Test du Xiaomi Mi 9 Lite, le meilleur smartphone milieu de gamme du marché

Le Xiaomi Mi 9 Lite a été officiellement dévoilé en fin d’année dernière et cela fait à présent plusieurs mois qu’il m’accompagne au quotidien.

Et du coup, j’ai désormais suffisamment de recul pour vous expliquer pourquoi ce smartphone est clairement l’un des meilleurs appareils milieu de gamme du marché.

Le Xiaomi Mi 9 Lite a un look soigné, avec un bel effet 3D au niveau de la plaque arrière

Le Xiaomi Mi 9 Lite a un look soigné, avec un bel effet 3D au niveau de la plaque arrière

Les habitués le savent, en temps normal, la question du prix n’est abordée qu’en conclusion de mes tests. Cette fois, on va faire les choses différemment. Le Xiaomi Mi 9 Lite est actuellement proposé à partir de 299,90 € chez le Xiaomi Store et autour des 240 € chez les importateurs chinois.

Et ce que je vais vous demander, c’est tout simplement de conserver ce prix en tête en regardant tout ce qui suit.

Design & Ergonomie

Et comme à l’accoutumée, on ouvre le bal avec tout ce qui a trait au design et à l’ergonomie du Xiaomi Mi 9 Lite.

Le Xiaomi Mi 9 Lite porte bien son nom et il rappelle ainsi beaucoup le Mi 9 original. Comme lui, il hérite ainsi d’un beau boîtier en verre et d’un écran aux bordures contenues.

Néanmoins, et c’est assez paradoxal, il est un peu mieux fini que son lointain grand frère.

La plaque arrière, par exemple, n’est pas unie et le constructeur a pris soin d’incruster des motifs lumineux dans les différentes couches de verre la composant. L’effet est réussi et ces motifs s’animeront dès lors que l’on tournera l’appareil dans un sens ou dans l’autre, avec un effet 3D pas déplaisant pour un sou.

Ce n’est pas tout. Xiaomi a également apposé sur cette même plaque son logo, un logo qui n’est pas uniquement là pour décorer et qui fera aussi office de LED de notifications. Mieux encore, la couleur de la LED variera en fonction de l’état de charge du téléphone, ou du type d’alerte.

L’écran s’étend pour sa part sur une bonne partie de la façade de l’appareil. On trouve simplement une petite encoche en forme de goutte d’eau en eau et un fin menton en bas. L’ensemble est bien équilibré.

Peu de surprise au niveau de l’ergonomie. Tous les boutons se trouvent au même endroit et donc sur la tranche de droite. Le lecteur d’empreinte n’a pas été oublié et il est directement intégré à l’écran pour plus de commodités. Je l’ai d’ailleurs trouvé très réactif.

Le connecteur se trouve sur la tranche inférieure, bien entendu, et il est au format USB Type-C. Xiaomi semble vouloir faire l’impasse sur le Micro USB et c’est bien entendu une très bonne chose puisque ce format tend de plus en plus à disparaître.

Certains applaudiront sans doute en lisant ces lignes, mais le Xiaomi Mi 9 Lite ne fait pas l’impasse sur la prise casque. La marque l’a conservé et ce dernier est placé sur la tranche supérieure, non loin de l’émetteur infrarouge.

Ce n’est pas fini. Le Mi 9 Lite est également équipé de deux haut-parleurs. Le premier est placé au-dessus de l’écran, le second sur la tranche inférieure. En revanche, le premier ne sert qu’aux appels et le terminal ne sera donc pas en mesure de proposer un son spatialisé.

La seule et unique trappe est située sur la tranche de gauche et elle pourra accueillir, au choix, une carte Nano SIM et une carte micro SD, ou bien deux cartes Nano SIM.

Le design, c’est bien entendu une histoire de goût, mais il faut bien avouer que le Mi 9 Lite est très impressionnant sur ce terrain et il est ainsi très difficile de lui trouver des défauts.

En réalité, pour un appareil proposé à ce prix, je ne m’attendais pas à trouver un tel niveau de finitions.

Le logo n'est pas là pour faire joli...

Le logo n’est pas là pour faire joli…

...il fait effectivement office de LED de notification

…il fait effectivement office de LED de notification

Écran, Processeur & Autonomie

Le Xiaomi Mi 9 Lite a un physique avantageux comme on dit, mais il a aussi de jolies choses à faire valoir sur le plan de la fiche technique comme nous allons le voir dès à présent.

Modèle « lite » oblige, on pourrait croire que le Xiaomi Mi 9 Lite se contente du strict minimum, mais ce n’est pas la vérité. En réalité, il est surprenant à plus d’un titre et le meilleur exemple est sans doute celui de son écran.

Xiaomi n’a en effet pas lésiné sur ce terrain et la marque a ainsi affublé son terminal d’un écran AMOLED de 6,39 pouces ! Oui, un écran AMOLED, et non LCD ! Il faut avouer que c’est plutôt surprenant pour un appareil proposé à ce prix, mais ce n’est pas fini, car cette dalle pourra ainsi atteindre le FHD+ et donc une résolution en 2340 x 1080. Avec une densité de pixels de 403 ppp.

Rien à dire non plus sur la luminosité qui atteint les 600 nits et qui est suffisante pour utiliser l’appareil en plein soleil. Même lorsque le ciel est dégagé.

Cerise sur la gâteau, l’écran est également compatible HDR et cela devrait bien entendu faire très plaisir à celles et ceux qui consomment beaucoup de vidéos. La qualité est franchement top et on sent immédiatement que l’appareil a été conçu dans cette optique.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Xiaomi n’a pas mis tout son budget dans l’écran et le Mi 9 Lite est également équipé d’un SoC Snapdragon 710 couplé à 6 Go de mémoire vive, avec 64 ou 128 Go de stockage au format UFS 2.1.

Alors bien sûr, le processeur sera un peu juste pour nos amis gamers, mais il sera tout à fait possible de jouer à Call of Duty sur l’appareil. Du moins à condition de ne pas se montrer trop gourmand et d’accepter de faire l’impasse sur les graphismes en qualité élevée.

De manière plus générale, le terminal est très réactif et je n’ai pas noté la moindre latence, à l’exception de certains passages en multitâche.

J’ai en effet eu l’occasion de couvrir certaines conférences et de faire des live tweets avec le Mi 9 Lite et ce dernier a assez mal vécu le passage continuel de l’appareil photo à Twitter.

Dans cet exercice, j’ai en effet été confronté à des surchauffes et même à quelques plantages.

À noter que le fameux live tweet auquel je pense avait été réalisé quelques semaines à peine après le lancement du Mi 9 Lite sur le marché. Depuis, le terminal a été mis à jour sur MIUI 11 et la situation semble s’être améliorée.

Pour l’autonomie, on pourra compter sur une batterie de 4030 mAh compatible avec la charge rapide 18 W. Sans être complètement folle, l’autonomie du Mi 9 Lite est correcte et on tiendra en moyenne une journée et demie avec une seule charge, à condition de faire l’impasse sur les jeux et en ayant le pied léger sur les vidéos.

De son côté, PC Mark a réussi à tenir 14 heures sur le benchmark consacré à l’autonomie.

La dalle avant est coupée en haut par une encoche... très discrète

La dalle avant est coupée en haut par une encoche… très discrète

La dalle est entourée par de fines bordures

La dalle est entourée par de fines bordures

Photo, Vidéo & Son

Le moment est venu d’aborder une partie très délicate de ce test, et de nous pencher sur les performances du Mi 9 Lite en matière de photo et de vidéo.

L’offre est solide sur le papier.

Le Xiaomi Mi 9 Lite embarque un capteur principal de 48 millions de pixels. Il est fourni par Sony et il est placé sous une optique composée de 6 pièces et offrant une ouverture à f/1.79.

Pour l’accompagner, on trouve un second capteur de 8 millions de pixels avec une optique de type ultra grand angle.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le troisième capteur n’est pas accompagné d’un téléobjectif. En réalité, le terminal fait l’impasse sur cette focale. Il s’agit donc d’un capteur de 2 millions de pixels dédié au calcul de la profondeur de champ.

Bon, tout ça c’est super, mais ça donne quoi en pratique ?

Lorsque la lumière est là, le Xiaomi Mi 9 Lite est capable de produire des clichés très corrects avec une belle sensation de netteté et une dynamique assez impressionnante, notamment dans les hautes lumières.

J’ai eu l’occasion de l’utiliser sur des scènes très éclairées et je n’ai pas eu de problème de ciel cramé, par exemple.

L’autofocus est assez rapide, et plutôt précis. Je n’ai pas noté le moindre impair durant ces quelques mois passés en compagnie du téléphone. Rien à dire non plus sur la colorimétrie qui m’a semblé plutôt naturelle… enfin à condition de désactiver l’IA. Cette dernière a en effet tendance à saturer certaines couleurs lorsqu’elle est activée.

En intérieur ou en basse luminosité, le Xiaomi Mi 9 Lite montre très vite ses limites.

Entendons-nous bien. Les clichés pris dans ces conditions ne sont pas catastrophiques et ils suffiront amplement pour un usage personnel. En revanche, si vous êtes mordus de photo, alors vous risquez de vous sentir très vite limité.

Si l’apparition du bruit est étonnamment assez bien maîtrisée, il est en effet très difficile d’obtenir des clichés parfaitement nets lorsque la lumière fait défaut. Les contours de nos sujets ont en effet tendance à baver et les couleurs se mettent subitement à tirer vers le brun.

Alors bien sûr, on pourra contrebalancer légèrement la situation en passant par le mode pro et en baissant manuellement la sensibilité, mais on se retrouvera du coup avec des clichés sous exposés. Et ce n’est malheureusement pas le traitement logiciel qui permettra de compenser cet état de fait.

Ce qui s’applique à la photo marche aussi pour la vidéo. Là encore tout dépendra de la lumière. En plein jour, le Mi 9 Lite sera en mesure d’obtenir des clichés corrects avec une dynamique bien présente et un beau piqué. La colorimétrie sera assez naturelle. En revanche, dès que la lumière baissera, les performances du téléphone s’écrouleront.

La stabilisation m’a également laissé sur ma faim, mais cela vient sans doute du fait que je filme beaucoup avec mon iPhone 11 Pro Max. Et sur ce terrain, Apple a une longueur d’avance sur tous ses concurrents.

De toute manière, si vous comptez filmer avec le téléphone, il sera préférable d’investir dans un gimbal.

Autre défaut notable, sur certaines scènes on notera un vilain effet de pompage de la part de l’autofocus, comme s’il avait du mal à faire le point. Le souci survient notamment lorsqu’on change rapidement de cadre ou lorsqu’on passe d’un sujet à un autre.

La partie audio n’est pas mauvaise, mais on regrettera de ne trouver qu’un seul haut-parleur à bord du téléphone. Comme évoqué un peu avant, le Mi 9 Lite ne sera en effet pas capable de restituer un son spatialisé et cela posera sans doute problème à celles et ceux qui ont l’habitude de regarder des séries ou même des films sur leur téléphone.

D’autant que le son manque aussi un peu de relief, la faute à des basses trop peu présentes.

Regarder des vidéos sur la dalle AMOLED du Xiaomi Mi 9 Lite est une très bonne expérience

Regarder des vidéos sur la dalle AMOLED du Xiaomi Mi 9 Lite est une très bonne expérience

USB Type-C au rendez vous

USB Type-C au rendez vous

En Conclusion

Le moment du verdict est arrivé. Et il est évidemment très positif.

Niveau design, le Mi 9 Lite en impose quelque chose de bien. L’effet 3D de la plaque arrière apporte une réelle plus-value au téléphone et son écran s’étire sur une bonne partie de la façade.

Le constat est aussi positif au niveau de la fiche technique. Trouver de l’AMOLED sur un appareil proposé à ce prix, c’est vraiment rare. Et puis, derrière, on a aussi un SoC correct et une batterie offrant une bonne autonomie à l’ensemble.

De mon point de vue, on peut noter deux défauts. Le premier a trait au son. J’aurais vraiment aimé retrouver deux haut-parleurs à bord du terminal pour pouvoir profiter au mieux de mes vidéos et de mes séries.

Et puis, il y a la photo. Très clairement, le terminal est fait pour la photo en journée et il montrera rapidement ses limites dès que la lumière viendra à manquer.

Maintenant, vu son prix, un prix fixé actuellement sous la barre des 300 €, on peut comprendre et même accepter ces quelques manquements.

Quel beau ratio, n'est ce pas ?

Quel beau ratio, n’est ce pas ?

Le module photo du Xiaomi Mi 9 Lite n'est pas fou, mais il suffira à la plupart des usages

Le module photo du Xiaomi Mi 9 Lite n’est pas fou, mais il suffira à la plupart des usages

Le Xiaomi Mi 9 Lite est parfaitement capable de faire tourner Call of Duty Mobile

Le Xiaomi Mi 9 Lite est parfaitement capable de faire tourner Call of Duty Mobile

DESIGN9
ECRAN9
PROCESSEUR & AUTONOMIE8.5
PHOTO & VIDEO8
FONCTIONS8.5
RAPPORT QUALITE/PRIX9.5
Le Xiaomi Mi 9 Lite est une excellente surprise, même si les photos de nuit ne sont pas trop à la hauteur. Mais pour le reste, c'est un véritable carton plein.
8.8