The Boys : la maire du 10e dépose plainte contre Amazon pour une fresque peinte sur un mur

Alors que la nouvelle série télévisée d’Amazon Prime, « The Boys », vient de sortir, la firme a eu la mauvaise idée d’aller apposer sur le mur d’un immeuble du dixième arrondissement de Paris une gigantesque fresque publicitaire de la série. Chose que la maire de l’arrondissement, Alexandra Cordebard, n’a pas du tout appréciée.

Elle a ainsi fait retirer la peinture et a même décidé de porter plainte pour “apposition de publicité sur un immeuble sans autorisation”.

Capture Prime Video

Une initiative publicitaire d’Amazon Prime qui n’est pas du goût de tout le monde

La maire du 10e arrondissement de Paris a sans doute été très agacée de découvrir, le mardi 3 septembre dernier, que le mur d’un immeuble de son quartier avait été recouvert d’une fresque géante à l’effigie de “The Boys”, la nouvelle série d’Amazon Prime. Une initiative de la plateforme que Mme Alexandra Cordebard n’a pas du tout appréciée. Elle a rapidement demandé aux agents de la propreté de retirer la fresque et a promis d’envoyer la facture aux auteurs.

“Manque de chance Amazon Prime et Act Urban, votre affichage illégal a rencontré nos héros du quotidien: les agents de la propreté sont en train de l’enlever et un constat de recouvrement d’affiche a été établi, le nettoyage du mur vous sera facturé”, a-t-elle déclaré dans un tweet.

La déclaration de Mme Alexandra Cordebard a donné des idées aux riverains qui ont décidé de lui répondre : “Chère madame, si vous souhaitez vous attaquer à la propreté, je vous invite à quelques mètres de votre mairie sur la rue du Château d’eau”, a par exemple écrit l’un d’eux sur Twitter.

Alexandra Cordebard porte également plainte

Si la réaction de madame la maire a été plutôt virulente, les riverains eux sont habitués puisque le mur en question est régulièrement couvert d’affiches commerciales et de graffitis en tout genre.

Quoi qu’il en soit, la maire a décidé de ne pas s’arrêter là et de porter plainte : “J’ai déposé plainte pour ‘apposition de publicité sur un immeuble sans autorisation écrite du propriétaire’ contre les auteurs de cet affichage sauvage illégal. Respectons l’espace public.”, a-t-elle déclaré.

Toutefois, malgré la réaction spontanée de l’élue socialiste, la fresque est restée suffisamment longtemps pour que des internautes aient le temps de l’immortaliser. Et vu que nous sommes en train d’en parler en ce moment, on peut dire que le coup publicitaire d’Amazon a plutôt bien marché !

Mots-clés the boys