toute occasion. Même chose pour l’autofocus que j’ai trouvé plutôt réactif, et ce même sur des sujets en mouvement.

En intérieur, on conserve une qualité correcte, grâce à une bonne maîtrise de la balance des blancs. Attention cependant, car la montée en sensibilité dégradera très vite la qualité des clichés. Il sera par conséquent préférable de rester sur le grand angle puisqu’il est le plus lumineux de la bande.

De nuit, il sera préférable de basculer sur le mode dédié en revanche. Ce qui veut également dire qu’il sera indispensable de laisser le terminal immobile lors de la prise de vue, quitte à le monter sur un trépied. Le rendu de ce mode n’est pas mauvais et on conserve l’ambiance nocturne avec des photos qui ne sont pas trop exposées.

Le OnePlus Nord propose deux focales réelles en dehors de la macro : le grand angle et l’ultra grand angle. Pour les compléter, on a un zoom numérique accessible via l’application.

Les résultats sont assez disparates et c’est finalement le grand angle qui s’en sort le mieux. L’ultra grand angle peut obtenir des résultats corrects, mais il sera impératif de shooter dans une belle lumière pour conserver un bon piqué. En intérieur ou de nuit, cette focale ne sert pas vraiment.

Sans grande surprise, l’ultra grand angle est aussi très sujet à la distorsion. Maintenant, l’effet est intéressant et il peut être exploité de manière créative.

Le gros bémol vient du zoom et de la macro. Le premier propose un grossissement numérique et cela induit une perte de qualité inévitable. Les photos seront moins nettes et il sera là encore indispensable de shooter en pleine lumière pour limiter la casse.

Quant à la macro, elle servira peu en raison de la faible définition de son capteur. Avec 2 millions de pixels de définition, vous serez en effet très vite limité sur le crop et c’est évidemment un problème pour ce type de pratique photographique.

J’aurais préféré que OnePlus reprenne le système présent à bord des OnePlus et que ce mode soit intégré à l’ultra grand angle, mais j’imagine que cela aurait également induit un coût de fabrication plus important.

Le mode portrait ne m’a pas franchement convaincu. En soi, il n’est pas mauvais. Les sujets sont bien détourés et les algorithmes font peu d’erreurs de ce côté. Mais le vrai problème, c’est le flou. Il est très marqué et il manque cruellement de naturel.

Du coup, vous avez un peu l’impression que vos sujets ont été collés par-dessus une autre photo et le résultat n’est pas très heureux.

Le OnePlus Nord propose une belle flexibilité en vidéo, notamment grâce à une large variété de modes de prise de vue.

Il ne se limite effectivement pas au 1080p et il nous permettra donc de filmer en 4K à l’avant comme à l’arrière. En revanche, on reste sur une cadence de 30 images par seconde, ce qui n’a rien de très surprenant.

Bon point en revanche, sur le module arrière, on pourra filmer en 4K en 16/9 ou en 21/9, pour un look un peu plus cinématographique. Quant à la stabilisation, je l’ai trouvée plutôt bonne, même si le mode ultra smooth n’est dispo qu’en 1080p.

Alors on ne va pas se mentir, les photographes chevronnés se sentiront très vite à l’étroit sur le OnePlus Nord. Du moins pour le moment.

La force de OnePlus, ce sont en effet ses mises à jour. À chaque nouveau patch , les appareils de la marque deviennent meilleurs en photo et il en ira sans doute de même pour le Nord. Maintenant, et même avec les meilleures intentions du monde, il ne pourra jamais égaler le P40 Pro ou le Pixel 4. Et en même temps, il n’est pas non plus proposé au même prix.

Et oui, on peut aussi jouer à PUBG Mobile

Et oui, on peut aussi jouer à PUBG Mobile

Dommage que la double caméra frontale ne soit pas exploitée par le système de reconnaissance faciale

Dommage que la double caméra frontale ne soit pas exploitée par le système de reconnaissance faciale

En Conclusion

En temps normal, je consacre toujours une partie de mes tests à la plateforme. Mais ce ne sera pas le cas cette fois.

Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement parce que j’ai pas mal évoqué OxygenOS dans mon test du OnePlus 8 et dans celui du OnePlus 8 Pro.

Le OnePlus Nord propose exactement la même version et je n’ai pas noté de nouvelles fonctions, en dehors du menu consacré aux OnePlus Buds… que j’ai évoqué dans le test de ces derniers.

Après ces deux semaines passées en compagnie du OnePlus Nord, la seule chose qui m’a fait défaut, finalement, c’est le volet photographique. Il est un peu en retrait par rapport aux OnePlus 8 lorsqu’on se détourne du grand angle et on perd donc pas mal en flexibilité.

Maintenant, en toute franchise, c’est un petit prix à payer compte tenu du reste. Le Nord ne se contente pas d’être joli à regarder, il est également équipé d’une très belle dalle et d’un SoC assez puissant pour faire face à tous les besoins. Et si l’on ajoute à cela le support de la 5G et le prix complètement fou auquel est proposé le terminal, on obtient un smartphone que l’on ne peut que recommander.

OnePlus Nord

399 €
8.6

Ecran

9.0/10

Design & Ergonomie

9.0/10

Puissance & Autonomie

8.5/10

Photo & Vidéo

7.0/10

Fonctions

9.5/10

Pour

  • L'écran, magnifique
  • Le design, léché
  • Le processeur, compatible 5G
  • La plateforme, bien pensée

Contre

  • Le module photo

Mots-clés OnePlusoneplus nord