Test du Oukitel K6000 Pro

Oukitel a levé le voile sur un nouveau smartphone un peu plus tôt dans l’année, et plus précisément sur le Oukitel K6000 Pro. Ce téléphone a pas mal fait parler de lui et c’est assez logique car il est équipé d’une énorme batterie de 6 000 mAh et il est donc capable de tenir trois jours avec une seule charge. Et ça, c’est pour une utilisation normale, bien entendu. En se serrant la ceinture, il est possible de le faire tenir un peu plus longtemps.

Gearbest m’a envoyé un exemplaire afin que je puisse le tester et vous allez donc pouvoir découvrir dans cette vidéo ce qu’il vaut sur le terrain.

Oukitel K6000 Pro : photo 1

La boite du téléphone.

Comme à l’accoutumée, vous trouverez à la fin de l’article une vidéo qui relate toute l’expérience. Si vous ne voulez pas louper les prochains tests, le mieux c’est encore de vous abonner à notre chaîne YouTube, par le biais de ce lien.

Caractéristiques Techniques

Mais avant toute chose, nous allons prendre le temps de rappeler brièvement ses caractéristiques.

Le Oukitel K6000 Pro embarque un écran de 5,5 pouces capable d’afficher une définition de type Full HD, et donc du 1920 x 1080. Il est recouvert d’une vitre de protection légèrement bombée.

Côté processeur, le constructeur a opté pour un MediaTek MT6753 composé de huit coeurs cadencés à 1,3 GHz. Ils sont épaulés par 3 Go de mémoire vive.

Derrière, on a aussi 32 Go de stockage avec un port hybride capable d’accueillir deux cartes SIM ou bien une carte SIM et une carte micro SD.

Pour la photo, on pourra compter sur un capteur de 16 millions de pixels avec autofocus et double Flash LED mais aussi sur une caméra frontale de 8 millions de pixels.

La 4G répond à l’appel (toutes bandes confondues) et on a du WiFi 802.11 b/g/n, du Bluetooth, un GPS et une grosse batterie de 6 000 mAh non amovible. Ah et il faut savoir que l’appareil est traité contre les éclaboussures et la poussière.

Et le prix alors ? Il est proposé à moins de 200 $ chez Gearbest.

Oukitel K6000 Pro : photo 2

La documentation.

Oukitel K6000 Pro : photo 3

Les accessoires de l’appareil.

Oukitel K6000 Pro : photo 4

Le K6000 Pro est doté d’une belle coque métallique brossée.

Design & Ergonomie

Le Oukitel K6000 Pro est à la fois massif et lourd et cela n’a rien de surprenant car il est doté d’un boitier entièrement fait de métal. Il est aussi un peu plus épais que les autres téléphones du marché et il atteint ainsi les 9,80 mm d’épaisseur.

Cela reste cependant raisonnable compte tenu de la capacité (et de la taille) de sa batterie.

Les finitions sont irréprochables. Les lignes de l’appareil sont un peu anguleuses mais le résultat est sympathique. A l’arrière, on trouve deux languettes en plastique assez large en haut et en bas. Elles dissimulent les antennes de l’appareil mais elles sont assez discrètes sur le modèle doré.

Le métal est finement travaillé aussi. Oukitel a en effet opté pour du métal brossé à l’arrière et du métal poli sur les bordures. Ca donne beaucoup de cachet au terminal.

L’ergonomie est assez conventionnelle en revanche. Les trois boutons physiques habituels sont placés sur le flanc droit et on trouve en plus trois boutons capacitifs sous l’écran. Le constructeur a placé un lecteur d’empreintes digitales à l’arrière. Il est facilement accessible et il fonctionne aussi bien que celui du Galaxy S7 ou du Xperia X.

Le connecteur est placé sur la tranche inférieure. C’est assez étonnant mais la fiche du chargeur de mon S7 a tendance à se décrocher assez facilement. Ce n’est pourtant pas le cas de celui fourni avec le téléphone alors que le standard est exactement le même.

La prise casque se trouve sur la tranche supérieure et on trouve en plus une trappe sur le côté gauche. Elle regroupe les deux ports de l’appareil.

La grille du haut-parleur se situe à l’arrière, en bas. Le Oukitel K6000 Pro est d’ailleurs équipé d’un ampli.

Oukitel K6000 Pro : photo 5

Le Oukitel K6000 Pro est équipé d’un lecteur d’empreintes.

Oukitel K6000 Pro : photo 6

Le module photo ressort de quelques millimètres.

Oukitel K6000 Pro : photo 7

Le téléphone est assez épais mais ça reste raisonnable compte tenu de la taille de sa batterie.

Ecran

S’il est loin de rivaliser avec celui du Xperia X ou du Galaxy S7, l’écran du K6000 Pro est tout de même de bonne qualité. Il faut d’ailleurs savoir que Oukitel a opté pour un écran de type OGS.

La couche tactile est donc directement collée sur la dalle.

La luminosité et le contraste sont corrects, de même pour le rendu des couleurs. L’écran manque peut-être un peu de peps mais ce n’est pas dérangeant en soi et il sera tout à fait possible de regarder des films ou des séries dessus sans être gêné. Les angles de vue sont en plus très corrects, ce qui ne gâche rien.

La couche tactile est plutôt réactive, même si l’écran accroche un peu trop à mon goût.

Oukitel K6000 Pro : photo 8

Tous les boutons sont regroupés au même endroit.

Oukitel K6000 Pro : photo 9

La trappe d’accès à la carte SIM est sur le côté.

Oukitel K6000 Pro : photo 10

Le connecteur micro USB.

Processeur & Autonomie

Comme indiqué un peu plus haut, le Oukitel K6000 Pro embarque un processeur MediaTek MT6753 et il se compose de huit coeurs cadencés à 1,3 GHz, des coeurs couplés à 3 Go de mémoire vive.

Il ne s’agit pas de la puce la plus puissante du marché, bien sûr, mais elle s’en tire assez bien et elle est ainsi capable de faire tourner des applications comme Plex ou Netflix sans trop de difficulté. Je n’ai constaté aucune latence de mon côté en tout cas.

Pour les jeux, en revanche, le bilan est un peu plus mitigé. Les casual gamers trouveront parfaitement leur compte avec ce terminal, bien sûr, mais il n’en ira pas de même pour les hardcore gamers. La puce aura en effet du mal à faire tourner les jeux 3D les plus gourmands et il se produira ainsi parfois des latences, ce qui peut s’avérer très problématique en pleine action.

L’autonomie est sans conteste le point fort de l’appareil. Avec sa batterie de 6 000 mAh, il n’aura aucun mal à tenir trois jours pour une utilisation normale. En faisant attention et en désactivant les services inutilisés, il sera possible d’atteindre les quatre jours. C’est évidemment très confortable, surtout quand on part en week-end.

D’autant qu’il sera aussi possible de l’utiliser comme une batterie externe pour recharger un autre appareil, grâce à son adaptateur.

Oukitel K6000 Pro : photo 11

Les bordures du téléphone ont été légèrement polies.

Oukitel K6000 Pro : photo 12

On trouve trois boutons capacitifs en façade.

Oukitel K6000 Pro : photo 13

Le K6000 Pro est équipé d’un ampli et d’un haut-parleur situé à l’arrière.

Photo & Vidéo

Là, malheureusement, le bilan est un peu moins positif.

Le capteur du Oukitel K6000 Pro laisse en effet à désirer, et encore plus lorsque la lumière ambiante commence à baisser. Les images délivrées seront en effet bruitées et difficilement exploitables.

Même chose pour la mise au point qui aura tendance à patiner pendant plusieurs secondes afin de déclencher.

Forcément, quand vous êtes habitué au Dual Pixel du Galaxy S7 Edge, ça fait bizarre mais ces deux téléphones ne se positionnent de toute façon pas sur le même segment.

Ce qui vaut pour la photo vaut évidemment pour la vidéo. La stabilisation est anecdotique et le capteur a malheureusement tendance à déformer l’image lorsqu’on effectue des mouvements trop rapides.

L’application est très décevante aussi. L’outil se contente en effet du strict minimum, avec une poignée de réglages tout au plus. Le bon côté de la chose, c’est qu’il suffira d’installer une application comme Manuel Camera pour régler le problème et avoir accès à des réglages un peu plus précis et un peu plus professionnels.

Et le son alors ? La prise casque n’est pas mauvaise mais c’est finalement le haut-parleur qui étonne le plus. Il délivre un son ample et puissant, avec une bonne restitution au niveau des aigus et des basses.

En revanche, le son sera très étouffé lorsque vous poserez le téléphone à plat sur une table ou un bureau puisque la grille est placée à l’arrière.

Surcouche & Fonctions

Le Oukitel K6000 Pro est livré avec Android 6.0. Le constructeur n’a pas cherché à réinventer la roue et l’interface est donc proche de celle d’une ROM Stock.

C’est important de le préciser mais le téléphone est livré avec tout le framework Google et cela vaut aussi pour le PlayStore. Il sera donc possible d’accéder à la boutique de la marque comme sur n’importe quel autre téléphone.

Le terminal est livré avec quelques applications natives. Elles sont agréables à utiliser mais elles ne vont pas aussi loin que les applications de Big G. Pas à mon sens en tout cas.

On trouve aussi quelques sous menus supplémentaires dans les réglages. Ils regroupent pas mal d’options différentes et il sera notamment possible d’activer ou de désactiver des gestures pour accéder plus rapidement à certains outils.

Oukitel K6000 Pro : photo 14

Le téléphone semble plutôt robuste.

Oukitel K6000 Pro : photo 15

Il est plus épais que la plupart de ses concurrents mais ce n’est pas vraiment gênant.

Oukitel K6000 Pro : photo 16

Le terminal est traité pour résister aux éclaboussures et à la poussière.

Conclusion

Le Oukitel K6000 Pro n’est sans doute pas parfait mais il met tout de même la barre assez haut compte tenu de son prix. Comme évoqué plus haut, le terminal est en effet proposé sous la barre des 200 $ et il est même possible de le décrocher à moins de 150 $ chez certaines enseignes, durant les soldes.

Gearbest le proposait ainsi à 140 $ le mois dernier. Pas mal pour un téléphone en métal avec une puce octo-coeur et une autonomie de trois jours, non ?

La seule chose qui m’a déçu, finalement, c’est le capteur photo. Si vous utilisez votre téléphone comme appareil photo principal, il risque de vous laisser sur votre faim. Même chose si vous passez beaucoup de temps sur des jeux en 3D, bien entendu.

Design & Ergonomie7.5
Ecran7.5
Processeur & Autonomie7.5
Photo & Vidéo6
Surcouche & Fonctions7.5
Prix9
Le Oukitel K6000 Pro est un produit assez atypique. Le constructeur a effectivement tout miser sur l'autonomie, quitte à faire quelques sacrifices du côté du design ou du capteur photo. Maintenant, si vous cherchez un téléphone capable de tenir longtemps, alors c'est sans doute le terminal qu'il vous faut.
7.5