The Last of Us 2 : Plus de 2000 employés ont bossé sur le jeu

The Last of Us 2 est un énorme succès pour Naughty Dog. Une suite acclamée de son précédent jeu, qui met cette fois-ci dans la peau d’Ellie, fille adoptive de Joel. Un succès qui s’est ressenti avec les critiques, mais également les ventes, alors que The Last of Us 2 est l’une des dernières exclusivités de la PlayStation 4 alors qu’arrivera prochainement la PlayStation 5. Sans oublier que Phil Spencer lui-même, patron de XBox, a félicité Neil Druckmann, directeur du jeu, sur les réseaux sociaux. Mais Neil Druckmann n’a pas crée The Last of Us 2 seul et s’est entouré d’une énorme équipe pour cela !

Car comme le rapporte MobyGames, c’est une immense équipe qui a prêté main-forte pour livrer ce titre salué.

Une image de The Last of Us 2

Crédits Capcom

Plus de 2000 employés ont travaillé sur The Last of Us 2.

13 sociétés sous-traitantes venues en renfort

Si The Last of Us 2 a demandé pas moins de 2169 personnes, toutes ne sont pas chez Naughty Dog. Car Naughty Dog possède environ 300 personnes et aura donc fait appel à 13 sociétés sous-traitantes pendant les nombreuses années de développement du jeu de la PlayStation 4, qui aurait dû avoir une fin totalement différente.

Il faut dire que graphiquement, The Last of Us 2 est une petite claque. Une claque possible grâce à la capture de mouvement des acteurs, mais également du travail des développeurs. Pendant près de six ans, ces 2169 personnes se sont efforcées de créer un titre ambitieux, largement salué.

Mais il est également bon de saluer qu’une polémique, désormais récurrente dans le milieu, a eu lieu pendant le développement de The Last of Us 2. Des accusations de crunchs intensifs, et des employés sacrifiant vie personnelle et santé physique, mentale, pour parvenir à commercialiser le jeu à l’heure.

Neil Druckmann s’était d’ailleurs entretenu à ce propos, promettant de faire beaucoup plus d’efforts pour le bien-être des employés lors des prochains développements.

Quant à The Last of Us 2, le jeu a évidemment eu droit à ses réactions outrées, déçues, et parfois haineuses. Neil Druckmann aura reçu des menaces de mort et autres insultes, comme plusieurs membres de l’équipe. Naughty Dog avait condamné, dans un tweet, ces messages d’intimidation.

Et pour The Last of Us 3, Neil Druckmann s’est déjà exprimé à ce propos.